mardi 10 février 2009

Un coucou de Bagdad

Le secret a été bien gardé, et la surprise parfaite : le président de la république a débarqué ce matin à Bagdad. Les commentateurs, pour la plupart, semblent un peu à court d'explications sur le but de ce voyage, mais à vrai dire, celui-ci est très simple…
Le président, va assister à la finale du championnat irakien de lancer de chaussures, voilà tout. Nicolas Sarkozy aime le sport. Et porté à faire feu de tout bois, comme nous le connaissons, il aura sans doute calculé que cette rapide tournée au Proche-Orient lui permettra d'occuper les médias avant de rencontrer les syndicats le 18 février. Elle devrait en effet fournir à ses télévisions des images plus avantageuses que ses déplacements habituels sur le territoire national. S'il apparaît étroitement gardé par des militaires ombrageux, cela fera toujours meilleur effet que des rangs de CRS. On pourrait même conseiller aux télévisions de montrer réellement un déploiement de forces qui, à l'inverse de chez nous, auréolerait le président d'une sorte de courage. Le président deviendrait presque grand à s'aventurer sur ces terres périlleuses, alors qu'il rapetisse à la maison quand il fait éloigner des caméras ses concitoyens mécontents.
On ne peut exclure que le président ambitionne également de ramener une chaussure dédicacée par un grand champion local pour sa collection de trophées, ni qu'il souhaite joindre à l'utile des considérations pratiques: papoter à l'apéritif de pétrole, de nucléaire…
Enfin, nul ne paraît savoir à l'heure actuelle, si un éventuel séjour privé de Nicolas Sarkozy dans quelque oasis paradisiaque est au programme, en marge de cette tournée officielle. Après les rudes semaines qu'il vient de vivre, cela n'aurait rien d'étonnant que la république profite de ce qu'il a un avion sous la main, pour lui offrir un moment de détente.

source image

PS. Comme un complément à mon billet d'hier, j'ai trouvé aujourd'hui de nouvelles réactions de blogueurs à l'affaire B. Kouchner, sur Ruminances, Intox2007, Île de Ré PS.
D'autre part, les appels à la grève générale pour le 19 Mars commencent à fuser !


10 commentaires:

Homer a dit…

Après l'avoir vu coiffé comme ça lors de son intervention télévisée, je pensais juste qu'il s'arrêtait acheter un peu de Pétrole Hahn !

Stef a dit…

Il ne sait plus quoi faire pour ne pas répondre à l'urgence social (Guadeloupe, enseignants chercheurs, rendez-vous avec les syndicats, 19 Mars, etc...)
Il ne pourra pas se cacher longtemps !

Le coucou a dit…

Homer, tu dois avoir raison, c'est pour ça que la visite à Bagdad est brève.

Stef, d'autant plus que tout l'outre-mer semble parti pour lui faire des misères. Le sarkozisme commence à tanguer sérieusement.

Gaël a dit…

une fuite à Bagdad pour passer pour un héros planétaire ? ou peut-être aussi un peu pour occuper encore un peu le terrain avant que Barrack n'arrive

Le coucou a dit…

Gaël, sérieusement, il doit y avoir de ça: se dépêcher de mettre un pied au Proche-Orient avant qu'Obama reprenne la main…

MACAO a dit…

DIFFICILE DE COMPRENDRE :l'urgence du moment est-elle à Bagdad?

Nicolas a dit…

Bouger, s'agiter, faire parler de lui...

Il n'a pas compris qu'il devrait faire le contraire. Rester dans son bureau.

Katchina a dit…

Nous avons eu l'immense honneur de voir son rutilant tapis volant traverser majestueusement le ciel de notre petit khalifat. Cette manifestation de son grand intérêt pour le petit peuple, restera à jamais gravée dans les mémoires.

Manuel a dit…

Si les chaussures volent il pourra toujours muter le chef de la police et le préfet de Bagdad vers Sadr City...

Le coucou a dit…

Macao, son urgence sans doute, oui. Comme le dit Gaël, revenir au Proche-Orient peut avoir un intérêt commercial.

Nicolas, dans son bureau, on ne le remarquerait plus. Faut pas lui demander un effort surhumain!

Katchina, sans blague? Son Airbus ? Vous avez pu le reconnaître?

Manuel, tu crois que ça marcherait, là-bas?