dimanche 30 novembre 2008

Ma semaine sans Sara Palin

Que raconter, par ce dimanche peu propice à inspirer un billet? Résumer mon actualité de la semaine écoulée, par exemple, telle du moins, que je l'ai bafouillée sur ce blog, pour quelques centaines de visiteurs, parmi lesquels il doit bien se trouver une ou deux pincées de lecteurs. Lundi dernier, j'ai joué de la tronçonneuse jusqu'au soir, où j'ai loué le retour de la fée électricité dans mon domicile. Pas un seul instant de ce jour là, je l'affirme, je n'ai pensé à Sara Palin. Vous vous demandez ce que cette dame vient faire ici? Ne vous bilez pas, c'est une expérience de mot-clef, comme j'en ai vu chez certains blogueurs : je viens de lire sur Politico, via Mediapart, que la candidate malheureuse à la vice-présidence des USA, fait exploser les moteurs de recherche sur internet… J'aurais très bien pu me demander ce jour-là si Sara Palin se rendait compte de la situation à Claviers, Var, France? Eh bien, je ne l'ai pas fait.
Mardi, aïe! J'ai attendu le résultat des élections au PS et mes espoirs ont été déçus. Tout comme le Mercredi. Avec le stoïcisme d'un bûcheron endurant sa sciatique, Mardi et Mercredi, je me suis efforcé d'atteindre un état d'esprit permettant de dominer la douleur de la défaite. L'heure n'était plus à bouffer de l'Aubry ou du Hamon, j'ai enterré ma hache de guerre. D'ailleurs, n'étant que sympathisant, je crois qu'il me revient de ne pas envenimer les querelles du PS.
Jeudi, frappé par le bon sens des milliardaires du monde entier qui se promettent de rompre avec leurs maîtresses ou amants par mesure d'économie, j'ai avancé ici l'idée que nous pourrions, français, nous débarrasser de notre très coûteux président. En période de crise, son côté dépensier compulsif et son addiction au luxe me paraissent en effet déplacés, mais bon…
Vendredi, ah, Vendredi! Avec un brin de fierté, je note que j'ai été parmi les premiers à constater que le jugement rendu dans l'affaire de la poupée vaudou, représentait davantage un échec qu'un succès pour le vindicatif M. Sarkozy.
Et puis, je me suis penché à ma manière sur la préconisation de je ne sais quelle commission d'emprisonner les délinquants mineurs à partir de 12 ans. Du Figaro au Nouvel Obs, j'ai constaté qu'une proportion étonnante de la population semble trouver cela normal. J'en ai tiré la conclusion, anticipant un peu sur les capacités de notre société fraternelle, qu'un jour radieux viendra où l'on pourra enfermer dès la naissance la graine de racaille.
Samedi, j'ai fait mon Lundi! Oui, oui, j'ai anticipé la journée mondiale de lutte contre le sida… Par les temps de crise qui courent, j'ai estimé que deux jours d'avance ne seraient pas de trop pour lubrifier les esprits et les articulations mises en jeu dans la saisie d'un porte monnaie ou d'un carnet de chèque. Avec le tsunami de dèche qui déferle sur le monde, la générosité va en prendre un coup, à commencer par celle des états. Il n'y a pas que nous pour venir en aide et soigner les malades du sida, mais il y a SURTOUT nous. Allons, ne fermons pas nos coeurs!
Aujourd'hui c'était Dimanche, j'ai fini.

PS: Martine nous invite aujourd'hui à découvrir un site de photos, superbe, bouleversant.

8 commentaires:

Marie-Georges Profonde a dit…

Sur l'opinion publique au sujet de l'emprisonnement à 12 ans, j'espère de tout cœur que vous vous trompez...

Le coucou a dit…

Marie-Georges, moi aussi. Je ne sais ce que valent ces "sondages" bidons des sites de journaux, mais sur celui du Figaro 60% d'approbations, et sur le Nouvel Obs :
ça me choque, ce sont des enfants : 44,7%
c'est normal, la société évolue : 21,89%
moins de profs, plus de matons! : 33,41%
ce qui donne, me semble-t-il 55,20% d'opinions favorables à cette loi…

Eric a dit…

En revanche, Jacques Chirac ne fait plus péter rien du tout et surtout pas l'audience.

http://www.gala.fr/l_actu/on_ne_parle_que_de_ca/jacques_chirac_a_claude_levi-strauss_qu_il_me_soit_permis_de_vous_remercier_141426

Pensons à lui et à tous ceux qui ont été à la hauteur de la fonction de président de la République...

balmeyer a dit…

Oui, 12 ans, j'ai vu ça sur le net. J'ai pensé envoyé un lien à quelqu'un, mais bon. C'est bien, c'est courageux. Un peu plus de courage et c'est dix ans, allez, un effort !

walkingthedog a dit…

Eric dit: "pensons à lui et à tous ceux qui.."
Tout à fait d'accord !
J'avais écris ce qui suit, il y a quelques mois déjà:
"la majorité des français ont voté Sarko et se sont fait avoir. Personnellement, ça me fait bien rigoler. Parce que moi, j'aimais bien Jack et De Villepin. Oui, "il" avait une certaine idée de la France comme il disait. Et merde, il en faut pour envoyer paitre les ricains.Et vous avez vu De villepin en côte d'ivoire, face à la foule ? On était presque fier d'être Français. Hoo, je sais , il est pas tout blanc ,le pouvoir pervertit, mais quand même. Mais la PENSEE UNIQUE d'alors, c'était d'accabler Jack de tous les maux. Meme J-F Kahn s'était écrié dans un "C dans l'air":"mais qu'est-ce qu'il a fait cet homme-là pour mériter un tel acharnement?" C'est pourtant pas un gars de droite,celui-là. Et puis face à sarko, on a retrouvé la "gauche" dans toute sa splendeur..
Segolene, qui s'en va, après 5 ans d'opposition, faire de la démocratie "participative" et demander aux français ce qu'il faut faire! on croit rêver!
A coté, l'autre, il a compris que sur sa gauche, il récupérera le centre de Bayrou contre quelques postes, mais que c'est sur sa droite qu'il gagnera.
Quelques mots bien placés(racaille,etc..), il désigne le coupable de tous les maux(vieille technique), rassemble les français sur leurs plus bas instincts,aplatit le FN et devient président.
Moi, à cause de Jack, je rigole..."
Tu m'excuseras pour le ricanement, mais c'est plus fort que moi...

Quant à Sarah Palin, même si je l'ai vue(mais quand était-ce?) ..crois moi, je n'y ai plus jamais pensé.

L'enfermement à 12 ans.., oui, c'est horrible, mais nos sociétés préfèrent "cacher les dommages collatéraux" du capitalisme sauvage, moins couteux qu'une réelle prise en charge, un miroir qui nous renvoie un reflet honteux de nous-même, que l'on casse...

martine silber a dit…

pour plus d'info sur les mécréants en bas âge: http://jprosen.blog.lemonde.fr/

Le coucou a dit…

Eric, cela m'étonne parfois, mais oui: il m'arrive de regretter sa présidence, la dernière de quelque dignité. Je me souviens aussi que J. Chirac, avant Sarkozy, nous avais déjà fait le coup lors de sa première élection de s'attirer la sympathie d'intellectuels et d'artistes habituellement acquis à la gauche. Mais avec M. Chirac, d'un point de vue culturel, on était nettement au-dessus du niveau 0 où nous a ramené N. Sarkozy, cela pouvait se comprendre.
balmeyer, du train où les mentalités se durcissent, on y sera bientôt à dix ans! Au fond, c'est même un peu tard pour se mettre au violon.
Walk : ton commentaire est bienvenu, je n'en partage pas toutes les vues, particulièrement sur la démocratie participative, mais c'est intéressant.
Martine, merci du lien! Un très bon complément à celui que nous donnait Tulipe, hier.
Balmeyer et Marie-Georges, merci des liens ! Il faudrait que j'apprenne à utiliser ceci, moi aussi!

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.