lundi 8 février 2010

La chaîne des régionales

Mathieu a concocté une chaîne intéressante, sur «Avec nos gueules», et m'invite à la poursuivre, ce que je fais volontiers. Voici mes réponses aux trois questions qu'il nous pose à propos des élections régionales…


—Voterez-vous lors de ces élections ? Merci de justifier votre réponse.
Comme pour tous les scrutins, qu'ils soient jugés importants ou non, j'ai la ferme intention de voter. Je suis d'une époque où la majorité et les droits qui vont avec, ne s'obtenaient qu'à 21 ans. Il y avait déjà pas mal de temps que je ne vivais plus chez mes parents quand cette date tant attendue est arrivée. Si je me souviens bien, je l'ai fêtée dans une boite du 17e arrondissement, à Paris, mais je ne me suis senti vraiment majeur que lorsque, enfin inscrit sur une liste électorale, j'ai pu voter pour la première fois.

Depuis, j'ai participé à presque toutes les élections, sauf à trois reprises où des déplacements m'en ont empêché. J'ai souvent dit ici tout le mal que je pense de notre régime strictement représentatif et mon désir de démocratie. Le seul moment où un Français peut se sentir, non plus un sujet, mais un citoyen, se cache dans les trop rares occasions qu'il a de glisser un bulletin dans l'urne. À ce moment, l'ange de la démocratie passe chez nous en boitant. Je ne veux surtout pas le décourager.

—Si oui, savez-vous déjà pour qui vous voteriez au premier tour ? Pourquoi ?
Dans une région où la droite est particulièrement forte, je voterai socialiste sans hésiter, bien qu'accorder ma voix à Europe Écologie me soit apparu un moment un choix possible.
Mes raisons? Aux dernières nouvelles, si le PS se porte toujours plutôt bien, il perdrait des plumes au profit d'E.É… La même chose semble se passer entre l'UMP et FN, mais je n'ai aucune envie de prendre le risque d'affaiblir le PS, qui porte tout de même mes espoirs.

—Avez-vous une idée de vote pour le second tour?
Le second tour, sauf très mauvaise surprise, devrait laisser en présence une liste d'opposition nationale PS-EÉ. Mon choix ne devrait poser aucun problème…

Je propose à Gwendal, Seb Musset, Elmone, Epamin', Suzanne (pourquoi pas?), et Le goût des autres, de prendre la suite…

8 commentaires:

Monsieur Poireau a dit…

Je vis à Bruxelles et ça me déconnecte pas mal des élections régionales, en tout cas quand il s'agit de scrutins locaux. Il me semble important dans cette élection de ne pas dégarnir le PS, opposant majoritaire et qu'il est urgent de renforcer !
:-))

Nicolas a dit…

Tu as raison : on ne peut pas dénoncer une carence de démocratie et ne pas aller voter !

Le coucou a dit…

M Poireau,
comment! Il n'existe pas une Région des Français expatriés? :-))

Nicolas,
c'est bien le moins, il me semble… :-)

BA a dit…

Mort de rire !

Je suis plié de rire !

Pour appuyer sa critique de l'inutilité du séminaire gouvernemental de lundi qui n'a fait resortir que de petites mesures, Jean-Michel Apathie a cité Georges Clemenceau: «Si vous voulez enterrer un problème, créez une commission».

«Clemenceau a le droit de dire ce qu'il souhaite. C'est son analyse, pas la mienne», a réagi Nadine Morano, visiblement perturbée par cette référence historique.

http://www.20minutes.fr/article/383360/Politique-Identite-nationale-Nadine-Morano-s-emporte-sur-RTL.php

Epamin' a dit…

J'ai fini mon travail, maître Coucou! Merci du tag!

Le coucou a dit…

BA,:-D moi aussi!

Epamin,
je viens lire!

Suzanne a dit…

Merci pour la proposition de chaîne, mais je n'ai pas de quoi en faire un billet, donc je vais répondre.
Oui, je voterai (je vote toujours), mais je ne sais pas encore pour qui. Sachant que je n'ai jamais voté plus à droite que pour Mitterrand, que je ne voterai pas extrême droite ni extrême gauche ni nationaliste breton, que je ne connais pas plus que ça les politiciens locaux, à part la préfète soutenue par Sarkozy, qui s'est illustrée par beaucoup de démesure et de férocité envers les débordements nocturnes des étudiants rennais, eh bien je ne sais pas trop, personne ne me fait très envie. Vote blanc, ou vote bougonnant pour l'alliance de gauche, je ne sais pas.

Le coucou a dit…

Suzanne,
grand merci en tout cas d'avoir répondu ici, et d'aussi éloquente manière.