lundi 21 février 2011

Mouammar, Bernard, et Nicolas

En passant par l'actualité arabe, avec mes sabots, j'ai ouï parler des menaces proférées par Saïf Al-Islam Kadhafi contre ses compatriotes à la télévision lybienne. Saïf est l'une des perles de la nombreuse progéniture du tambour-major Kadhafi, le fameux dément des sables.

Personne n'a sans doute oublié qu'Hannibal Kadhafi, quatrième perle de la famille, fit aussi en 2008 les gros titres de la presse mondiale après sa mise au trou par la police de Genève. Suivit alors une interminable crise diplomatique entre nos amis Suisses et le maréchal Mouammar Kadhafi soi-même, lequel n'hésita pas à prendre des ressortissants helvétiques en otages. C'est là que je voulais en venir : au rappel de cet épisode peu glorieux de la diplomatie européenne et, en particulier, française.

Aujourd'hui que chancelle le pouvoir de ce fieffé terroriste de Mouammar, il ne faudrait surtout pas oublier l'indignité de nos gouvernants. Lorsqu'il y eut un choix à faire entre les pétro-dollars du caporal sanguinaire et la solidarité avec nos voisins civilisés, le pouvoir sarkozyste, mû par son tropisme naturel, opta pour le fric. On vit alors notre ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, reniant une fois de plus les valeurs de sa jeunesse, traiter la Suisse avec mépris et soutenir de fait la vengeance de Mouammar Kadhafi.

Aujourd'hui, on ne sait trop où ira la Lybie, et si elle parviendra à se débarrasser de son chancre kadhafiste, mais gardons en mémoire ce proche passé. N'oublions pas que parmi les liens honteux qui unissaient étroitement la Maison Sarkozy aux dictatures arabes, il y avait aussi celui-là. Nicolas Sarkozy a les amis qu'il mérite, rêvons qu'il puisse en partager le sort d'une façon ou d'une autre !

6 commentaires:

Nicolas a dit…

Si tu fais tes billets le matin, je vais être perdu ! Je repasse lire plus tard...

iboux a dit…

il doit rester de la place sur la pelouse de l'Élysée pour dresser une tente ou deux d'amis dictateurs ;-)

Nicolas a dit…

Lu. Je crois qu'il ne faut pas oublier qu'une des plus grosses erreurs de Sarko (et Kouchner, pas de raison) fut le passage de Kadhafi à Paris...

Gildan a dit…

Que devient Rama Yade, qui s'était fait taper sur les doigts à l'époque de la tente ... Ou je me trompe ? Disparue !!!
Feu ministère des Droits de L'Homme !

Homer a dit…

c'est clair, si Khadafi tombe, ce sera un gros gros coup pour le monde arabe, et le monde tout court. Et on ressortira les vieux articles qui critiquaient la réception du colonel en France... par qui? par Sarkozy !

Le coucou a dit…

Nicolas,
j'en ai fait un du soir pour te remettre d'aplomb…

Iboux,
le mieux serait qu'il aille planter sa tente sur la banquise, avec Sarkozy.

Nicolas,
je ne l'ai pas oublié, mais je voulais particulièrement rappeler la sortie de Kouchner en Suisse.

Gildan,
oui, c'est vrai, que devient-elle, hein ?

Homer,
s'il pouvait tomber, si possible d'aussi haut que
le Boeing de l'attentat de Lockerbie, en 88, ce serait justice et magnifique.