lundi 1 août 2011

Jean-Louis Fraysse est mort le 27 juillet 2011. Nous l'avons enterré le 1er août aux côtés de sa femme.

Avec la mort de Jean-Louis, c'est également la fin du Coucou que Jean-Louis avait créé en mars 2008 sous le coup d'une indignation politique.

Jean-Louis se disait enrichi par le dialogue mené sur le Coucou et chérissait son blog à plus d'un titre, celui, entre autres, des liens d'amitié qu'il y développait.

A tous, donc, merci.

80 commentaires:

Nicolas a dit…

Ce dernier billet a été rédigé par les enfants du Coucou. Je vais laisser les commentaires ouverts une ou deux semaines puis les fermer et me retirer sur la pointe des pieds.

Dominique a dit…

toutes mes condoléances

mike hammer papatam andropov a dit…

Salut Coucou. Toute ma tendresse et mon affection à la famille.

colibri a dit…

Hier, il nous manquait déjà, à l'heure du rébus, joyeux moment de détente partagé dans la bonne humeur et les potacheries de tous, au milieu de ses indignations que son intelligence savait si bien mesurer au quotidien. Aujourd'hui, nous sommes tristes. Demain ? On ne l'oubliera pas... Sincères condoléances à sa famille et à ses amis, à vous Nicolas...

Guillaume44 a dit…

Adieu cher Coucou, encore merci pour ton blog, ta gentillesse et tes fameux rébus ! Une pensée très forte pour ta famille et tes proches.

olympe a dit…

Sincères condoléances .

Je n'en reviens pas de constater combien les liens virtuels sont de vrais liens.

je crois que je penserais à lui encore longtemps chaque dimanche matin

toff de aix a dit…

condoléances à tous ses proches...je ne sais plus quoi dire, alors je me retire aussi... merci au Coucou pour tout ce qu'il a accompli.

sincèrement

solveig a dit…

A sa famille et à ses proches : je partage votre peine.
Merci cher Coucou pour tout ce que tu as apporté de tendresse dans ce monde de brutes, d'indignation devant l'injustice et pour la beauté des mots, des phrases que tu maniais en virtuose.
Adieu.

solveig a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Cui cui fit l'oiseau a dit…

À la revoyure, Coucou, on se retrouvera ailleurs un jour ou l'autre, si par un extrême hasard cet ailleurs existait...

En tout cas, ta mémoire persistera dans nos pensées.
Communion avec tous tes proches.

Eric citoyen a dit…

Une pensée pour eux.

Nous sommes tristes et même temps heureux d'avoir aussi été enrichi par Marcelle & Jean-Louis.

Bésitos

Eric & Michèle

Monsieur Poireau a dit…

Je pensais à lui tout à l'heure, vers 15 heures. J'étais dans ma vie réelle, c'est dire où mènent les blogs…
Il aura amené tellement ici et à chacun que le vide est immense…
Plein d'humanité pour sa famille et les proches. Il manque cruellement…
:-|

@desenfumage a dit…

Toutes mes condoléances.

Adieu Coucou, et merci.

Juan a dit…

toutes mes condoléances, encore une fois.

lg a dit…

Je parlais de Jean Louis avec mon père hier soir..

Comme j'ai perdu ma mère au moment où Marcelle est partie... ça ...

Bref MERCI à Jean Louis et Marcelle pour cet espace où je me sentais bien.

Gildan a dit…

Il me manquera énormément.

Une pensée pour ses enfants, famille et ses proches !

Marco a dit…

Nos échanges étaient virtuels, et mes condoléances sont sincères, pour tous les proches de Jean-Louis.
La mémoire reste, l'amitié aussi.
Et merci à Nicolas...

Homer a dit…

J'ai versé des larmes pour toi, mon ami, à la disparition invraisemblable. Tu vas me manquer énormément.

Condoléances à toute la famille.

entreprise paysagiste dordogne a dit…

toutes mes condoléances à toute la famille .

Martin P. a dit…

L'enrichissement était réciproque. Des regrets pour ma part de m'être absenté des blogs, car cela m'a éloigné de celui-ci. A coup sûr on y trouvait une certaine élégance de plume et de pensée, mais aussi les mots pour qualifier l'inqualifiable.

Epamin' a dit…

A l'heure de son enterrement, j'ai pensé très fort à lui et au dernier commentaire qu'il m'a adressé dans lequel il m'appelait "aimable meunière"... et j'ai pleuré!

Tu nous manques, Jean-Louis et rien ne pourra jamais remplacer le Coucou de Claviers.

Pensées sincères et chaleureuses à tous ses proches.

Claribelle a dit…

Triste...

Sincères condoléances !

Captainhaka a dit…

Mes sincères condoléances.

Gwendal a dit…

Parmi les blogueurs politiques, il y en a très peu qui m’ont suivi lorsque j’ai décidé de partir et de faire autre chose… Jean-Louis était de ceux-là. Il venait en ami et nous devisions parfois par mail. Nous parlions de la mer et des bateaux… Tu vas me manquer, merde.

Yann a dit…

Mes premières pensées sont allées pour ta famille Jean-Louis mais aussi pour ton pote Nicolas. Pour le reste nos peines sont lã. Grand respect pour l'homme, pour l'auteur. Fais- moi pour plus tard un petite place au paradis des blogueurs s'il y en a un...
Je suis le seul vieux maintenant. Ca va faire bizarre.

Thierry a dit…

Je n'imaginais pas que cela puisse arriver... Adieu au Coucou, il va me manquer. Affectueuses pensées à tous ses proches.

Juan-Carlos Hernandez - Photographer a dit…

Je suis très attristé et sous le choc .. mes sincères condoléances

Marie-Georges Profonde a dit…

Je me joins aux autres lecteurs du Coucou, pour dire que je partage votre peine et pour présenter mes sincères condoléances à tous les proches de Jean-louis.

Rimbus a dit…

Adieu mon cher Coucou…

Sand Z a dit…

Mes sincères condoléances et meilleurs sentiments

lucia mel a dit…

moments des plus difficiles qui soient, mes pensées vous accompagnent.

ElZede a dit…

Merci à Jean-Louis pour le plaisir qu'il m'a donné,
tant par une écriture d'une élégance rare
que par la gentillesse et la malice de ses rébus du dimanche.
Mes pensées vont à ses enfants et à ses amis dans ces moments toujours difficiles...

Le Coucou restera dans nos pensées. Sourions à l'idée que nous ne l'oublierons pas.

Merci à Nicolas et Gaël d'avoir eu la gentillesse de nous ouvrir une dernière fois cette page.

Pensez BiBi a dit…

J'ai mis en ligne un de mes échanges féconds que j'ai eu avec votre père :

Un dernier coucou

Nous ne nous connaissions pas de visu. Nous n’étions pas toujours d’accord (il était socialiste du PS et moi, je… je…) mais il y avait un feeling, une tonalité dans nos quelques échanges qui nous ont fait du bien. Il tenait le blog du Coucou de Claviers et s’appelait Jean-Louis Fraysse. Début de 2010, je lui avais écrit pour lui dire une certaine lassitude de mon écriture sur blog et je l’avais questionné sur les deux écritures qu’il menait de front avec un certain bonheur. D’un côté le blog, de l’autre son écriture littéraire. Face à ma lassitude, il avait répondu lucidement en pointant aussi son «découragement» momentané.

Mais nous savions tous deux que la Vie l’emporterait.

Sache cher Coucou que, tout là-haut, nous poursuivrons notre conversation inachevée"

(...)

FoxAlfaBravo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
FoxAlfaBravo a dit…

Merci à Jean Louis et à Marcelle pour leurs créations

Merci à tous les deux d'avoir amené l'enfant à la lecture

Merci au Coucou pour ses textes

Condoléances à la familles et aux amis

Au revoir
Fab

Monsieur Poireau a dit…

Pensez Bibi : c'est vrai qu'il se demandait tout le temps "à quoi bon tous ces mots sur les blogs". Je crois qu'on se la pose tous plus ou moins à certains moments.
Et là, bien sûr, on voit bien ce qu'il y a d'utilité aux blogs !
:-)

mathRo7i a dit…

Merci à vous Monsieur le Coucou d'avoir déposé votre plume dans le soupirail. Sincères condoléances à vous ses enfants.

Norby a dit…

Adieu et merci.

zigmund a dit…

j'ai découvert depuis peu le coucou et j"avais aimé ce ton
je me promettais de faire un tour complet ici en remontant le temps
triste triste que la terre lui soit légère...

cath37 a dit…

Sincères condoléances.

Cath et Dominique

CC a dit…

En souvenir de tous les moments souriant partagés virtuellement avec Jean-Louis, je vous présente mes plus sincères condoléances.
Céline

Trublyonne a dit…

Adieu Jean-Louis. Nos pensées t'accompagnent là bas où tu es parti retrouver Marcelle. Nous vous embrassons tous les deux, réunis à jamais.

Ferocias a dit…

Triste parce que j'ai été un enfant, lecteur de Michel Grimaud
Triste parce que j'ai été un lecteur du Coucou
Triste parce que j'ai eu un grand plaisir à échanger courriels et commentaires avec Jean-Louis.

On fait de ces rencontres sur les blogs, dans les livres et l'écriture qui nous marquent.

Sincères condoléances.

Férocias.

mtislav a dit…

Je ne connaissais Jean-Louis pratiquement que par son blog. Je crois que j'avais fait sa connaissance par le biais des commentaires chez Nicolas. Il faisait un petit peu le novice, était soucieux de respecter les règles des blogs mais n'a pas tardé à compter dans la blogosphère. Que Yann se console, il y avait beaucoup de jeunesse dans son attitude... Il me semble que la démocratie était au coeur de ses réflexions, des engagements dont il faisait état. Je ne savais pas qu'il avait des enfants. Je leur adresse des pensées affectueuses ainsi qu'aux autres amis blogueurs qui se retrouvaient ici.

fidel et mere castor a dit…

Sinceres condoléances nous sommes tristes, merci pour tout

bembelly a dit…

Salut l'artiste...

J'ai découvert une bibliothèque ...
Non, elle n'a pas brulé.
MERCI.

zoé lucider a dit…

Je venais de temps à autre et je le découvre mieux depuis qu'il est parti. Une pensée amicale pour ses enfants

Anonyme a dit…

adieu au coucou ca faisait du bien c'est reflexion sur l'actualite.toutes mes pensees a sa famille.condoleances.

princesse101 a dit…

Une relation 100% virtuelle, mais un énorme choc à ta disparition le Coucou. Toutes mes Condoléances à la famille, aux proches, aux amis.

elia a dit…

Adieu Coucou,tu me manques chaque fois que j'arrive sur internet. Merci mille fois pour tout, condoléances à tes enfants.
Les dimanches seront un peu moins souriants, désormais.

Omnibus a dit…

Adieu monsieur Coucou.
:(

le-gout-des-autres a dit…

Adieu Coucou.
Pardon, Monsieur Coucou...

Candice Nguyen a dit…

Toutes mes pensées à vous...

annnieday a dit…

Coucou tes rébus du dimanche étaient aussi difficiles à résoudre pour moi (sinon plus) que les mots croisés du Canard Enchaîné. Tu as rejoint Marcelle et vous allez nous manquer tous les deux.
Une pensée toute particulière pour tes enfants et aussi pour Nicolas et Gaël.

Romain / Variae a dit…

Sincères condoléances.

Philippe a dit…

En espérant que maintenant, que tu as repris le chemin "des mots" que tu partageais Marcelle

Lol a dit…

Quel plaisir de lire ses billets, de se creuser les méninges sur ses rébus et de lire ses commentaires pour chacun, toujours plein de gentillesse, d'à propos et d'humour.
Adieu cher Coucou.

Disp a dit…

Les rébus vont nous manquer,
Une pensée pour lui et ses proches,..

le bourdon masqué a dit…

Bye Mister Coucou.
Bzzz...

Alain Renaldini a dit…

J'apprends maintenant la triste nouvelle. Le coucou ne nous régalera plus de son chant. J'ai beaucoup de tristesse et je présente à ses enfants, sa famille ses proches et ses (très) nombreux amis les condoléances les plus sincères..

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Muriel a dit…

Merci Jean Louis pour ton humour, ta franchise, ce grand partage virtuel toutes ces années. On se retrouvera peut-être dans une autre vie qui sait ? Prépares nous de nouveaux rébus, en attendant...Sincères amitiés.Sincères condoléances à toute ta famille.

Muriel, ex Rocrocodile

jeandelaxr a dit…

Salut M. Coucou !

philzone a dit…

je vous adresse mes plus sincères condoléances.
Je ne connaissais votre papa que virtuellement, mais j'avais plaisir à le lire, et j'admirais son travail et le temps qu'il consacrait à la mise en forme des rébus, ainsi que les réponses qu'il faisait à chaque participant.
Je le trouvais gentil,tolérant et profondément humain.
Amitiés sincère
Philippe

Gabale a dit…

Sincères condoléances.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
solveig a dit…

En ce dimanche sans rébus, je viens te dire bonjour, combien tu manques et ça n'a rien de virtuel...

mike hammer papatam andropov a dit…

Oui, tu es là, Jean-louis,
Adieu.

Monsieur Poireau a dit…

Je vois ce qui se passe en politique et je me demande parfois ce qu'il en aurait pensé, la manière dont il aurait commenté tout ça, dont il en aurait ri, dont il en aurait fulminé, dont il en aurait fait caricature.
Il manque…
:-/

Ferocias a dit…

Bien d'accord avec Monsieur Poireau... :/

Bérénice a dit…

J'avais délaissé mon blog depuis de nombreux mois, n'y passant que très rarement et m'y attardant que très brièvement.
Ce soir j'avais décidé de souhaiter via mon blog des voeux à ceux qui avait l'habitude de me visiter. Le coucou faisait partie de mes fidèles ! C'était un de mes préférés ! Je m'en veux de n'être pas venue plus tôt, bien plus tôt ! J'ignorais même pour son épouse !
Je suis abasourdie...
J'avais boudé ses tags puis m'étais laissée faire... Il va me manquer... tout chez lui va me manquer...

Epamine a dit…

Décidément, le Coucou me manque, nous manque.
Je partage l'avis (sans jeu de mot!) de M. Poireau et de Férocias...

solveig a dit…

On a tous pensé à toi ce 6 mai que tu n'auras pas vu mais que tu aurais aimé ...

Mr Poison a dit…

On ne l'oubliera jamais...

mtislav a dit…

Le changement, c'est maintenant. C'est certain, Jean-Louis aurait aimé.

mtislav a dit…

Le changement, c'est maintenant. C'est certain, Jean-Louis aurait aimé.

Nicolas Jégou a dit…

(désolé, mtislav, ton commentaire était resté en attente de modération).

Koko a dit…

Un an déjà. Tu nous manques Jean-Louis. Courage les enfants… Koko.

Epamine a dit…

Juste envie de dire que je pense souvent au Coucou et que sa vision du monde comme sa manière d'en parler me manquent.
Amicales salutations à sa famille.

Epamine a dit…

Juste envie de dire que je pense souvent au Coucou et que sa vision du monde comme sa manière d'en parler me manquent.
Amicales salutations à sa famille.