mardi 21 avril 2009

800000 victimes sans parachute ni avocat?

Axel Miller, ancien patron de la banque franco-belge Dexia, laquelle perdit sous sa direction trois milliards et trois cent vingt-six millions d'euros en 2008, a touché 825 000 € d'indemnité de départ, à la suite de sa démission forcée. À cette indemnité s'ajoutaient les 636 500 € de salaire.
La banque ayant été sauvée de la faillite grâce aux milliards apportés par les états Belge et Français, on s'attendait à ce qu'il ne bénéficie d'aucun parachute doré, conformément aux engagements de Nicolas Sarkozy. Eh bien, non ! Ce sont 825 000 € qu'aura empoché ce pacifique manifestant du patronat européen, s'opposant sans cagoule à la moralisation de la finance.

À côté de ça, 800 000 emplois seront perdus en France d'ici 2010, et cela fera donc 800 000 chômeurs de plus. Ce sont les prévisions de l'OFCE, Observatoire français des conjonctures économiques…

Cependant, il existe tout de même aussi des améliorations prévisibles dans un proche avenir. Ainsi, Nicolas Sarkozy vient de demander «que la victime soit traitée dans la même condition que le délinquant». Le président s'est montré particulièrement ému qu'un malfaiteur ait droit à un avocat dès la première minute de la procédure… Et la victime, alors? Il semble donc probable que, désormais, toute victime d'agression bénéficiera de l'assistance d'un avocat à la morgue.






10 commentaires:

jeandelaxr a dit…

T'as raison ! Restons sérieux quand d'autres se mettent sur le toit à la Comète ' ;O)

MACAO a dit…

Comme souvent le Coucou au sommet de son art!

Serge a dit…

Pour une fois, Coucou, je vais contre-argumenter..enfin, un peu.
Ce type, Axel Miller,était à la tête de Dexia de fraîche date, si je me souviens bien, et de ce fait, en aucun cas responsable des déboires de la banque..., le problème chez Dexia, vient de FSA, la filiale américaine du groupe, qui a investit dans les subprimes et qui faisait à peu près ce qu'elle voulait...et les subprimes datent d'avant l'arrivée de Miller.
Et si ce brave gars doit partir, ce n'est pas pour sa mauvaise gestion,c'est sur intervention de Sarko, désirant placer sans doute un copain à la tête de la banque.
Bon ce Miller avait sans doute un contrat comme "tout le monde" avec le montant du parachute inscrit en toutes lettres.
Dans son cas, même si je suis d'accord que tous ces montants sont exorbitants et indécents, à sa place, j'aurais fait de même, crois-moi.

Le coucou a dit…

Jean, tout le monde pas rouler sous la table chaque jour…

Macao, allons, allons!

Serge, sans doute, si tu veux… Néanmoins, en suivant mon lien vers Libé, tu constateras que ce monsieur avait déclaré ne pas demander d'indemnités… ;-)

FalconHill a dit…

C'est insupportable. Rien à rajouter...

Bérénice a dit…

Idem ! A bientôt !

Monsieur Poireau a dit…

Comment un type tout seul peut valoir 800.000 personnes ? En terme de revenu, veux-je dire !
C'est tellement inacceptable que je me demande comme nous l'acceptons…
:-)

Le coucou a dit…

Falcon, on est d'accord, alors. :-)

Bérénice, merci, à bientôt.

Poireau, oui, et c'est au point que les inégalités en deviennent obsédantes, sans être aussi importantes que la liberté.

France a dit…

Je ne vois,pas se que l'on peut ajouter bravo

Le coucou a dit…

France, merci; :)