mardi 24 février 2009

Des hauts et des bas

Le coucou, le coucou en général veux-je dire, est en hausse… Celui-ci, blog qui babille de choses souvent un peu trop grandes pour lui, mon coucou, faisait le beau au dernier classement Wikio. Très provisoirement, mais c'est une autre histoire… Le coucou d'art est aussi à la hausse, et plus précisément «Les Coucous, tapis bleu et rose», d'Henri Matisse. Il s'agit de fleurs, dans ce cas, de celles qui pointent leur nez jaune à travers prairies et bois, à l'époque où l'oiseau éponyme coucoule le printemps. À la vente aux enchères de la collection Bergé-Saint Laurent, la toile de Matisse, «Les Coucous, tapis bleu et rose», estimée environ 18 millions d'euros, a atteint la somme de 35 millions et quelques, si j'en crois le site de Christie's. Dans la famille coucou, il me semble que l'on devrait se tenir les coudes, et l'idée m'est venue que je pourrais proposer au bienheureux acheteur d'échanger ses coucous contre mon coucou. Pour me contacter, c'est dans la marge, à droite…
Ceci pour dire qu'en ces temps de crise, il y a des gens dont «la fortune… dépasse l'entendement» —c'est le titre de l'article du Monde en ligne qui traite du sujet.
Il en est d'autres, plus modestes et méritants à première vue, qui ne se débrouillent pas trop mal non plus, comme ces présidents d'université qui toucheront l'an prochain une prime annuelle qui ne pourra être inférieure à 20000€, selon la décision de Valérie Pécresse, et pourrait bien approcher des 40000€. Et si l'acheteur des «Coucous, tapis bleu et rose», était un président d'université? Vous me direz qu'il n'a pas encore la prime dans sa poche et que 40000 misérables euros sont loin de faire le compte, pour une vente à 35 millions. Certes, je répondrai, mais il a pu demander un crédit bancaire à la consommation d'œuvres d'art, en prévision justement de la prime. Vous me rétorquerez que les banques ne prêtent plus, en ces temps de crise. Et là, vous gagnez, je n'ai pas d'autre argument.
Il n'y a pas que le marché de l'art qui grimpe, il y a aussi le cours des petits hommes verts: d'après la presse canadienne, en 2008, un nombre record d'OVNI a été constaté au Canada. Plus de mille observations d'objets, dont une tour (ce n'est pas une erreur: une tour), et un autre de la taille d'une voiture! Les témoins n'ont pas précisé s'il s'agissait d'un 4x4 martien ou d'une Twingo export. Jamais on en avait autant recensé depuis que la science soucoupiste a ouvert ses registres en 1989…
Toujours dans le domaine des hausses radieuses, on relève aussi les cotes de popularité de Mme Merkel, MM. Obama et Berlusconi.
En revanche, celle de M. Sarkozy plonge toujours. Le voici à 37% d'opinions favorables. Peut-il descendre plus bas encore, c'est à dire plus bas que la dernière marche du trône? À ce niveau là, peut-être réfléchirait-il à deux fois avant de ricaner, lorsqu'un journaliste l'interroge à propos de sa perte de popularité: «chacun a compris que c'était une question de fond», comme nous l'apprend le Nouvel Obs… Tout dépend du fond dont on parle, bien sûr, mais il serait néanmoins intéressant de savoir à quel niveau se situe le fond du trou de désapprobation, à partir duquel un président ne peut plus imposer sa politique au pays.

Image


PS. Slovar, Le Rocrocodile, PMA bis ont fait chacun le billet que je n'ai plus le temps de faire pour saluer la relaxe de Siné !

Dernière minute! J'avais oublié d'enchaîner à mon tour cinq blogueurs: Piratages, Trublyonne, Rimbus, Nicolas, Le jour et la Nuit , si le cœur vous en dit…

8 commentaires:

Martin P. a dit…

vue la valeur qu'on accorde de par le monde au sigle YSL, et le prix qu'on est prêt à mettre dans le moindre bout de de cuir, ou même de chiffon, "griffé", il n'est pas très étonnant que les objets ayant appartenu au même trouvent tant de riches acquéreurs.

pas sûr que tous ces gens qui aiment arborer ces trois lettres aient autant de goût ou d'élégance que celui qu'elles désignent.

Gaël a dit…

comment ça des bas pour ce blog ?! vu la qualité quotidienne y a pas de raison !http://unclavesien.blogspot.com/2009/02/le-coucou-le-coucou-en-general-veux-je.html#comment-form

Le coucou a dit…

Martin,sans doute, mais une toile de Matisse, c'est un peu plus qu'un bout de chiffon! D'autre part, le couple YSL et Bergé (qui soit dit en passant était composé par deux hommes aux idées plutôt à gauche) réunissait à la fois la fortune, la culture, et le goût nécessaires pour constituer une collection rare…

Gaël, tu es trop bon! Mais je n'ai pas saisi le sens de ta pirouette finale?

Bérénice a dit…

Juste un coucou en passant... :-D

MACAO a dit…

Petite visite et prière pour celui qui plonge!J'espère qu'il plonge avec des bouteilles pour rester plus longtemps et après au caisson POUR DES CONS PRESSES;

martine silber a dit…

à propos des coucous qui poussent dans les champs, quand on était petits, on les dévastait en arrachant les fleurs pour en croquer le bas (ça doit avoir un nom scientifique), vaguement sucré.
c'était mon commentaire totalement hors sujet du mardi

mtislav a dit…

"... dont la fortune dépasse l'entendement", l'inverse est beaucoup plus rare.

Je te propose 10 € pour ta photo dédicacée par F. Le Lyonnais (je sais que ça vaut beaucoup plus).

Le coucou a dit…

Coucou, Bérénice…

Macao, si tu en viens aux prières, pense aussi à brûler un cierge ou deux à l'église du Canet

Martine, même chose avec une racine de bruyère naine, à la saveur de réglisse, qui poussait dans les vieux murs. Ma réponse du Mercredi ;-)

Mtislav, finement observé!
Pour l'Oulipo et le Lionnais: pas question! Mais je peux te l'offrir "scannée" gratis par mail…