jeudi 27 août 2009

Guichet délation

Il y a plein de Français époustouflants de civisme. Tenez, j'ai encore découvert aujourd'hui un de ces héros méconnus, à moins que ce ne soit une héroïne —on aimerait que surmontant sa modestie, cette personne se fasse mieux connaître… Le dernier héros en date donc, travaille dans une agence de LCL, Le Crédit Lyonnais à Aulnay-sous-Bois. On ne sait s'il est directeur, ou simple guichetier, en tout cas dans un magnifique élan de zèle civique, il a fait arrêter un client Malien sans-papiers venu renouveler sa carte de crédit. C'est Rue89 qui révèle l'affaire et la rapporte en détails, avec des suites judiciaires pas tout à fait conformes à ce que l'on aurait attendu…
Si j'avais participé à la fiesta des blogueurs à la Comète du Kremlin-Bicêtre, ce soir, je me demande si, demain matin, je n'aurais pas été vomir mon admiration fermentée à la gueule de cette vigilante personne, travaillant dans une banque qui aurait pourtant intérêt à se faire oublier, tant elle traîne une casserole honteuse.
Il paraît que ces «interpellations déloyales», ne sont pas aussi rares que l'on pourrait le croire… Moi, j'en étais resté au cas de cette assistante sociale qui avait dénoncé un clandestin, voici plusieurs mois; je le croyais isolé. Eh bien, non: Rue89 en cite quelques autres.

Ces citoyens de caniveau seraient mieux inspirés, dans leur ardeur à servir la loi, de se soucier du respect des règles élémentaires de la démocratie, lesquelles n'ont pas grand chose à voir avec la traque des clandestins.
Peu avant de lire cette histoire de sans-papiers pris au piège, je regardais une vidéo brossant un tableau navrant de nos mœurs politico-administratives… Il s'agit de la communication des documents publics que tout citoyen a le droit de consulter. Chacun devrait prendre le temps de regarder cette vidéo, à commencer sans doute par tous ceux et celles qui exercent des fonctions publiques. Lorsqu'on voit comment se passent les choses chez nous, et ce qu'il en est dans les démocraties, on est édifié…

33 commentaires:

Bérénice a dit…

Mais comment peut-on agir de la sorte ?

Hélas, les délateurs sont loin d'être en voie d'extinction, la société récompensant ce genre d'individu !!

Que dire sinon que je suis écoeurée !!!

αяf a dit…

ça rappelle des heures sombres, en effet.

gauchedecombat a dit…

oui, j'ai vu ça aussi... honte et dégout. Cette France là n'est pas la mienne ! résistance !

Homer a dit…

Même hors temps de guerre, on voit ce genre de choses. Et pour quoi au final? Point de prime ou de médaille. Juste passer pour ce qu'on est. Un pauvre con.

Epamin' a dit…

Tous ces actes (et tant d'autres, hélas!) chargés d'inhumanité resteront à jamais un mystère pour moi...

Skyrumor a dit…

Avec l'arrivée au pouvoir de el minimo et maximo comme manipulateur un cas comme ça ne sera pas isolé, ne sera pas quelque chose de surprenant. Au contraire nous vivons sous un gouvernement d'une droite impitoyable, cruelle, soudée, derrière son chef schizoïde. La délation, la trahison, le vulgaire sont désormais des valeurs encouragées et certaines comme la délation. On légifère dans ce sens.

POISON-SOCIAL a dit…

Faut vous dire, monsieur, que chez ces gens là...

Eric a dit…

Dur.

Le coucou a dit…

Bérénice,
oui, on ne peut qu'être écœuré… Maintenant, quant à dire que la société récompense les délateurs, je ne crois pas que nous en soyons là encore. Dans le cas de ce Malien, j'imagine que c'est un responsable quelconque de l'agence qui a pris la décision d'appeler la police. Qu'est-ce que cela peut bien lui avoir rapporté?


αяf,
immédiatement, ce sale passé nous revient à l'esprit! Manifestement, la graîne des collabos n'est pas éteinte.

Gauchecombat,
pourvu que nous soyons les plus nombreux à vouloir d'une autre France!

Homer,
et sans doute assouvir une rancœur plus ou moins cachée contre "l'étranger"…

Epamin'
tu n'es pas la seule! (peut-être suffirait-il de regarder leurs pieds pour tout comprendre? ;-) )

Skyrumor,
le cas n'est déjà pas isolé, d'après les témoignages de Rue89… Et bien entendu, le climat de chasse aux sans-papiers instauré par N. Sarkozy dans son désir (son besoin?) de vampiriser le F.N. encourage cet abaissement de nos valeurs.

Poison-social,
… on compte, monsieur…

Eric, oui!

babelouest a dit…

Avec de pareils délateurs, on a le droit d'être écœuré. Pour le LCL, c'est le meilleur moment pour changer de banque. Si tout le monde le faisait....

marsupilamima a dit…

il y a tjrs des délateurs et il y en tjrs eu "qui ne faisaient que leur devoir" et il y en aura tjrs. je n'en dis pas plus, ça m'énerve mais il y a aussi les autres, ;-) ceux qui se battent contre ça comme éducation sans frontières ou la LDH etc. Il faut les aider, râler ne sert à rien.

Le coucou a dit…

Babelouest,
changer de banque, oui… Mais par ces temps de bonus galopants en existe-t-il une de "morale". Et puis, le LCL, en tant que tel, n'est certainement pas concerné par ce qu'a fait son agence…

Martine,
vous avez raison, ce n'est malheureusement pas nouveau, mais cacher les actes de ces gens là serait une erreur. Il doivent vivre dans l'opprobre. En parler ne dispense pas de soutenir la Ligue des droits de l'homme, et autres organisation, bien entendu!

POISON-SOCIAL a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
POISON-SOCIAL a dit…

(Bof, changer de banque, tomber de Charybde en Scylla...)
Je suis d'accord, jetons l'eau propre sur eux !

David75 a dit…

La délation on connait bien en France.

Comme c'est écrit plus haut ca rappelle les heures sombres de Vichy ou des bons français moyens qui dénonçaient son voisin voir dds menbres de sa famille comme quoi il ne faut jamais baisser la garde et que rien n'est jamais acquis surtout les libertés.

Gwendal a dit…

J’ai toujours trouvé intriguant, effrayant, incompréhensible, cette facilité avec laquelle l’administration française avait su mettre son efficacité au service de l’occupant nazi. J’ai essayé de comprendre, sans vraiment y arriver… Soixante ans plus tard, je suis bien obligé de constater qu’il ne s’agit plus d’une sordide propension à vouloir sauver son cul, mais carrément un désir malsain de nuire pour le simple plaisir que cela apporte.
En tous cas, s’il ne s’agit pas forcément d’un mal typiquement français, c’est à coup sûr une des caractéristiques humaines des plus détestables.

frederique a dit…

Bonjour
Ma nausée est trop forte... et les précédents interlocuteurs ont tout dit. Cependant, regarde Fabien Breuvart, photographe, rue Charlot sur ce lien http://assonances.leafar.eu/category/hall-of-fame/fabien-breuvart/
Frederique

zulu trade a dit…

pourquoi tant de haine ?

Le coucou a dit…

Poison-social,
sans passer l'éponge pour autant.

David75,
on la connaît partout, je crois. Elle fait partie de la nature humaine…

Gwendal,
il y a sans doute des gens qui nourrissent des rancœurs plus ou moins secrètes, qu'une occasion suffit à libérer.
On se rejoint sur la même conclusion.

Frederique,
bonjour, merci de ce lien, je vais l'explorer sans tarder…

Zulu trade,
un peu ambigu, ton commentaire… Chez qui vois-tu de la haine? Chez la personne qui pousse un étranger sans méfiance dans les bras de la police, ou chez ceux que cette attitude révulse?

Nicolas a dit…

Seul Gaël a le droit de vomir à la Comète.

Le coucou a dit…

Nicolas,
aussi, n'est-ce pas à la Comète que je situais cette action… Gaël aurait reçu procuration de Balmeyer?

romain blachier a dit…

tiens je savais pas ou installer la nouvelle sanisette pour chiens de Lyon 7e. On va la poser prés de l'agence du crédit mutuel.

POISON-SOCIAL a dit…

Je trouve qu'il n'y a pas pire que les pauvres types qui trouvent une opportunité de taper sur leurs voisins, pour le simple fait qu'ils ne sont pas comme eux...
Je méprise cette engeance, bien plus que les puissants qui nous écrasent.
Bien pire que les bourreaux sont leurs cireurs de pompes.
Et c'est valable à toutes les époques.

Le coucou a dit…

Romain,
excellente idée! Enfin, vu de Claviers, il me semble que c'est parfait… ;-))

Poison-social,
je te rejoins là-dessus aussi, la valetaille est souvent pire que les maîtres.

Mlle ciguë a dit…

Personnellement, même sans " lendemain de veille ", j'aurais volontiers vomi dessus !

Bananebleue a dit…

Non mais c'est quoi cette pleurnicherie anti nationaliste ! Faut pas exagérer, c'était un clandestin il ne faut pas l'oublier !
Un de ceux qui travail surement au noir et qui donc participe au chômage des bons Français !
En plus il ne paye surement pas d'impôts et doit en plus bénéficier de la CMU !!! UNE HONTE !
En le dénonçant, ce valeureux représentant du système bancaire le plus honnête qui soit vous à rendu un fier service à tous !

... vous voyez, c'est facile d'être sarkozyste ... j'espère au moins que le nom de celui ci sera mis sur la place publique, et que les réactions ne seront bien dirigées que vers lui (sa famille n'a peut être rien à voir ... peut être)

En tout cas, le coup de lui vomir dessus c'est pas mal :)

Le coucou a dit…

Mlle ciguë,
c'est probablement ce que j'aurais fait aussi, même en n'ayant pas été au Kremlin la veille! ;-)

Banadebleue,
trop facile de les deviner, en effet!
Ceci dit, je crois qu'en stigmatisant nommément cette personne, on courrait le risque de lui ressembler…

marsupilamima a dit…

je m'en vante pas mais j'ai un squatter. Un apart qu'on voudrait vendre avec ma vieille maman et y a un "coucou" qui s'est installé dedans 4 jours après le départ de l'ex locataire (ce qui laisse à penser qu'il a été renseigné, vu qu'on n'avait même pas eu le temps de mettre à vendre dessus).

je vous passe les détails (c'est assez drôle vu de loin mais longuet)mais un jugement d'expulsion a été rendu en septembre 08. Et il est tjrs là. Or, il n'a pas pu prouver son identité, le bougre.

La préfecture a fini par donner son accord il y a qques semaines mais maintenant l'huissier (à qui on a remis quand même 5000 euros, c'est pas rien)traîne les pieds en disant que y a personne au commissariat...

Bien sûr, on ne touche pas un kopeck et si ça se trouve, il n'a pas pris soin des lieux en bon père de famille (il ne peut pas prouver non plus qu'il a des enfants)

bref, si on l'avait dénoncé (mais on ne fait pas ça), ptêt ben qu'il serait parti...là, il est peinard, nous insulte et nous rit au nez quand on lui demande quand il s'en va etc...

ah je vous jure y a pas de justice!
ps je rigole, mais c'est vrai.

Le coucou a dit…

Martine,
la situation empoisonnée, en somme, où on se retrouve piégé par ses propres convictions… Bon courage.

Monsieur Poireau a dit…

Si tu as l'estomac bien accroché, je te conseille la lecture des commentaires sous cet article. Il semble que le club des haineux et des délateurs comprenne encore quelques membres dont les justifications permet de ne même pas se cacher.
«Les tueurs de mémoire à la conscience obèse» dixit Bashung…
:-))

Le coucou a dit…

M. Poireau,
j'irai voir ça à mon retour…
Merci! :-)

Simon a dit…

Brice a prévenu : une carte de crédit, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes.

Le coucou a dit…

Simon,
eh oui! ;-)