jeudi 21 juillet 2011

Au pot-pourri

Les informations sont aussi bizarres que cet été de réchauffement climatique où plus de la moitié de la France se pèle, mais pas autant que les Chiliens qui pellettent la neige au même moment.

Ainsi, l'affaire DSK continue son train d'enfer, les menaces de plainte en justice et les plaintes effectives pleuvent, se croisent, s'entrecroisent. Mme Diallo voudrait poursuivre DSK à Paris, cependant que Tristane Banon pourrait témoigner à New-York ; Mme Guillemette va s'en prendre à Mme Mansouret ; DSK à Tristane Banon ; François Hollande menace de traîner en justice les journaux malfaisants… Et ce n'est qu'un début : d'ici un an environ, par le jeu des alliances et des querelles de famille, je pense que la moitié de la France poursuivra l'autre moitié, pour ou contre DSK.

On commence à parler de venir au secours de nos amis belges en proposant de rattacher la Wallonnie à la France. Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Pierre Chevènement y seraient favorables… Pour ma part, je crois que ce serait une erreur, c'est prendre le problème à l'envers et faire preuve de paternalisme, voire de colonialisme suranné envers nos estimables voisins. Il serait plus judicieux de demander le rattachement de la France à la Wallonie. Notre pays y gagnerait la possibilité de résoudre l'épineuse question soulevée par Eva Joly : la province France paraderait le 14 juillet militairement, et le 21 du même mois le nouveau peuple wallon défilerait joyeusement de Bruxelles à Paris dans une marche triomphale (car nous garderions Bruxelles, évidemment, tout en laissant le roi aux Flamands).

Jean-François Copé vient épauler Lionnel Luca dans sa proposition de suspendre le droit de grève dans les transports aériens pendant les vacances. Comme il y va légèrement ! De cette façon, en plus des augmentations infligées à la population et des mauvais coups divers qui la visent durant la torpeur de l'été, ceux qui veulent travailler autrement et gagner plus n'auraient qu'à la boucler. Voilà qui fait mauvais effet en sarkozie. Il vaudrait bien mieux interdire au personnel politique de faire ou dire des bêtises en été.



P-S : Mathieu Le Privilégié se penche sur la Désaffection des concours d'enseignement, à lire !

8 commentaires:

Guillaume44 a dit…

Tiens juste pour rebondir sur le changement climatique ! Non seulement le phénomène est complexe mais en plus nous n'avons pas de très grands vulgarisateurs dans ce domaine en France (ne parlons pas d'Allègre... ;) ). Or il y a des fluctuations faisant qu'en Europe nord-occidentale nous pouvons très bien en ressentir des effets inverses là où le reste du monde se réchauffe. Et rajoutons à cela que l'activité du Soleil aurait une influence plus forte que supposé, sans oublier le poil à gratter que rajoute la théorie du chaos sur tout ça. Des fois je comprends que les gens y perdent leur latin, leur grec et leur araméen, peu de scientifiques s'y retrouvent déjà clairement...

Homer a dit…

Oui, laissons le Roi aux Flamands, le notre nous suffit amplement.
Et personnellement je m'oppose à un rattachement de la Wallonie: la frontière Belge serait plus loin pour moi et la bière y est meilleure.

Romain / Variae a dit…

"venir au secours de nos amis belges en proposant de rattacher la Wallonnie à la France"

Serait-ce VRAIMENT leur rendre service ? Attendons de nous assurer que Sarko n'est pas reconduit :-)

Nicolas a dit…

Du moment qu'on n'est pas annexés par la Flandre...

mike hammer papatam andropov a dit…

"Interdire au personnel politique de faire ou dire des bêtises en été", heu... Mission impossible (à l'image de toute l'année).

Le coucou a dit…

Guillaume,
plus on en parle, plus je lis d'articles sur la question, plus je trouve ça incompréhensible. Le sujet est trop complexe comme tu le dis. Mourrons-vous grillés ou gelés ? Les deux, mon capitaine !

Homer,
c'est mesquin de refuser la libération des Wallons pour sauver ta bière ! Il faudra donc qu'ils viennent te supplier à genoux à Arras pour essayer de t'émouvoir !

Romain,
à mon avis, ils feraient mieux de rester Belges, mais en fait, je crois que c'est leur désir en majorité, de garder leur pays.


Nicolas,
les bières flamandes ne sont pas bonnes ?

Mike,
oui, ce n'est que du rêve, mais ce n'est pas un billet réaliste non plus :))

Monsieur Poireau a dit…

Quelle tristesse pour la Belgique. Au lieu de profiter des liens d'une amitié centenaire pour essayer d'aider les flamands à revenir dans le réel d'un paus fédéraliser, voilà que la France poignarde dans le dos les efforts de négociation en proposant un rattachement qu'aucun wallon ne souhaite. Les rattachistes, de mémoire, ont fait 0,6% au dernier scrutin !
Quoiqu'il en soit, la Belgique est décédée !
:-)

Le coucou a dit…

Poireau,
j'espère que les Belges Wallons seront assez futés pour hausser les épaules à nos avances. J'ai encore du mal à croire qu'un pays puisse disparaître aussi piteusement. Ils vont se réveiller !