lundi 5 juillet 2010

La république Irréprochable est en route

À l'origine, on racontait à propos du Point qu'il avait été fondé par des transfuges de l'Express qui trouvaient ce dernier magazine trop à gauche… Classer l'Express de l'époque à gauche prêtait à rire, mais la rigolade mise à part, je ne me souviens plus s'il y avait ou non un fondement à cette explication. En tout cas, je viens de m'en souvenir en lisant Le Point en ligne de ce jour, à cause du rire jaune qu'il m'a communiqué…

Le site de l'hebdomadaire consacre un article au micro-évènement constitué par la démission de deux ministres. Il cite ainsi, notamment, des propos de Dominique Paillé, porte-parole de l'UMP, et de Nadine Morano allant dans le même sens: «Nous sommes dans la république Irréprochable qu'est en train de construire le président de la République».
Sonnez trompettes des anges ! Je me suis permis d'inverser les capitales de la citation du point: république Irréprochable, plutôt que République irréprochable, parce que c'est tout de même, de la part de Mme Morano et M. Paillé, l'annonce d'un bouleversement considérable. À l'avenir, l'histoire de France ne parlera plus de la Ve République, mais de la Constitution de la république Irréprochable.

En attendant la démission de M. Woerth qui ne saurait tarder, compte tenu de ces nouvelles dispositions et de l'impossibilité de garder au gouvernement un ministre à la réputation entachée de soupçon, je me suis demandé si nous avions bien le Bayard qu'il nous faut à la tête d'une telle république? Bayard, vous vous rappelez? Le chevalier sans peur et sans reproche de nos livres d'écoliers… Nicolas Sarkozy remplit apparemment la première condition: il n'a peur de rien, en tout cas pas de l'opinion publique. Mais sans reproche?

Le soir de son élection, il se retire au Fouquet's pour une réception offerte à ses amis de la finance, des affaires et du show-biz.

Peu de temps après, l'industriel Vincent Bolloré met un jet Falcon à sa disposition pour rejoindre le yacht «Paloma» qu'il prête également, afin que M. Sarkozy se repose des fatigues de la campagne présidentielle. Ce nouveau mélange des genres, après celui du Fouquet's, fait scandale et la croisière qui devait durer dix jours sera réduite à deux…

Par la suite, le preux Nicolas, qui ne craint l'opprobre ni des médias ni du peuple, est invité pour des vacances par des amis milliardaires dans une propriété de Wolfeboro (New Hampshire, USA). Arrivé et reparti vertueusement en avion de ligne, le couple présidentiel est néanmoins escorté d'un Falcon 900 bourré de gardes du corps et autres accompagnateurs. Le Canard Enchaîné avait à l'époque chiffré les frais entraînés par cette escorte à 200 000€…

Le jet privé de V. Bolloré conduira encore Nicolas Sarkozy et sa compagne en Égypte, pour des vacances de Noël dans un palace.

En août 2008, le président Sarkozy se passionne pour le raccordement au tout-à-l'égout de la villa de sa belle-famille, au Cap Nègre. On raconte qu'un an plus tard, le préfet du Var est flanqué au placard pour n'avoir pas résolu assez vite les problèmes de chasse d'eau de la première famille de France…

Arrêtons là, il ne faut pas faire de billets trop longs, répète souvent Nicolas —pas Sarkozy, l'autre, qui va en week-end en Bretagne dans sa voiture personnelle.
Si nous devons assister à l'avènement d'une république Irréprochable, croyez-vous que Nicolas Sarkozy soit vraiment à sa place à l'Élysée?

10 commentaires:

FalconHill a dit…

Sur la dernière question, nous avons toujours été en phase. C'est le plus mauvais président de la Veme République.
Par contre, tu as une chance immense mon ami de blog. C'est que toi, tu vois une alternative crédible... Alors que moi, peuchère...

Bonne semaine à toi, et bon été surtout ! (Sarkozy ou pas à l'Elysée)

Gildan a dit…

Je me souviens du voyage en Égypte, un enfant sur les épaules et les lunettes noires...De belles photos glacées !!!
...
De bons petits rappels ton billet !
;^)

peuples.net a dit…

Bing bling !

Nouvel Hermes a dit…

Je te rappelle aussi que les abords de la villa du Cap Negre qui sont par la loi littoral ouverts à chacun sont depuis plusieurs semaines interdits parce que "risquant de s'effondrer" (Bien avannt les inondations)
Territoire privé pour le Monarque.

Yann a dit…

moi je préfère Sarkozy sur son yacht, Sarkozy à la plage, Sarkozy fait son jogging, mais Sarkozy président devient une boutade, un gag !

Nicolas a dit…

Je crois que je vais me présenter aux prochaines élections pour économiser sur mes trajets vers la Bretagne.

Le coucou a dit…

Falcon,je vois une alternative crédible? Une alternative possible qui ne deviendra crédible que lorsque auront été pris des engagements de démocratisation de la vie politique et de la société. Bon été!

Gildan, on oublie tellement vite le détail des choses…

Peuples, tchin tchin!

Hermes, en effet, tu as raison de rappeler ça… Mais je pense que la liste exhaustive des compromissions et abus de toutes sortes de l'autocrate, est difficile à dresser. Chaque journée depuis 2007 au moins en a eu son lot.

Yann c'est vrai, j'aime bien aussi Sarkozy au rancart.

Le coucou a dit…

Ah, enfin, Nicolas débarque, merci M. Blogger!
Tu devrais te présenter en effet, et tu ferais construire un aéroport à Loudéac pour pouvoir accueillir ton Airbus et tes Falcon…

Monsieur Poireau a dit…

J'adore le passage durant lequel Sarkozy rappelle qu'un ministre doit payer lui-même ses cigares ! De belle facture, ce morceau !
:-))

[Je le redis, en Suède les ministres ont droit aux transports en communs. Tout autre caprice de privilège est à la charge de l'intéressé ! :-)) ].

Le coucou a dit…

M. Poireau, si nous pouvions mettre tous nos politiques au régime suédois, ce serait la mère des révolutions, à leurs yeux!