dimanche 11 janvier 2009

2009: l'année de l'astronomie, pour broyer du noir

L'UNESCO et les Nations Unies ont décidé que 2009 serait l'année de l'Astronomie. Ça tombe bien, puisque les principaux chantiers ouverts par les physiciens, dont on attend beaucoup, visent à comprendre le rôle de l'humour noir dans l'univers. Bon, ce n'est pas exactement le terme adéquat, je l'admets, mais n'étant pas scientifique, on me pardonnera cette licence. Parce qu'enfin, il s'agit bel et bien d'étudier un grand innommable invisible, si facétieux qu'il perturbe depuis la nuit des temps les mesures et les règles les mieux admises, au nez et à la barbe des astronomes. Étrangement, c'est à un littéraire que l'on doit, me semble-t-il l'intuition du rôle primordial joué dans l'univers par l'obscurité taquine. Quoiqu'il n'ait jamais approché un télescope, ni été particulièrement sensible à l'humour, H. P. Lovecraft consacra en effet un nombre de pages effarant au «grand chaos rampant». Les physiciens d'aujourd'hui seraient bien inspirés de lui rendre un hommage posthume, ne serait-ce qu'en donnant au trou noir géant tapi au centre de notre Voie Lactée le nom de son héros fameux: Nyarlathotep.
Donc, 2009 sera astronomique, comme le fut déjà à sa manière 2008, du reste, qui à bien des égards semble avoir préparé le terrain de la recherche. Trois défis principaux sont posés par l'humour noir cosmologique:
le trou noir d'abord, que l'on a coutume d'expliquer par l'effondrement d'un corps céleste sous sa propre masse, notre soleil par exemple, ratatiné à la dimension d'une perle, mais pesant toujours autant, si bien que la lumière ne pourrait plus s'en dégager. On ne le verrait plus.
Autre exemple du trou noir: quand tout allait bien avant l'arrivée de M. Sarkozy, la capitalisation boursière mondiale approchait les 40 milliards de milliards. Il est élu, et les bourses s'effondrent : 20 milliards de milliards deviennent invisibles! Où sont-ils passés?
La matière noire ensuite… Là c'est plus compliqué, on suppose qu'elle existe, parce que l'on peut observer qu'elle attire ou perturbe la matière visible, mais si l'on voit ses effets on sait pas à quoi elle ressemble. Un peu comme en matière de paradis fiscaux: on devine bien la thune qui se déplace, certains marchés, improbables, qui se font comme par miracle, on sent bien que ça pèse, mais on ne sait pas vraiment combien.
Enfin, l'énergie noire: on croyait l'expansion de l'univers condamnée à ralentir son mouvement, comme n'importe quel marathonien honnêtement essoufflé, eh bien non! L'univers se dope à l'énergie noire, son expansion s'accélère de plus en plus. Et c'est pareil partout, même chez nous: on aurait pu croire que la crise avait scié les jambes du capitalisme, mais pas du tout. M. Sarkozy et ses pareils lui donnent un nouvel élan. Du trou noir et de la matière noire, sans doute, ils tirent des milliards qui vont nous faire foncer tête basse en avant, plus fort qu'avant.
2009 pourrait bien être aussi l'année des sottises astronomiques.

Photo: Nasa

7 commentaires:

Yog Sototh a dit…

Ah, si vous êtes un lecteur de notre messager humain Lovecraft, il vous sera beaucoup pardonné. Je préviens Cthulhu qu'il vous mette un flacon au frais...

jeandelaxr a dit…

Le terme de : "Matière noire" est impropre, on devrait dire :"Matière invisible", cette matière est extérieure aux galaxies et constitue le suel vrai mystère…
Quand à l'énergie "noire", c'est l'énergie du "vide", 75 % de l'énergie du cosmos, nous sommes dedans, d'ailleurs, c'est cette énergie fluctuante qui interdit aux électrons de tomber dans le noyaux des atomes, et non le tourbillon centrifuge du nuage électronique, le "modéle planêtaire" est a mettre à la poubelle. Au final, nous, la matière observable et le rayonnement, ne représentons que 6% de l'univers, à méditer…

Bérénice a dit…

Une fort belle photo qui irait bien chez moi...

Eric citoyen a dit…

Ca nous change de l'astrologie et des prédictions de la nouvelle année ... d'un autre coté Jupiter qui rentre dans Venus "qui aime beaucoup", ça parle plus que tous tes trucs noirs !

;-))

Bésitos

Le coucou a dit…

Yog-Sothoth, vraiment me voilà flatté! Trinquer avec Cthulhu, serait un plaisir, pourvu qu'on tienne à distance les maigres bêtes de la nuit. Et si vous pouviez me présenter Azathoth par la même occasion, je serais vraiment transi! Pardon, ravi…
Jean, merci de ta visite et de ces précisions ! Il me semble toutefois, sur la question de la matiière noire, que la présence de celle-ci est attendue dans les halos galactiques. D'autre part, qu'elle soit appelée noire plutôt qu'invisible m'arrangeait bien pour faire mon billet… Du coup, j'en éprouve de la gratitude pour les poètes astrophysiciens. Et tu as bien raison de souligner que nous sommes vraiment pas grand chose dans l'univers!
Bérénice, c'est vrai, elle serait à sa place dans votre beau blog.
Eric, si tu le dis… :-))
Bonne soirée!

Verthuit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Le coucou a dit…

Victor, revenez avec un commentaire de longueur à peu près normale… Si vous voulez publier un billet, faites-le sur votre blog!