jeudi 18 décembre 2008

La lunchbox

En marge de la crise, il semble qu'une variété presque oubliée de baise-en-ville revient à la mode. Je veux parler de la gamelle, cet empilement astucieux de récipients que l'on utilise pour emporter son casse-croûte au boulot. Elle fait fureur, la gamelle, jusque dans les bureaux, en ces temps où si l'on veut manger sain pour un prix décent, il vaut mieux ne compter que sur soi. Elle peut servir à tout le monde, même à un Président Directeur Général! Le potage dessus, le saumon fumé et le caviar au milieu, le dessert dessous. Hélas, comme le terme de gamelle semblait désuet, le sympathique ustensile de fer blanc à étages, a été rebaptisé en patois moderne. On l'appelle lunchbox, à présent —à ne pas confondre avec la Vie en boîte, et autres Liberté en boîte qui servent à se connecter sur internet.

C'était un bout de billet improvisé afin de tester un nouvel ordinateur… La récupération des données de l'ancien, grillé par la foudre, m'a pris trop de temps pour essayer de faire mieux…

10 commentaires:

walkingthedog a dit…

Oui, tout fout le camp, même le Français, et cela, c'est particulièrement navrant.
Ah si, Napoléon avait gagné à Waterloo...

Bérénice a dit…

Et à présent moins gêné par le temps, Le coucou ?
Dans l'arrière pays héraultais, c'est le blizzard ! Froid intense qui me vaut une belle pharyngite...
Bonne fin de soirée.

martine silber a dit…

Et il est beau ce nouvel ordinateur?

piratages a dit…

Tu devrais acheter de nouveaux ordinateurs plus souvent

Le coucou a dit…

Martine : oui ;-)

Le coucou a dit…

Piratages, Hem, j'aimerais bien que la foudre m'épargne pendant quelques années! Merci de la visite.

MACAO a dit…

Gargamelle ?Ça me dit quelque chose?

Eric citoyen a dit…

Tout se taille.

Dans la même série, il y a aussi les lefts blogs... pourquoi ? yes we can !

Avec des propos pareils ce n'est pas demain la veille que je vais être accepté ! ;-)

Bésitos.

eric a dit…

Et le comble de la modernité c'est de coupler la lunchbox et le doggy bag; comme ça on rammasse les déchets et on les rapporte au boulot.

J'arrête, ça devient crade!

Le coucou a dit…

Walk, Bérénice, Macao, Eric et Eric : excusez-moi, j'avais répondu à tous, mais une partie de mes réponses s'est évaporée!
Walk : je disais que si le voyou corse avait gagné à Waterloo, nous l'aurions sans doute regretté.
Bérénice, moins gêné par la météo, certes. J'espère que vous êtes guérie à présent!
Macao, alors tout va bien!
Eric citoyen, pas facile à décrypter, ton commentaire… ;-)
Eric, berk! Mais je m'en fiche, j'ai pas besoin de gamelle: je bosse à la maison.