mercredi 13 juillet 2011

Combattre la spéculation

Les météorologues sont sympas, j'aime bien en particulier les voix de Joel Collado et Jacques Kessler sur France Inter, quand elles m'expliquent ce que je vois par la fenêtre. Les économistes, c'est différent… J'ai du mal à m'intéresser à leurs propos au point de retenir leurs noms. Ils me paraissent généralement plus doués pour analyser doctement, après coup, les raisons d'une crise que pour prédire la suivante. 

Néanmoins, il arrive parfois que le bulletin d'un économiste m'interpelle, comme on dit. L'entretien d'Edouard Tétreau sur le site de La Tribune est de cette catégorie. Ce que dit ce monsieur me semble pour le coup presque limpide et conforte le sentiment que m'inspiraient les soubresauts financiers en Europe. 

Du fond de mon ignorance il me semblait bien que la spéculation et un mauvais vouloir devaient être à l'œuvre derrière les malheurs de la Grèce, du Portugal, de l'Italie, ou de l'Espagne… Il y a quelque temps, je préconisais dans une analyse énergique de la situation l'envoie de troupes aéroportées pour s'emparer des agences de notation américaines. 

La lecture d'E. Tétreau m'a montré qu'il y a urgence à intervenir, certes, mais qu'il est possible de le faire d'une manière moins mélodramatique et plus efficace. Dénonçant «une bande organisée de spéculateurs (…) anonymes», il préconise de contre-attaquer au plus vite et propose un plan d'action qu'il faudrait appliquer avant le 2 août… Son interview par La Tribune est très claire, je ne vais pas la compliquer pour le plaisir en la disséquant doctement dans ma propre rubrique économique : allez donc la lire.

12 commentaires:

Rimbus a dit…

Comment ne pas être convaincu de suivre Montebourg, qui préconise de réguler ces marchés et de mettre les organismes financiers sous tutelle ? Son analyse est la même que la tienne.

Romain / Variae a dit…

Merci pour cette référence !

Gildan a dit…

Il faut se bouger dans les trois mois,avant l'automne .?!!
Euh...Ça va être dur !
On pense à autre chose en ce moment en France ! Le Tour de France, Les filles au Foot, la natation en Aout je crois !...
L'automne sera vite là !

Disp a dit…

Oui, mais le capitalisme est friand maintenant de bulles sur bulles : les réseaux sociaux, les obligations européennes, les oeuvres d'art, les matières premières agricoles, que sera la prochaine spécul : la terre agricole ? les carcasses de porc ?

Le coucou a dit…

Jean-Marc,
je crois avoir dit à plusieurs reprises que je penchais naturellement vers Montebourg. Si je ne me range pas davantage dans son camp, c'est que je ne vois pas clairement les enjeux des primaires pour le moment, ni surtout les chances de Sarkozy.

Romain,
pas de quoi, il vaut mieux l'original que la copie, comme dirait, heu…

Gildan,
heureusement, il ne s'agit pas de faire bouger les gens ordinaires, mais les dirigeants européens, les autorités financières.
Je vois que tu penses dur ! C'est comme ça que tu travailles, à Avignon ?

Disp,
exact, mais l'effondrement de l'Euro, ce serait un sacré bazar !

Gildan a dit…

@u coucou
Ben oui ! Tu m'incites à lire des trucs aussi !!
J'étais tranquille moi, à Avignon !
:)

zigmund a dit…

bonjour
désolé ai envoyé mon comm en message
même sentiment mm agacement à l'écoute de ces chroniques matinales. j'ai aussi apprécié l'idée d'une intervention contre les agences de notation

regarderleciel a dit…

Météo-France a créé il y a quelques années une filiale, Metnext qui permet justement aux spéculateurs de spéculer...en fonction des "risques météo".
Certains météorologues veulent jouer avec les économistes...

le-gout-des-autres a dit…

Le plus surprenant dans cet article est que son auteur est prof à HEC, école bien connue pour sa devise officieuse "make more money, the rest, don't care"...

Le coucou a dit…

Gildan,
tranquille ? Tu ne travailles donc pas, fainéant !

Zigmund,
il ne faut pas être désolé, comme ça j'ai vu à quoi ressemblent mes billets quand on s'abonne…
Les politiques ne semblent malheureusement pas sur le chemin d'une intervention

Regardeleciel,
ça alors ! mais dans le fond c'est tout à fait dans l'esprit de la spéculation.

Le-goût-des-autres,
oui, j'ai vu aussi qu'il est prof d'HEC… Ça n'empêche donc pas une certaine lucidité…

Monsieur Poireau a dit…

Bon, je vais lire…

Ah oui, effectivement. C'est amusant mais du coup, avec la liste de ce qu'il faudrait faire, d'après lui, on mesure mieux l'inaction complète de l'ensemble des ministres des finances européens !
:-))

Le coucou a dit…

Poireau,
Ça ! En effet, on ne peut que constater leur carence.