samedi 3 janvier 2009

Qui a regardé les vœux de Nicolas Sarkozy?

Le site du Figaro titrait hier, avec un beau culot : «Pour les Français, Sarkozy est plus rassurant et rassembleur». Cette affirmation s'appuyait sur un sondage effectué au lendemain des vœux du président à la télévision, annonçant que 52% des personnes ayant regardé le chef de l'État à cette occasion, l'avaient jugé «convaincant».
À la lecture de ce titre, je me suis d'abord demandé: plus rassembleur par rapport à qui, ou quoi? Et je dois dire que la lecture de l'article commentant le sondage m'a presque laissé sur ma faim à ce sujet. Il s'agit en fait d'une comparaison avec les résultat d'un autre sondage effectué en septembre, jouant sur des valeurs sans signification, ou presque… Mais bon, c'est le choix de ce journal. L'article tire tous les enseignements habituels à ce genre d'opération, analysant les résultats selon les sympathies déclarées des personnes contactées.
Et je me suis pris moi-même au jeu d'essayer de reconstituer le négatif de ce cliché de l'opinion publique, puisque le site fournissait honnêtement les éléments nécessaires.

Sur l'échantillon de 1004 Français contactés, seuls 456 ont regardé les vœux de Nicolas Sarkozy. Cela laisse donc de côté 548 personnes ayant fait autre chose ce soir là. Soit 54% «d'abstentionnistes».
D'autre part, parmi la minorité d'auditeurs du président, 237 personnes l'ont trouvé «convaincant» (52% de 456 téléspectateurs), et 218 ont estimé qu'il ne l'était pas…

La conclusion principale me semble être que 54 % de Françaises et Français se foutaient du spectacle d'autosatisfaction sarkozienne comme de leur premier corsage ou chemise, tandis que 48% des citoyens vertueux n'ont pas apprécié le show.

D'autres que moi se sont étonnés plus en détails de la présentation de ce sondage, voir: Soubrouillard, Birenbaum et Rominet33

20 commentaires:

Vogelsong a dit…

Le figaro n'est pas (plus) un journal d'informations.

La feuille de choux luxueuse d'un marchand d'armes un poil réactionnaire.

walkingthedog a dit…

Je crois que les dirigeants déprécient les voeux encore un peu plus.

MACAO a dit…

Quand ça commence à aller très mal;tous les indicateurs aux rouge il faut trouver des portes qui puissent vous donner un peu de crédit alors bien sur le "Figaro" petit crédit!

eric a dit…

J'ai réussi à éviter les voeux du président en mettant de la musique classique. La famille était étonnée, vers 19h45, quand j'ai mis le clavier bien tempéré de Bach (à ne pas confondre avec la brosse à reluire de Raffarin, qui n'est jamais tempérée).

Le coucou a dit…

Vogelsong, s'il l'a été, c'était aux premiers temps de son histoire!
Walk, je ne sais qu'en penser. En fait, ce pourrait être un moment important de la vie politique, chez quelqu'un plus préoccupé du service de nation que de son Moi…
Macao, oui, il faut un cireur…
Eric , bonne idée… Glenn Gould? Presque une coïncidence : nous écoutions les "Suites Anglaises" à la même heure!

Nicolas a dit…

Tu as fait une faute à Birenbaum et je n'ai pas regardé les voeux du chef.

Le coucou a dit…

Nicolas, corrigé, merci!

Tulipe a dit…

pas question de risquer une crise d'urticaire juste avant de sortir...
chez nous la musique à cette heure c'était plutôt jazz.

daudavendauth a dit…

En ce qui me concerne, sans télévision ce fut difficile. Cela dit, quand bien même je l'eus, je n'aurai pas regardé. Pour ce qui est des sondages, comme des statistiques, je m'en réfère aux propos de Disraeli rapportés par Marc Twain : « Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les fieffés mensonges et les statistiques. »

Juan a dit…

Bravo !

Le coucou a dit…

Tulipe, alors ce devait être de toute façon plus agréable à écouter…

Daud, nous sommes presque en parfait accord, mais je dois avouer une faiblesse coupable pour les sondages, quand ils donnent la gauche à 80%, sur un échantillon de 60 millions de français…

Juan, un bravo de toi, mazette quel Dimanche ! Merci de ta visite.

Et du reste, merci à tous aussi!

Vogelsong a dit…

@Coucou
Il le fut. Que ce soit un journal de droite ne m'indispose pas. La presse engagée est plutôt une bonne chose. Cela évite en partie le salmigondis journalistique sur l'objectivité. On sait d'où on parle.
J'aime discuter avec des gens de droite. On oppose des arguments.
Dans le cadre du figaro, c'est de la propagande, avec retouche de photo à l'appui. Un journal qui d'ailleurs par l'intermédiaire de Mougeotte ne cesse de faire la morale sur les droits de l'homme et la liberté.

Le coucou a dit…

Vogelsong, effectivement, avec un journal engagé, quel qu'en soit le bord, les choses sont claires. Quant au Figaro, si j'ai lu, à une époque, le Figaro littéraire, je ne fréquente le quotidien que sur internet —et son magazine dans les salles d'attente de toubibs, quand j'ai oublié mon bouquin et qu'il n'y a rien d'autre à lire…

Bérénice a dit…

Musique aussi chez moi et de toutes façons chez lui que du blablabla... encore merci pour votre visite...

Olivier Bonnet a dit…

On a eu l'audimat des vœux ? Médiamétrie a invoqué un problème technique. Ont-ils été publiés ensuite ?

Homer a dit…

Ah? Il a souhaité ses voeux? Ses voeux pour lui alors?

mtislav a dit…

Pour répondre à ta question, pas moi !

Nicolas a dit…

27ème dans le classement des blogs politiques ! Bravo !

Le coucou a dit…

Bérénice, c'est toujours agréable de lire chez vous.

Olivier, justement, j'ai cherché l'audimat partout sur internet, avant de terminer le billet … En vain!

Homer, ses meilleurs vœux l'accompagnent toujours.

Mtislav, je n'ai encore rencontré personne qui l'ait écouté.

Nicolas, encore merci, alors! (J'ai découvert ça sur ton blog!)

Le coucou a dit…

PS @Mtislav : ah! pardon, erreur: il y a Fanette qui se trouve en lien automatique, ci-dessous!