dimanche 10 juillet 2011

Les jeux sont faits, on boucle !

C'est ce que j'appelle un billet de fin de partie reposant : cinq minutes avant la clôture du jeu, il n'y a que quatre gagnants dont aucun ne tient un blog. J'échapperai ainsi à la gymnastique fébrile consistant à créer des liens au dernier moment. Effet du beau temps, des vacances, ou de la lassitude ? Il y a eu moins d'affichages du dessin que d'habitude : 220 actuellement. Du coup, la tentation d'arrêter le jeu tout de suite se profile, au moins pour couper l'herbe sous les pieds des retardataires inspirés qui me donnent parfois des sueurs. L'arrêter aussi pour de bon, parce que je ne sais pas très bien pourquoi je continue à l'alimenter en solitaire. C'était drôle quand je pouvais partager l'amusement de chercher les idées d'énigmes, la drôlerie de quelques réponses, et l'étonnement toujours renouvelé devant le flair de certains participants. Mais je m'égare quand il n'est temps que de saluer la belle victoire des fines mouches du jour :

ElZede, Claribelle, Anne de Mars, Philzone.


Un bouquet de fleurs virtuelles pour les dames, une accolade pour le monsieur, c'est à dire Philzone —je ne sais où ranger ElZede et lui laisse le choix…

9 commentaires:

Nicolas a dit…

Ah non ! Il est interdit d'arreter !

lucia mel a dit…

bon, je recommence (ça déconne blogger... qui vient d'effacer mon commentaire... grrrrr) :

je ne venais pas souvent (je suis nulle aussi en rébus) et pourtant j'aimais admirer les beaux esprits qui toujours trouvaient (grrrrr...). Je comprends qu'aujourd'hui ça n'ait plus le même sens pour toi. Laisse reposer tout ça, le temps de l'été ;)) tu décideras à la rentrée, non ?

Marco a dit…

Je suis passé, mais je n'ai pas trouvé, comme cela arrive le plus souvent.
Mais si tu enlèves le rébus, je serai obligé d'aller à la messe. Le rébus, c'est mon alibi. Alors pitié, laisse le rébus du dimanche...
;-)

ElZede a dit…

Merci pour l'accolade Coucou

Je ne suis pas contre l'idée de partager des idées d"énigme ....

Envoie moi un mail avec les conditions à remplir pour que ça marche

Et merci encore pour le plaisir
Le Zede

mtislav a dit…

Effectivement, la mer, la montagne ou le travail à l'occasion m'ont davantage tenté que les blogs ces derniers temps. Mais le Rébus du dimanche est une institution. Peut-être que nous tolérerons une certaine vacance mais pas davantage !

Bravo aux vainqueurs et au faiseur de vainqueurs !

Le coucou a dit…

Nicolas,
il y en a un d'avance dans les brouillons. Hier soir, j'en ai terminé deux d'un coup, mais après, j'sais pas môssieur.

Lucia,
c'est peut-être une solution en effet… Remettre à plus tard les décisions. Merci du passage :)

Marco,
Tu veux dire que tu cherches toute la journée ? Le rébus te dispense de mâtines, de la grand-messe et des vêpres ? Mince alors, quelle responsabilité, j'ai là !


ElZede,
je m'en doutais un peu, comme d'une complémentarité Zédienne, mais doute n'est pas certitude.
Un mail ? Il faudrait le rajouter à ton profil, déjà. Merci monsieur !

Mtislav,
c'est vrai que tu as tout sous la main et le pied, même les vignes. Le travail, nous te croyons sur parole, pas le choix :)
Merci de ton passage !

Suzanne a dit…

Quand j'ouvre l'ordinateur le dimanche, je regarde toujours le rébus, j'agrandis la photo, je cherche cinq minutes, j'élabore les trucs les plus farfelus qui soient que je n'ose même pas écrire et je ne trouve jamais. Quand je regarde la solution, je me dis que je suis une ahurie au cerveau lent et décati, et que pourtant, évidemment, la solution était si simple...
vos images sont jolies, presque des petits tableaux surréalistes, oniriques.

Le coucou a dit…

Suzanne,
c'est trop, mais ça fait plaisir, alors merci ! Je garde un bon souvenir de notre collaboration pour Otto von Bismarck. Si vous pouvez imaginer un rébus, vous devriez pouvoir les décrypter, voyons !

Suzanne a dit…

Coucou, ça n'a rien à voir, imaginer est plus facile ! mettre en scène, déjà, tout l'art est là, et deviner, c'est se mettre sur la même longueur d'ondes que celui qui a mis en scène.