vendredi 7 novembre 2008

F. Hollande poursuivi pour offense au peuple de gauche?

Tout le monde ne l'apprécie pas, mais moi j'aime bien écouter Françoise Degois, sur France Inter, et lire son blog à l'occasion —parce qu'elle a le billet intermittent. Pour être clair, j'aime la lucidité fidèle dont elle fait preuve depuis le début pour accompagner l'aventure de Ségolène Royal. Aujourd'hui, complice de Laurence Thomas pour le journal de treize heures, elle s'est montrée d'une implacable sévérité vis à vis de François Hollande et de ses compères.
En effet, il nous fut proposé d'écouter la déclaration du premier secrétaire au lendemain du vote des militants du Parti Socialiste. En substance, M. Hollande a dit qu'aucune motion n'est majoritaire, et que si la motion soutenue par Ségolène Royal est arrivée en tête, cela lui donne la responsabilité de rechercher le rassemblement
Et très cruellement, suivit cette autre déclaration du même M. Hollande, datant d'une semaine à peine : «la motion qui arrivera en tête aura gagné le congrès […] la motion qui arrivera en tête aura un droit : celui de désigner le premier secrétaire»… Dans la foulée, il exprimait très clairement son attente de voir la motion Delanoë l'emporter et ce dernier imposer ses vues crypto-jospiniennes au parti. Manque de chance, les militants en ont décidé autrement.
Plus sérieux, la palinodie à laquelle François Hollande vient de se livrer témoigne d'une profonde malhonnêteté. Cet homme dont on vantait la fine intelligence révèle surtout avoir l'étoffe d'un magouilleur d'antichambre.
Si j'étais membre du parti socialiste, je ne pourrais pas voir un sous-secrétaire pareil approcher d'une estrade de congrès sans éprouver l'envie de lui balancer des tomates. Si j'étais au PS, je porterais plainte contre lui pour offense au peuple de gauche. C'est à la mode en ce moment.

5 commentaires:

Martin P. a dit…

Oui, Hollande doit partir se mettre au vert

en même temps, on nous expliquait que SR incarnait le renouveau démocratique, la base contre le système

résultat: elle emporte un scrutin marqué par l'abstention et les féodalités

n'y aurait-il pas maldonne (à défaut de madone)?

Le coucou a dit…

Pour l'abstention, ce serait intéressant de disposer un sondage sur les motivations. On serait peut-être surpris. Pour les féodalités, je ne connais pas le PS de l'intérieur, et donc je ne les ai pas vues à l'œuvre… Si S.R.est en mesure d'imposer ce qui me semble à moi des mesures d'urgence : non cumul des mandats, démocratie interne et participative, qui s'en plaindra, à la fin?

Marc a dit…

Et on dit que je suis fielleux et plein d'aigreur Pff...

Marc a dit…

Tiens oui, pourquoi vous faites des billets chaque jour pour donner vos leçons aux socialistes alors que vous n'êtes même pas membre du parti ?
Vous avez une conception de l'engagement citoyen qui me dépasse. Franchement !

Le coucou a dit…

Je ne donne aucune de leçon : il y a des gens comme vous pour ça. Salut.