dimanche 17 juillet 2011

Les vaillants du rébus

Le héros du rébus d'aujourd'hui tient beaucoup moins de place dans les livres d'histoire que sur Wikipédia, qui parvient à tirer une page du personnage quand les premiers l'expédient en sept ou huit lignes (j'ai perdu le lien, vous chercherez)… Il s'est même trouvé de mauvaises langues pour prétendre que son existence est une légende ; une sorte de roi Arthur sans lustre, qui n'aurait pas eu la veine d'inspirer les poètes. Venu au monde une cinquantaine d'années avant ce dernier, il fut le fruit d'une copulation de sa mère Danoise avec la mer un jour de baignade, ou avec une créature marine —les témoignages manquent de précision.

 L'histoire a été en réalité ingrate pour un homme que tout le monde connaît cependant, puisque de ses gonades jaillit notre première dynastie de souverains. Née dans le sang et la gloire avec la participation de notre héros à la défaite d'Attila, cette noble lignée s'illustra sur son déclin par un sens du progrès réellement prémonitoire, inventant la RTT royale seize siècles avant l'heure.

Si vous n'avez pas encore deviné de qui je parle, j'ajouterai encore un indice décisif en précisant que selon une autre légende notre homme, qui résidait à Tournai, a été l'inventeur des moules-frites.



Ces quelques éléments étaient bien connus des valeureux vainqueurs de ce jour, que j'ai le plaisir de nommer à présent : Philzone, Vincent, Solveig, Claribelle, Olympe,



P-S : dans la dernière version de Blogger et la page de la modération en attente, un curieux bug rajoutait des a au bout de tous les pseudonymes : Philzonea, Vincenta, Solveiga, Claribellea, Olympea…



3 commentaires:

mtislav a dit…

Effectivement, il me manquait un sens à ce v... Bravo aux vainqueurs !

Le coucou a dit…

pour le sens, il fallait suivre le bœuf, comme disait une pub de ma jeunesse.

Epamin' a dit…

Chic! J'ai trouvé mais, rentrée trop tard, je n'ai pas pu donner ma réponse!
Encore une belle trouvaille, le coucou!