dimanche 5 avril 2009

Expo: «Planche à maux»


Voici un billet destiné plus particulièrement aux lecteurs clavésiens, dracénois, et plus largement varois…



Philippe Hermelin, Conseiller municipal de l'opposition clavésienne, photographe inspiré, nous convie à l'exposition «Planches à maux».
Une superbe collection de ces graffiti de jeunesse, «de mots en maux, étalés sur les tables d'école», que vous pourrez découvrir à
la Librairie Papiers Collés, 21, boulevard Jean-Jaurès 83000 Draguignan, du 16 Avril au 31 Mai 2009 !

12 commentaires:

Philippe a dit…

Merci J.L

le-gout-des-autres a dit…

C'est rès différent de ce que je pouvais lire et voir sur mon pupitre de lycéen au début des 60's
D'abord il n'y avait pas de marker, au mieux des stylos à billes et des plumes.
Ca simplifiait le trait et il fallait aller à l'essentiel rapidement.

Le coucou a dit…

Philippe, c'est un plaisir!

le-gout-des-autres : dans ma jeunesse il nous arrivait de graver au canif sur les pupitres, puis de teinter le sillon à l'encre…

Bérénice a dit…

Que de souvenirs ravivés !! J'adore !
Merci pour cette merveilleuse idée, même si je ne suis, ni clavésienne, ni dracénoise, ni varoise ! ;-)

Le coucou a dit…

Bérénice, l'ami Philippe appréciera… Et moi, j'ai apprécié votre visite! ;-)

Philippe a dit…

Merci Bérénice... Je crois que nous avons tous "griboullé" notre table d'écolier. Comme l'écrit le-gout-des-autres les outils "d'écriture" ne sont plus les mêmes qu'avant, mais les JTM oui....

HERMES a dit…

Il y a un vernissage? Quand, quelle heure?...

Le coucou a dit…

Hermes, oui, le 16 Avril, je crois. Mais je compte rappeler l'expo et préciser ça en temps voulu.
PS, si tu veux répercuter sur Lorgues, ne te retiens pas ! ;-)

martine s a dit…

les portes plumes, l'encre, les buvards, ça sentait bon (moins que la colle blanche en pot), mais nous les filles, on avait aussi couture, horreur! Du coup on gravait les tables aux ciseaux et mettant de l'encre dans les rayures.

Le coucou a dit…

Martine, sans faire de couture, nous avions des techniques voisines au canif ou à la pointe du compas… :))

martine horovitz silber a dit…

mais, nous aussi on avait des compas. Je voulais juste dire que les filles avaient en plus des cours de corvées ménagères.
Mais quand on voit tout ce qui se déverse aujourd'hui sur les blogs de filles (à propos du classement wikio), baaaaaaaaaaaaaaaaaaaah

Le coucou a dit…

Martine, pour les blogs de filles, je ne sais pas… Pour les cours de corvées ménagères, quoique garçon, j'en ai eu dans le passé: le règlement de l'établissement provincial et campagnard dont j'étais pensionnaire nous faisait balayer les dortoirs, la cour (avec des balais de genêts confectionné par nos soins)… À l'occasion, la prof de couture des filles (classes mixtes), récupérait aussi les garçons et nous mettait à nettoyer les vitres à l'eau vinaigrée et au papier journal…