jeudi 19 février 2009

Se livrer par le livre?

B.mode de Ruminances me fait passer une interrogation écrite imaginée par je ne sais qui, récoltée dans le sillage de Marie-Laure et de Falcon Hill. Il s'agit d'un questionnaire à propos des livres en général et de certaines habitudes de lecture, un de plus.
Alors autant rendre la copie le plus vite possible…
Plutôt corne ou marque-page ?
Marque-page, nous en avons à la maison toute une collection.
As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?
C'est le cadeau incontournable de la famille, nous nous offrons des livres en toutes occasions. On m'en offre, j'en offre, je m'en offre…
Lis-tu dans ton bain?
Non, je me douche. La question pourrait se poser dans une piscine, mais j'ai horreur de lire au soleil, ou de prendre le risque de tremper les pages.
As-tu déjà pensé à écrire un livre?
Oui.
Que penses-tu des séries de plusieurs tomes?
Ni du bien, ni du mal… Le nombre des tomes n'est pas un problème, c'est la qualité de l'œuvre qui m'importe, et surtout le plaisir de la lecture. Des aventures de Chéri-Bibi aux Mémoires de Saint-Simon, en passant par la Comédie humaine ou La recherche…, l'éventail de mes goûts est large, mais comme nous sommes sur un blog de gauche, avant de passer à la suite, je citerai un roman-fleuve socialiste en sept ou huit volumes (je ne sais plus): Les Thibault, de Roger Martin du Gard, qui mériterait peut-être de sortir de l'oubli.
As-tu un livre culte?
Cette question me hérisse, parce qu'elle me paraît renvoyer à ces séries de télévision dites «cultes», c'est à dire la merde plébiscitée par les niais. Trop de titres, trop d'auteurs m'accompagnent depuis l'enfance, chacun chéri dans son registre, pour décider d'en élire un seul.
Aimes-tu relire?
Ça m'arrive souvent. La dernière fois c'était pour redécouvrir les œuvres d'Andersen dans la Pléïade, qu'on venait de m'offrir —voir ci-dessus.
Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu'on a aimé ?
Je rencontre des auteurs toute l'année, mais pas forcément ceux dont j'aimerais obtenir une dédicace: comme Léo Malet, que j'ai loupé, de même que Rimbaud, Apollinaire…
Aimes-tu parler de tes lectures?
Oui, avec ma compagne, les enfants, mais c'est souvent difficile de faire partager des sentiments de lecteur. Puisque l'occasion m'est offerte, j'ajouterai qu'il m'arrive souvent de rencontrer des lecteurs de tous âges. Jeunes ou vieux, on retrouve chez presque tous la même difficulté à parler du livre qu'ils viennent de lire. Et les gens se cantonnent le plus souvent au même répertoire de curiosités sur le folklore de l'écriture.
Comment choisis-tu tes livres?
Rarement au hasard. Par la critique littéraire, les recommandations des proches et des amis… Et le lot non négligeable des cadeaux -voir ci-dessus.
Une lecture inavouable?
Si elle est inavouable…, mais je peux avouer avoir lu «le Nouveau catéchisme de l'église catholique», pour tout savoir du Ciel d'aujourd'hui.
Des endroits préférés pour lire?
Fauteuil, lit, mi-ombre et fraîcheur, coin du feu… Le train, l'avion… Jamais à bicyclette ou à la plage.
Lire par-dessus l'épaule?
Ça m'est arrivé, dans le métro.
Télé, jeux vidéos ou livre?
Passons…
Lire et manger?
Si je suis seul, évidemment, au moins un journal.
Lecture en musique, en silence, peu importe?
Il est rare que la maison soit silencieuse dans la journée: le piano de mon épouse est toujours présent.
Lire un livre électronique?
Pas encore vu, pas sympathique.
Le livre vous tombe des mains: aller jusqu'au bout ou pas?
Je vais jusqu'au bout, un côté maso. Dans le genre, mon plus grand supplice a été la lecture de «Locus solus» de Raymond Roussel.

Et maintenant, j'ai l'honneur de passer le plat à Didier Goux, Zoridae, M. Poireau, Bérénice, Dedalus, Martine, et Jon

14 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut, bien aimé ton se "livrer par les livres". Points communs : plus d'un, à commencer par Léo Malet.
Ah, oui, comme je ne suis pas foutu de m'inscrire correctement nulle part pour cause de nullité technique, je me présente afin d'éviter l'anonymat : lediazec de Ruminances.

jon a dit…

Je vois, je vois...

Avec le tag de retard de la Pire racaille, je crois que je vais me faire violence et rattraper tout ça ! C'est une bonne occasion que tu me donnes là :)

Et ça tombe plutôt bien puisque j'ai plus de temps maintenant.

b.mode a dit…

Magnifique !!!

Le coucou a dit…

Lediazec, merci. J'aimais les Nestor Burma des "Nouveaux mystères de Paris", et puis cet autre bouquin plus ancien de L. Malet, très noir: "Le soleil de brille pas pour nous" (je cite le titre de mémoire)…
Jon, je suis soulagé de voir que tu prends bien la chose! :))
B.mode, ouf! ;)

Bérénice a dit…

Heu... encore !! Puis je avoir un peu de temps, Le coucou, s'il vous plaît ? ;-)

Le coucou a dit…

Bérénice, non seulement vous prenez tout le temps que vous désirez, mais vous êtes de toute façon libre d'oublier ce machin!

martine silber a dit…

j'ai fait le pensum...mais les questions, euh?

Rimbus a dit…

Mais, tu as oublié "le livre idéal" !
... et sinon, "le catéchisme"... tu le ferais circuler sous la soutane ?

Mlle ciguë a dit…

Ce qui me rend dingue, c'est que j'ai l'impression de quand même pas mal bouquiner (je ne peux pas m'endormir sans avoir lu au moins quelques lignes) et quand j'entends les autres parler lecture, je ne connais quasi rien ! A croire que le nombre d'auteurs surpasse celui de la population mondiale !

Nicolas a dit…

Hem... Tu es aussi tagué sur jegper !

Monsieur Poireau a dit…

Argh ! Je dois toujours faire le tag 500 machins que tu m'as collé et qui m'inspire moyen et voilà que tu me retagues sur un sujet que je viens de traiter, c'est malin !!!
:-))

Le coucou a dit…

Martine, j'ai lu, vous n'aurez pas de retenue pour cette fois :-)
Les questions… Et oui! Ça pourrait faire l'objet d'une chaîne: trouvez l'origine d'une chaîne de votre choix et dites ce que vous pensez de son concepteur…
Rimbus
l'oubli est réparé… Le catéchisme: l'idée est plaisante, mais je me demande ce qui circule déjà ainsi?
Mlle ciguë,
observation très juste! En matière d'édition, c'est comme le réchauffement climatique: nous allons droit dans le mur et nous serons bientôt ensevelis sous les bouquins! :))
Nicolas, :-)))
M. Poireau, j'ai découvert ça après coup, désolé, mais j'avais compté large dans mes tags…

Didier Goux a dit…

Bon, cette chaîne étant un peu moins conne que la plupart, je vais y répondre. Ce soir si je n'ai pas trop picolé, ou lundi en revenant de chez mes parents.

Sinon, pour avoir relu Les Thibault il y a deux ou trois ans, vous pouvez VRAIMENT vous en dispenser...

Le coucou a dit…

Didier, au sujet des "Thibault", j'essaye vainement de le faire relire par mon épouse depuis longtemps, pour voir… J'étais méfiant, quand même…