dimanche 27 février 2011

Toponymie rébusienne


Comme je n'aurai vraisemblablement pas le temps de commenter les résultats du rébus ce soir, à la fin du jeu, il me faut prendre de l'avance. J'ignore encore à cette heure si les gagnants seront rares ou nombreux… Il y en a quatre pour le moment, tous ont identifié le héros du jour, mais ils ont aussi hésité sur la manière de former le titre du personnage, sans doute parce qu'ils faisaient une fixation sur l'article défini, alors qu'on pouvait l'oublier.

Ce n'était pourtant pas insoluble ! Que représente l'image ? Une sorte d'île affectant la forme d'une lettre B, battue par des flots. Nous sommes devant le cas typique d'un lieu au statut politique indéterminé. Par conséquent, l'initiale de cette île «Bé» étant une consonne, on introduira son nom par àau à la rigueur, mais cela ne nous intéresse pas, ici— : «Merde, à B on ne doit pas se marrer tous les jours ! À B, la mer était d'encre quand le jour se leva…»

Ceci étant dit, j'ai grand plaisir à saluer la victoire définitive d'Omnibus, Nefisa, ZapPow, Suzanne, Claribelle, Mtislav, isabelle B, Solveig, et Philzone !

7 commentaires:

isabelle B. a dit…

youpi ! la semaine dernière je n'avais pas trouvé :-)

Le coucou a dit…

Isabelle,
un seul mot : bravo !

Monsieur Poireau a dit…

Tu ne pourrais pas faire une explication en images ? :-))

[Rien compris comme d'habitude mais il ne faut pas s'en alarmer, tout est normal ! ;-) ].

Ju a dit…

@Poireau pareil c'est pas fait pour nous.

Le coucou a dit…

M Poireau,
c'est simple : les gagnants se sont tous compliqué la vie pour mettre un article ou un qualificatif devant B (là B, las B)… J'explique ici pourquoi «à B» suffisait.

Ju,
vous auriez sans doute voulu trouver au premier coup d'œil, mais en cherchant une minute ou deux c'était assez simple pour que la solution finisse par s'imposer !

JU a dit…

Une fois j'ai trouvé mais c'était facile. sinon je suis trop nulle à ce truc. Comme je l'ai dit sur twitter, je vais dire Moubarak à chaque fois, ça va marcher un jour.

Le coucou a dit…

Ju,
oui, c'est une question de patience : avec son prénom simple, Moubarak peut donner un rébus de tout repos…