mardi 9 novembre 2010

Le songe de Nicolas

Ce matin là, au réveil, elle le trouva très pâle, assis au bord du lit, rongeant ses ongles et le regard plein d'effroi.
—Qu'est-ce qui se passe, tu es malade, chouchou ?
Il secoua la tête et répondit d'un ton lugubre :

— C'était pendant l'horreur d'une profonde nuit.
Le général de Gaull' devant moi s'est montré,
Comme au soir de sa mort pas loin de la télé.
D'un exil des vivants il revenait glacé,
Plus grand qu'avant encor, drapé de dignité,
Qui de son ventre fort estompait la surcharge ;
Le front haut de celui qu'a plus peur des sondages.
«Tremble, vibra sa voix, me remplissant d'émoi.
Gaulliste de mes deux, la France n'est pas la proie
Que tu vas dépecer dans le dessein coupable
D'enrichir tes amis aux coffres insatiables.
Ni l'état qui rassemble et veille sur vous tous,
Ni l'honneur du pays, ne seront tes joujoux.»
Son spectre au bout du lit tendit un bras qui grince ;
Moi, j'ai cru qu'en partant, il me tendait la pince,
Mais je pris dans la face un soufflet monstrueux
Et de tout le pays monta un rire honteux…

(mes excuses à Racine)

P-S : Puisqu'on parle (un peu) de Racine, allez donc faire un tour chez Martine qui nous présente «Bérénice»… C'est l'anniversaire de la mort de de Gaulle, Melclalex nous offre un petit recueil de ses citations… Et si vous avez la curiosité de relire les promesses de Nicolas Sarkozy en 2007, c'est chez Yann Savidan que vous les trouverez, car elles ont disparu des tablettes de l'UMP… Enfin, Isabelle nous parle du référendum d'initiative parlementaire

22 commentaires:

Bérénice a dit…

J'adore !!! Et quels alexandrins... à faire pâlir Racine !

MHPA a dit…

Magnifique !
Je le vois bien là, le petit Nicolas, avec ses genoux cagneux et son air scrogneugneu.

Le coucou a dit…

Bérénice,
heu… C'est beaucoup dire, mais un grand merci de cette visite !

Mike,
merci aussi… Je viens de m'apercevoir que tu as fait un billet "gaulleur"… G.Reader n'était pas à jour. J'ai cherché des billets qui parlaient de lui (rapidement), mais le tien m'a échappé…

ZapPow a dit…

Superbe ! On peut réutiliser ? En citant la source, bien sûr.

Marie-Hélène a dit…

Super ! Bravo !

Quel talent !

Le coucou a dit…

ZapPow,
bien sûr, vous pouvez…

Marie-Hélène,
merci… Je vais finir par rougir.

Melclalex a dit…

trop fort ! je suis admiratif
Bravo

MACAO a dit…

Racine ne sera pas jaloux, mais il aurait apprécié les beaux Alexandrins!Douce nuit mon coucou!

Le coucou a dit…

Melclalex,
bonne journée …
Macao,
bonne journée…

lolobobo a dit…

Quel talent, J'en reprendrai bien en vers (à 12 pieds ben sur)

mike hammer papatam andropov a dit…

Pas grave coucou,
Il faut dire que je ne suis pas toujours vraiment au fait de toutes les subtilités de la toile.
Deuxio, en tant que nombril sur pattes, un chouille d'humimlité, parfois, c'est pas mal du tout aussi...
Bonne journée

romain blachier a dit…

Le jour où Sarko parlera comme ça, les poules porteront des appareils dentaires.

Nicolas a dit…

Bravo...

Sébastien CERISE a dit…

Bonjour,

Je ne suis absolument pas d'accord sur le fond...encore que...ça mériterait d'en débattre.

Mais sur la forme, vous lire a été un vrai plaisir... vos mots m'ont fait "voir" les images, et c'est suffisamment rare pour le saluer.

Chapeau l'Artiste ! (C'est bien comme ça qu'on dit?)

Sébastien CERISE

isabelle B. a dit…

oui d'initiative parlementaire ( mais les gens préfèrent populaire, ça fait plus cool ;-), j'ai rajouté un billet sur le sujet..
quoi...http://monavistinteresse.blogspot.com/2010/11/la-loi-organique-et-le-referendum-de.html

isabelle B. a dit…

au fait, bien tourné ton poème, tu vas lui envoyer pour Noël ? :-)

Le coucou a dit…

Mike,
de toute façon, il reste une part de hasard dans ce que l'on va lire ou ignorer. Bonne journée aussi.

Romain,
c'est qu'il n'ose pas en public, mais dans le saint des saints de l'intimité, il cause en vers.

Nicolas,
merci.

Sébastien,
pour creuser profond, il faudrait pasticher les cinq actes. Sinon, merci du compliment…

Isabelle,
ce ne sont pas les gens qui utilisent cette expression, mais les politiciens, avec la volonté de nous tromper. J'ai dénoncé ici dans plusieurs billets obstinés cette opération, et régulièrement réclamé dans d'autres l'instauration d'un véritable référendum d'initiative populaire.

Le coucou a dit…

Lolobobo, merci !

iceman a dit…

Le texte est génial. Et je trouve que mettre quelqu'un qui n'aime pas la Princesse de Cleves de Madame de Lafayette dans un texte paraphrasé de Racine, est encore plus génial. Bravo !

marsupilamima a dit…

pour le prochain seul en scène de qui? on cherche le comédien idéal....
depuis, bérénice, mon blog est passé par l'AA (héhé, l'Algérenne alsacienne...)) et dimanche, je vais voir laurence février qui parle de la princesse de clèves, comme quoi, nos blogs finissent tjrs par se retrouver....

Epamin' a dit…

Carlos avait lui aussi, en son temps, pris la liberté de copier Maître Racine mais c'était moins sérieux qu'ici puisque c'était le "Bougalou du loup-garou"...
Bonne soirée à tous!

Le coucou a dit…

Iceman,
mais il aime peut-être Racine et Corneille ? Enfin, en film ou en bd, veux-je dire.

Martine,
quelle chance vous avez ! Au théâtre presque tous les jours… (je sais, ce n'est pas de la chance, c'est du métier, mais vu de loin, on voit la chose ainsi :-) )

Epamin,
connais pas Carlos… Ceci dit,il doit y avoir un régiment de pasticheurs du songe d'Athalie…