jeudi 25 novembre 2010

Encore un complot !


Le présent billet s'adresse aux pieds du citoyen français mâle, du moins à ceux qui, comme les miens, de pieds, souffrent en silence depuis des années de la tristesse affligeante de leurs chaussettes. Dans la jeunesse de mes pieds, autour des années 60 / 70, il était encore loisible de les parer avec des chaussettes éclatantes. On en trouvait à tous les prix, à commencer par des Dim® bon marché, dans une gamme de couleurs vives qui, au maximum d'intensité, rivalisaient avec la pourpre du consul romain. Les chaussettes rouges étaient à la portée de tous, accessibles au coin de la rue.

Et puis, presque du jour au lendemain, elles disparurent des rayons, au point qu'aujourd'hui la chaussette rouge est devenue un accessoire vestimentaire réservé à l'élite. Que s'est-il passé au tournant des années 90 ? Vous ne le voyez pas ? Eh bien, voici : M. Balladur est apparu dans le paysage politique français, avec son onction cardinalice, et des chaussettes rouges dont on le disait très fier.

Il se voyait en Mazarin, le bougre ! Il ne faut pas chercher plus loin la pénurie de chaussettes de cette couleur qui suivit de peu son accession à de hautes fonctions. Mes pieds imaginent très bien ce qui arriva : on détourna de leur rôle républicain nos services secrets afin que des agents intimidassent tricoteurs nationaux et importateurs d'habillement. Nous vous le disons tout net, mes pieds et moi : ce fut un ignoble complot de la classe politique, révélateur de son atavisme aristocratique.

Mais voici qu'hier, à la lecture que je fis à mes pieds d'un article de Rue89, la vérité illumina mes orteils : M. Fillon, qui partage le goût exclusif des chaussettes rouges de M. Balladur, fait en sorte que l'embargo perdure. Ces accapareurs se fournissent en Italie, chez Gammarelli.
Voilà pourquoi je relaie sans hésiter un appel lancé par mes pieds pour le retour des chaussettes rouges, en grande surface comme dans toutes les bonnes merceries françaises.

17 commentaires:

Gildan a dit…

"Le retour des chaussettes rouges...", c'est aussi notre affaire !
:)

solveig a dit…

Notre Coucou préféré veut absolument des chaussettes de Cardinal ... Vocation tardive ? ...
Ou manière de saluer Benoîtseize, qui renonce à mettre le préservatif à l'index?
Affaire à suivre ...

Epamin' a dit…

Amusant, ce billet !
Et pourquoi n'essayerais-tu pas les chaussettes rouges et jaunes à petits pois des années Dorothée?

Le coucou a dit…

Gildan,
exactement, et signe la pétition !
Comment ça, où ? Ah! zut, j'ai oublié de la publier…

Solveig,
absolument n'est pas le mot exact, mais oui, j'aime bien les chaussettes rouges, et je n'en trouve plus.
Quant à Benoît XVI, il faut le comprendre : les gestes de la vie quotidienne sont bien compliqués avec une capote sur l'index, même pour un pape.

Epamin,
merci, mais hum ! Ce sont des chaussettes de femme que tu décris là…

Myel a dit…

On peut militer dans le même temps pour le retour des merceries ?

Nicolas a dit…

Je signe !

Le coucou a dit…

Myel,
en fait je pensais surtout aux merceries-bonneteries. Militons donc pour leur retour et la réapparition du bonnet de pied rouge masculin !

Nicolas,
bravo!

balmeyer a dit…

Le 11 septembre 2001, 2 des terroristes avaient des chaussettes rouges, tout comme 3 agents du Mossad et 4 employés du Pentagone affectés (comme par hasard) à la Sécurité Intérieure, le tout, le MEME JOUR : aveuglé est celui qui n'y voit pas de lien, merci pour ce relais.

marsupilamima a dit…

c'est bien vrai, c'est injuste, moi, j'ai plein de chaussettes sublimes, avec volants, imprimés, rayures, etc et mon homme n'aime que le beige et le gris et le noir, mais j'en ai vu des sublimes dans un magasin japonais du marais (euh chères, pas grande surface du tout).
y a aussi ça:http://www.lachaussetterie.fr/homme/homme.html
ou http://www.chau7.fr/chaussettes-homme-chaussettes-branchees-xsl-255_361.html

j'espère avoir été utile

captainhaka a dit…

Moi aussi je.

Omnibus a dit…

Pareil pour les caleçons violets à rayures fuchsia. Plus un seul en rayon. Monopolisés par Hortefeux, paraît-il.

solveig a dit…

Désormais, en plus de la journée de la jupe, il faudra instaurer la journée de la chaussette rouge et celle du caleçon violet à rayures fuchsia ...
de belles causes à défendre que celles de toutes ces minorités opprimées !

Le coucou a dit…

Balmeyer,
exact, et ce qui est encore plus tenu secret, c'est que ce jour là, Georges W. Buch portait lui aussi une paire de chaussettes rouges ! En soie, mais rouges.

Martine,
noir, ça va encore, mais beige, marron, gris, j'en ai marre parfois. Quand je monte chercher mon pain au village, j'aimerais bien afficher un peu de fantaisie, au moins une fois par semaine.
Merci pour les adresses, je mets précieusement de côté, bien que je n'y ai guère trouvé de rouge ministériel. Rayon sport, on voit un peu de rouge drapeau, mais il gâché par des rayures sombres au mollet, avec talon et pointe noire…

Captainhaka,
toi tu ? On pourrais se grouper et demander un prix de gros chez Gammarelli…

Omnibus,
en plus de tout le reste, ce sont des accapareurs ! Mais il peut se garder ses caleçons, je m'en fiche. Moi, ce sont les chaussettes qui m'importe —enfin, les chaussettes rouges, plus le référendum d'initiative populaire.

Solveig,
excellente idée, pourriez-vous écrire en ce sens au président de la République ? Il devrait accueillir favorablement la requête, vu qu'il ne porte pas de chaussettes rouges, du moins de notoriété publique…

Ferocias a dit…

Je possède une paire de chaussettes rouges (mais elle n'est pas italienne :/)

Le coucou a dit…

Ferocias,
l'adresse ! (ou bien c'est une paire tricotée ?)

Monsieur Poireau a dit…

C'est un peu la règle générale côté masculin : fringuez vous triste ! Des gris, des anthracites, du sombre et du noir, beurk !
Moi aussi, je veux afficher ma bonne humeur pédestre !
A signaler :
http://www.archiduchesse.com/
qui nous ne met plein les mirettes !
:-)

[Ce n'est pas une pub mais de l sympathie pour le créateur caché derrière ! :-) ].

Le coucou a dit…

M Poireau,
merci de l'adresse, je l'ajoute à celles de Martine, c'est précieux !