dimanche 30 mars 2008

Lampadaire

Nous avons eu un Maire souvent irritable par impatience d'agir et tempérament —ses ennemis useront d'un autre vocabulaire à l'usage de leur chapelle, grand bien leur fasse—, mais il a réveillé la belle endormie qu'était insensiblement devenu le village, transformé celui-ci, mis en route des projets indispensables, géré en somme efficacement la commune. Il paraît que cela aurait coûté trop cher, on verra bien ce que diront les nouveaux maîtres de nos finances à ce sujet. Je suis fâché avec les chiffres et ne connais rien à la gestion… Durant la campagne, des candidats adverses ont vomi en détail les choix de la municipalité sortante, la nature d'un dallage, le grain des pavés, la largeur des rues, l'opportunité d'un trottoir… Sans rire, ni apparemment se rendre compte que demain, on pourra tout aussi facilement railler la taille et la forme des nouveaux pots de fleurs, ou les lampadaires solaires qu'ils nous ont promis verbalement —s'ils passent aux actes. J'abrège la liste des infamies imputées aux sortants, il y en a d'autres…
Mais il y a une chose que je voudrais souligner ici, notre ancien Maire était, est, un homme intègre. Ceux qui le connaissent bien mieux que moi le confirment. Avouez que c'est une disposition de caractère appréciable chez un Maire !
À lire !

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci Jean-Louis, pour vos articles. Je viens quotidiennement me perfuser sur votre blog, y écrire de temps en temps mes pensées. Nous avons besoin de cet espace virtuel. Surtout n'arrêtez pas de nous nourrir de vos idées, elles nous encouragent à mener une opposition ferme et sereine.

Anonyme a dit…

Monsieur Fraysse vous me faites un peu de peine.... à penser que notre ancien Maire est un homme intègre!!!
Amusant que vous osiez dire qu'aucun des élus de claviers ensemble ne se soient vus proposer un poste... vous avez pu voir (comme moi car j'y étais) que seul moment où quelqu'un de cette liste à lever le doigt c'était pour les appels d'offres!!!! amusant non? je crois que vous devriez continuer à écrire des histoires pour les enfants car pour ce qui est politique.... je crois que vous êtes bien naif.
J'ai déjà répondu sur votre blog, mais bien évidemment si l'on n'est pas d'accord avec votre façon naive d'analyste en politique.... nous sommes vite mis au garbage!!! acceptez donc les opinions des autres. MERCI.

Coucou de Claviers a dit…

Cher Anonyme,
Lorsqu'un Maire a l'intention de permettre à son opposition de suivre de plus près —sinon de participer à— sa gestion, il annonce les choses clairement. Il prend contact avec ses adversaires, ou du moins en fait publiquement la proposition en début de séance. Rien de tel ne s'est produit. En ce qui concerne la candidature à la commission des appels d'offres, j'ai vu en effet un jeune Conseiller de la liste victorieuse dans les urnes, mais battue sous la table, un jeune Conseiller donc, plein de sérieux et, croyait-on deviner, de malaise pour le sort infligé à son village, se porter candidat. En quoi la désignation de cet élu, encore exempt de toutes les cicatrices et rugosités de l'action politique jetterait-elle un doute sur l'intégrité de l'ancien Maire, son colistier ? À dire vrai, vous me servez là une drôle de cuisine. D'autre part, ou je suis encore plus nul en calcul que je ne le croyais, ou vous mentez, mais je n'ai retiré du blog que 4 messages : l'un traitant de rats les élus de votre coeur ; deux exemplaires d'un même commentaire favorable également à la liste battue, mais entaché à mes yeux de xénophobie et de violence latente ; et puis une petite exclamation sans objet ni intérêt : "enfin un vrai Maire !"
Rien d'autre. Lorsque je supprime un commentaire, la trace en subsiste, je n'ai aucun moyen de le cacher. Vérifiez ! Alors, Cher Anonyme et menteur (euse), je vous invite cordialement à me dire où se cachait votre commentaire fantôme. JL Fraysse

PS: je ne réponds pas aux attaques personnelles venant d'une personne anonyme.

Anonyme a dit…

en effêt, j'ai zappé trop vite et je n'ai pas vu mon commentaire. Il s'y trouve. J'ai commis une erreur, quelle horreur. Traitez-moi de menteur ou menteuse, comme vous le désirez. Une seule vérité : cette acharnement sur ce blog blog et tous ces mots pour finalement ne rien dire, prouve que soit vous avez des intérêts à défendre Claviers ensemble, soit vous avez un contentieux à régler avec l'alternative.
Je ne suis ni pour une liste ni pour l'autre.
Vous défendez un Maire sortant avec ardeur... le connaissez-vous vraiment bien?
Connaissez-vous la bande d'élus, ou les 2 ou 3 qui décidaient un peu de tout et de n'importe quoi pour Claviers?
Connaissez-vous le montant des enveloppes?
J'ai bien connu tout ça.... et si un jour vous cessez, avec votre joli plume, de déverser votre venin, je viendrai vous rencontrer et vous expliquer quelques petites choses que vous ne connaissez point.
M; Antona je pourrai vous en parler longtemps.
Et j'ajoute je suis apolitique mais seulement attaché à Claviers.

Anonyme a dit…

Et bien! que de colère dans vos propos pour quelqu'un qui n'est ni pour une liste ni pour l'autre.
Il me semble que vous avez de la rancœur contre "la bande d'élus"... Quelle jolie expression... pourtant la commune s'est vraiment bien améliorée. Mais que vous ont-ils fait ? Aller courage informez nous .... !!! puisque vous savez...

Coucou de Claviers a dit…

(réponse au commentaire du 3 Avril) Ben non, je n'ai pas d'intêrets à défendre "Claviers ensemble". Votre choix d'écrire intérêts au pluriel sous-entend qu'une question d'argent pourrait motiver ma prise de position. Et puis quoi encore ? Je ne peux qu'exprimer mon dégoût, et relever que vos deux interventions marquent le retour intempestif dans mon blog des pratiques de la liste "Alternative" pendant la campagne électorale : mensonges éhontés, affirmations invérifiables… Je soutiens l'opposition aux "Alternatifs", mais je n'ai aucun contentieux privé à régler avec eux, dont vous semblez si proche. J'y compte des amies, des complices de bonnes rigolades dans notre ancienne troupe de théâtre, de proches voisins et voisines avec qui j'ai vécu en bonne intelligence jusqu'à présent, et pour ma part, je ne vois pas pourquoi cela devrait changer. Il y a leur vie privée, leur vie publique. Au départ, j'ai observé la campagne électorale sans vraiment y trouver à redire, ce n'est que devant la médiocrité des arguments colportés par les propagandistes des Alternatifs, le vide de leur programme, que j'ai pris parti. Mollement. Sans m'impliquer auprès des candidats réunis autour de l'ancien Maire, tant il me semblait évident que les clavésiens feraient corps avec d'eux. J'avais tort. Quant au reste de vos arguments, qui, j'insiste, marque le retour de cette campagne au ras des pâquerettes, il est totalement dépourvu de crédibilité puisque vous vous exprimez anonymement. D'ordinaire, on jette les lettres anonymes de cette nature à la poubelle. Pourquoi avez vous besoin que je me taise d'abord, si vous avez de "petites choses à m'expliquer" ? Si vous préférez poursuivre cet étrange dialogue masqué(e), je vous invite à le faire proprement, car ainsi que je l'ai signalé au départ de ce blog, je ne veux pas y accueillir de propos aussi injurieux ou de nature à pousser aux extrémités. JL Fraysse

Anonyme a dit…

Tous ces mots pour ne rien dire???????
Dénoncer le mensonge, la trahison, l'opportunisme, la manipulation des infos pendant la campagne, la mauvaise foi, le manque de loyauté, etc.....
C'est, en effet, ne rien dire;
Parlez-nous donc de notre Maire sortant.
Ca sera certainement intéressant.
Nous sommes tous apolitique dans cette histoire, la différence se fait sur les valeurs éthiques que nous défendons.
Je préfère déverser"mon venin" sur ce blog qu'à la tête des gens concernés. Ca fera moins mal.
La liberté de communication est garante de l'équilibre en démocratie. Nous avons ici un exutoire merveilleux, libre à vous de le consulter.