jeudi 28 octobre 2010

Résistance à Draguignan


Pour être franc, j'étais un peu inquiet en me rendant ce matin manifester à Draguignan. Déjà, l'auto-radio distillait sans surprise les habituelles informations benoîtes destinées à décourager les contestataires. Hier, sur Radio-Sarkozy, nous avions eu droit à la mise en vedette de l'absurde statistique de l'INSEE prévoyant un tsunami de centenaires en 2060… De quoi conforter le discours gouvernemental sur la nécessité de repousser l'âge de la retraite.

Mais les zélés propagandistes de la mort par le travail se sont bien gardés de citer cette autre statistique de l'INSEE selon laquelle la mortalité infantile a augmenté en France, avec 3,7 décès pour 1000 naissances en 2009. Du coup, la France rétrograde à la 14e place du classement européen, derrière la Grèce et l'Espagne. Tiens donc ! Il y a, semble-t-il, des domaines de la santé où la marche vers l'immortalité peut marquer le pas, voire reculer? Qu'en sera-t-il dans la réalité de l'espérance de vie chez nous en 2060, particulièrement après le passage d'un sarkozy ou deux au pouvoir et leur action mortifère sur notre protection sociale?

C'est en agitant ces pensées moroses que j'ai rejoint le point de rassemblement, devant la sous-préfecture de Draguignan. Et là, heureuse surprise: si les vacances et le trouble jeté par la trahison du parlement votant la réforme, avaient réduit la mobilisation, comme prévu, nous formions encore une sacrée foule. C'est en effet un cortège fort de plus de 1500 personnes qui a défilé. De quoi assurer la continuité de la protestation populaire dans notre petite ville et attendre sereinement le réveil du pays.




P-S Et 3000 manifestants à Guingamp ; 40 000 à Rouen !

10 commentaires:

Stef a dit…

Oui la mobilisation va trouver un second souffle. Réclamer l'abrogation de la loi sera même plus intéressant puisque c'est l'ensemble de la loi qui serait annulé ^^

FalconHill a dit…

Résistance, rien que ça ?

Le coucou a dit…

Stef,
un second souffle, je peux y croire. Réclamer l'abrogation de la loi, en revanche, demanderait que l'ensemble des syndicats soit d'accord sur un but aussi radical. Je ne crois pas que la CFDT par exemple, soit partante…

Falcon,
résistance ne se rapporte pas forcément à l'épopée historique… C'est un mot du genre féminin qui s'applique à "l'action de résister ; capacité variable de résister, d'annuler ou de diminuer l'effet d'une force, d'une action subie" (dictionnaire).

isabelleB. a dit…

oui le mot résistance est encore dans le dico mais s'il semble être tombé en désuétude dans la bouche de certains ;-)
et au fait merci pour ce que tu sais ;-)

Le coucou a dit…

Isabelle,
il ne faut pas s'inquiéter : c'est mot encore trop utile pour qu'il disparaisse demain. :-)

Monsieur Poireau a dit…

C'ets fou comme les "médias de masse" ont bien communiqué sur l'essoufflement, la baisse et la fin du mouvement. Avec d'autres échos, dont ici, ce n'est pas le même sentiment. Peut-être une pause !
:-))

Nicolas a dit…

Si les enfants meurent plus jeunes, ils ne pourront pas payer les retraites, il faut donc repousser l'âge.

J'ai bon, là ?

Le coucou a dit…

M Poireau,
plus j'essaie de saisir l'atmosphère, moins j'y parviens! Quelle proportion des mécontents voudrait aller plus loin? Quel syndicat freine des 4 fers ? La rage l'emportera-t-elle sur le découragement? etc.

Nicolas,
personnellement, j'en tire la conclusion que le vioques (dont je suis) ne deviendront peut-être pas centenaires en masse… L'allongement de la durée de vie me semble de moins en moins garanti.

Archibald a dit…

Je prends de l'avance pour le rébus de demain : François Hollande !

Le coucou a dit…

Archibald, réponse demain soir… peut-être.