vendredi 23 janvier 2009

Nicolas 1er réforme l'hôpital

Ne l'oublions jamais: notre Bien-aimé Nicolas 1er veille aux affaires de la Nicosie nuit et jour. Lourde est sa charge, grand son mérite d'en avoir accepté le faix. Aussi, est-ce avec ferveur que chacun dans le pays se livre soir et matin à la récitation obligatoire des trois «Notre Nicolas…» implorant pour lui la protection céleste. Car, reconnaissons-le, même le Bien-aimé, un génie tel qu'il n'en vient au monde qu'une fois par millénaire, a besoin quelques fois d'un divin soutien, ou simplement de recevoir un banal coup de main de son entourage dévoué. Nicolas 1er, sur ce dernier plan, est fort heureusement bien loti. Outre les sapirs bien connus, nombreux sont en effet ceux qui œuvrent dans son ombre, sous la double houlette du Premier valet de la garde-robe, et du Bon Saint Henri. Ainsi, Le Journaliste a-t-il relevé récemment la finesse et l'astuce d'un petit valet, préposé à souffler les conseils de santé à l'Oreille impériale, un certain Rantanplan.
Selon une indiscrétion ébruitée par l'article du Journal, M. Rantanplan mettrait ces jours-ci le dernier coup de pinceau à la réforme hospitalière, intitulée: «santé, clientèle, créneau». Certains aspects révolutionnaires de la réforme auraient déjà été testés avec succès en Gaule Atlantique. Il s'agira d'en terminer avec l'idée absurde qu'un hôpital serait un établissement particulier, échappant au devoir de rentabilité le plus élémentaire.
Pour cela le remède retenu est d'une lumineuse simplicité, comme le sont toujours les idées géniales: les hôpitaux deviendront officiellement des «Ateliers de soins». Un changement de nom, c'est bien, mais cela ne suffit pas à chasser les mauvaises habitudes, direz-vous. Et vous aurez raison!
C'est pourquoi la réforme va plus loin: dorénavant le personnel de l'industrie aéronautique sera affecté aux nouveaux ateliers de soins. Des unités de production prendront en charge les patients à la chaîne, afin que chacun d'eux soit traité sans retard par des ouvriers qualifiés. Ainsi aurons-nous par exemple une chaîne d'appendicectomie où, sur le tapis roulant, vingt malades ou davantage, défileront successivement devant un (une) agent anesthésiste, pour une intraveineuse en 5 secondes, puis le badigeonneur de désinfectant, l'ouvreuse (ou l'ouvreur), l'écarteur, l'attrapeur, le pinceur, le coupeur, etc. Voilà de l'efficacité! Au même moment, l'ancien personnel hospitalier se lancera dans l'assemblage de nos célèbres aéronefs Nicolair, où n'en doutons pas, il fera merveille. Vive la Nicosie, vive Nicolas 1er!

source image Flickr :
Palmer, Alfred T., photographer.

librement inspiré du journal de 13h sur France Inter.

PS. Crise dans les médias se lance dans une enquête sur le Pouvoir d'achat…, et Mitslav plonge savoureusement dans les pages de ELLE.

6 commentaires:

Homer a dit…

Sans compter l'annonce ce midi d'une nouvelle réforme des remboursements: hors parcours de soins, vous ne serez plus remboursé que 30%, les 70 restant ne pourront être pris en charge par une quelconque mutuelle...

martine silber a dit…

et il va pouvoir aller rétablir l'électricité dans le sud est pendant le ouiquende, formidable ce nicolas

le-gout-des-autres a dit…

Il n'y a personne pour arrêter ce pitoyable énervé ?
Qu'il se soit trouvé moins de 19 millions de personnes pour élire ce danger ô combien public, dont une majorité doit aujourd'hui le regretter, est une chose.
Que les 26 millions qui n'ont pas voté pour lui, plus les 12 ou 15 millions qui l'ont fait et le regrettent ne tentent rien me surprend.

Le coucou a dit…

Homer, je n'avais pas pris garde à cette info…

Martine, formidable, infatigable, magique!

le-gout-des-autres: il faudra plus 50% pour ça, dans quatre ans…

le-gout-des-autres a dit…

Au lieu de dire du mal de notre grand chef à tous, as-tu pensé à signer ici:

http://www.appeldesappels.org/petition/index.php?petition=2
PS: Il serait bon que ton site pense à la case "garder mes coordonnées en mémoire", ça éviterait de se taper la réécriture de notre CV à chaque fois qu'on vient commenter...

Le coucou a dit…

C'est signé, le-gout-des-autres,
pour la mise en mémoire des coordonnées, je n'y peux rien, sauf espérer que Blogspot rajoutera un jour ou l'autre cette fonction.