samedi 13 novembre 2010

Promouvoir son blog avec Facebook

Elmone s'est penché, à la suite d'une ribambelle de blogueurs, sur l'art de promouvoir son blog sur Facebook. Il expédie l'affaire en neuf lignes et me met en demeure de livrer mes secrets sur la question… Je vais essayer de faire au moins aussi bien que lui.

Et pour commencer, je viens de me rendre sur Facebook pour scruter mon profil et mon «mur»… J'ai 120 amis, ça ne fait pas grand monde, mais il est vrai que je prends rarement la peine de répondre aux mails de demandes «d'amitié», et plus rarement encore de solliciter quelqu'un moi-même.

Sur le mur qui m'est dédié, j'ai retrouvé tous mes billets de blog, estampillés de loin en loin du pouce levé d'une aimable passante qui «aime ça». La dernière est Isabelle.B, que je mets ici en lien, afin de fournir un exemple de promotion via Facebook…

Depuis combien de temps suis-je inscrit sur cet étrange machin indiscret ? Aucune idée, mais je me souviens d'avoir sué comme un galérien au début pour parvenir à mettre les flux de mon blog dans le bazar. Par la même occasion j'avais créé aussi une entrée «Le coucou de Claviers» (une Page ?), laquelle ne semble contenir qu'un vieil extrait de billet, complètement périmé… J'ai certainement loupé quelque chose quelque part…

Toutes les semaines, je reçois un récapitulatif de l'activité de ma Page. Le dernier disait ceci: «3 monthly active users +1 since last week. 14 visits this week +11 since last week», toutes les autres informations sont égales à 0. Et ce relevé est loin d'être le plus pessimiste…
D'autre part, d'après Google Analytics, Facebook m'a apporté 45 visites sur le Coucou depuis le 13 octobre.

Voilà. Je n'ai pas de temps à perdre pour aller papoter sur le mur de Facebook, et je ne comprends rien au fonctionnement de ce machin. S'il me fallait remettre le nez dedans pour défaire ce que j'ai fait, je n'y arriverais plus —ainsi je n'aime vraiment pas l'idée que Facebook puisse s'approprier le contenu de mon blog !

Résumé: j'ai lâché mon compte sur Facebook avec une sorte de coup de pied aux fesses pour lui donner de l'élan. Depuis il avance sur son erre…

Pour prendre la suite de cette chaîne passionnante, je tague Nicolas Sarkozy et Frédéric Lefebvre.

8 commentaires:

captainhaka a dit…

hahahaha! excellent le lien sur le mur de Frédéric Lefevre : "4 personnes aiment ça" qu'il y a sur son fessebouque. Cruel !

Nicolas a dit…

Allons bon ! Un billet geek... Je vais lire ça...

Nicolas a dit…

Oui, je crois qu'il faut laisser Facebook avancer tout seul.

Zette a dit…

(je vais arrêter de boire un coup à chaque fois que je vois un lien, sinon ça va mal finir cette histoire)
J'aime bien l'idée de Facebook propulsé et qu'on laisse vivre, dériver, faire boule de neige ou foncer droit dans le mur.

Gildan a dit…

Excellentes chutes !
;^)

Le coucou a dit…

Captainhaka,
je ne retournerai pas sur le mien, de mur, pour voir si je fais mieux… J'ai peur.

Nicolas,
c'est un outil Corse.

Zette,
un lien ça va, trois liens bonjour les dégâts, demande à Nicolas…

Gildan,
merci !

Monsieur Poireau a dit…

Je n'accroche vraiment pas avec Facebook. Je n'y vois presque rien d'intéressant (essentiellement des bouts de vie personnelle exposés) tandis que Twitter fourmille de trucs passionnants. Peut-être que l'effet live y est pour quelque chose…
:-))

[Je vois que Nicolas Sarkozy n'a pas encore fait la promotion de son nouveau gouvernement sur facebook http://www.facebook.com/nicolassarkozy. Il n'écoute jamais les conseils ou bien ? :-)) ].

Le coucou a dit…

M Poireau, je souris, parce que je me souviens qu'au début tu rejetais Twitter ;-)
FaceBook —presque rien d'intéressant, c'est encore beaucoup. Moi je n'y vais que pour résoudre un truc : cliquer sur une demande, répondre à un message… Je repars dans les 3 secondes sans rien regarder…