mardi 11 août 2009

Mousse politique au chocolat


Souvent, on se laisse prendre dans une chaîne sans savoir d'où elle est partie, et sur quel blog a mûri le virus qui cavale dans la blogosphère. La plupart du temps, on se mouche et l'on n'y pense plus. D'autres fois, on se laisse tenter par un billet douillet comme un arrêt-maladie en pleine canicule, surtout si le thème imposé est alléchant. C'est ce qui m'arrive aujourd'hui en mettant du chocolat au menu de ce jour. Avec d'autant plus de plaisir que, pour une fois, j'ai vu naître cette chaîne sur un blog que j'apprécie: Les peuples du soleil. De l'éprouvette de Ferocia, son auteur, est sorti un questionnaire viral qui toucha notamment Le Faucon, avant d'atteindre Nemo, parmi bien d'autres, lequel Nemo me le refila…
1— Quel type de chocolat : Chocolat noir, chocolat au lait, chocolat blanc ?
Sans hésitation, le chocolat bien noir. Je ne descends jamais au dessous de 75% de cacao, ma préférence allant aux 85%. De loin en loin, il m'arrive de succomber à la tentation d'une fine tablette approchant le cacao pur, mais il s'agit alors d'une gourmandise amère qui doit s'accompagner de café, me semble-t-il.
Là-dessus, une question subsidiaire m'a saisi: quel est le chocolat préféré des sondeurs? Vous trouvez cette interrogation bizarre? Eh bien, je m'explique…
Imaginez que les sondeurs sont chocolat! (Vous connaissez cette expression, je suppose, qui signifie «être dupé»…)
En effet, je viens de me livrer à un petit sondage des sondeurs, tout personnel, d'où il ressort que l'opinion publique se fiche d'eux régulièrement. Ainsi, la cote de Nicolas Sarkozy vient de chuter de 8 points en moins d'une semaine et ils ne s'en sont pas aperçus! Jugez plutôt: l'enquête du 30 juillet de VSD attribuait un score favorable au président à 53%. Moins d'une semaine plus tard, le 6 août, la maison CSA mesurait pour le Parisien-Dimanche une cote de confiance sur Nicolas Sarkozy s'élevant à 45%… La presse et les sondeurs, saluent un retour à la santé sondagière de M. Sarkozy, alors qu'il vient bel et bien de perdre 8% après quelques jours de convalescence en bermuda. Les sondeurs sont chocolat!

2— Sous quelle forme : Boisson, tablette, bouchée ?
Du chocolat en tablette, le plus souvent. C'est une présentation qui me donne l'illusion délectable de croquer dans la matière pure. Remarquez, je ne rechigne jamais dans la période des fêtes à savourer des truffes noires poudrées d'un cacao volatil qui réjouit le palais.
Je me sens un peu coupable à la quatre ou cinquième truffe, comme si je me retrouvais dans la peau d'un financier qui se goinfre de bonus en douce… En quoi j'ai bien tort parce que chez ces gens là, monsieur, on ne culpabilise pas. On en redemande.

3 —Quelle origine : Chocolat belge, suisse, autre, tous ?
Sans hésiter, je réponds: suisse, bien qu'à vrai dire le belge ne me laisse pas insensible… J'ai même ma marque suisse préférée, mais l'entreprise n'ayant pas répondu à ma proposition de citer la marque contre un chèque sympathique, je m'abstiendrai d'en dire plus.
En revanche, pour le citoyen, qu'il soit un véritable amateur de chocolat ou non, la Suisse est un régal. C'était la fête nationale de ce pays, au début du mois, et à cette occasion, M. Poireau me fit connaître le blog de Constance, qui publiait un tableau synoptique de ses institutions. Je parle parfois de la démocratie suisse dans mes billets, et des contradicteurs m'ont fait observer qu'il y a des choses à redire dans cette démocratie là… Peut-être, sans doute…, mais si c'est le cas, les citoyens Suisses ont la capacité de le dire et de changer les choses qui leur déplaisent. Chez nous, on peut toujours courir!
4— Un dessert au chocolat :Tarte au chocolat, Gâteau au chocolat, glace au chocolat (les recettes sont bienvenues ;) )
Gâteau au chocolat, mousse au chocolat… Glace au chocolat, à la rigueur. Mes capacités culinaires et pâtissières sont restreintes, mais je sais faire une mousse au chocolat noir à 75%… Je suppose que tout le monde connaît la seule petite difficulté qui consiste à incorporer sans les briser les blancs d'œufs battus en neige au chocolat fondu, inutile de m'étendre sur la recette. Toutefois, ma gourmandise me porte à préférer le gâteau à la mousse, et singulièrement le souvenir d'un gâteau au chocolat entre tous les autres, dont la recette a malheureusement été emportée dans la tombe par sa créatrice, la mère d'un ami. Une bouchée vous transportait au paradis du chocolat, une deuxième en appelait quatre ou cinq autres, si riches qu'on atteignait l'extase…, et qu'il fallait mettre ensuite son foie au repos pendant une semaine.
Je ne vois qu'un plaisir léger et profond en même temps qui puisse se rattacher à la saveur de ce souvenir, il est de l'autre côté du miroir, au pays des petites filles gavées de chocolat, chez Lewis Caroll, dont on nous parle aujourd'hui chez Ruminances. Caroll, comme Andersen qu'il m'arrive de relire, c'est mon bout d'enfance qui dure, ma part de chocolat dérobée à la vie.
5— A boire avec du chocolat : un whisky, une liqueur, un cognac/armagnac, de l’eau tout simplement, un vin rouge ?
Là, je ne sais que répondre: tout est bon avec le chocolat, du vieux marc à cette Izarra verte ou jaune, comme on en boit au pied des Pyrénées, même l'eau!
Et puisque la fin de la chaîne est atteinte, je voudrais renvoyer le lecteur à deux billets importants, qui parlent d'enfants privés de quelque chose de plus essentiel que tout le chocolat du monde: de liberté —et privés de leur père ou de leur mère peut-être. Des enfants de 5 ans, de 8 ans, bientôt chassés de leur terre d'accueil, la France… C'est à lire chez AnnieDay et Dedalus, d'urgence!

Pour terminer, je reviens un instant au dessert, le temps de passer un bout de chocolat et la chaîne aux deux derniers nommés, Dedalus et Annie, ainsi qu'à Marie-Georges, et Rimbus

image


13 commentaires:

FalconHill a dit…

'tain, c'est bon l'Izara !!!!

J'ai un Jurançon doux merveilleux d'ouvert. Je ne mettrai pas du chocolat dedans, mais je m'en régalerai avec.

Bonne soirée :)

Le coucou a dit…

Nom d'un chien Falcon! En voyant ton commentaire, je me souviens que dans la précipitation, je n'ai pas fait le lien vers toi pour la chaîne… Corrigé.

αяf a dit…

c'est malin. faut que je redescende à la cuisine pour chercher le chocolat maintenant.

Le coucou a dit…

αяf, tu redescends à la cuisine… Ah! mais il faut toujours avoir une tablette à portée de main!

Ferocias a dit…

Merci pour cette belle réponse fort argumentée.
A peu près tous ceux qui ont répondu à ce petit questionnaire préfèrent le chocolat noir. Pourtant, en terme de volume vendu, c'est le chocolat au lait qui arrive en tête.
Les blogueurs seraient-ils de fins gourmets?

Le coucou a dit…

Ferocias,
cela devrait découler du fait que les plus gros consommateurs de chocolat restent tout de même les enfants… J'ai l'impression que le chocolat noir plaît davantage aux adultes.

Ferocias a dit…

Mes enfants aiment le chocolat noir. Mais le vin rouge et le whisky leurs sont pour le moment interdits :)

Gaël a dit…

trés bon paragraphe sur les sondeurs !

Monsieur Poireau a dit…

Les sondeurs sont chocolat ou bien les auditeurs des grands médias qui n'en parlent pas ?

Avec le chocolat, hormis le café, un petit Chablis pas trop frais, ça coule tout seul !
:-))

Le coucou a dit…

Ferocias,
alors je ne vois pas d'explication… C'est parce que ce chocolat médiocre est distribué en quantité et de force dans les prisons ? :))

Gaël,
merci !

M.Poireau,
observation pertinente! Les deux en fait… Les uns trompent les autres qui le leur rendent bien…
Je dois avouer qu'à cette heure-ci, en attendant que mon café soit prêt, ben le Chablis ça surprend un peu… :-))

FalconHill a dit…

Coucou, merci, j'avais répondu déjà :) Mais j'adore quand même. Vive le chocolat

Homer a dit…

Hmmm... Cho-co-lat !!!!

Le coucou a dit…

Falcon,
;-)

Homer,
n'abuse pas, quand même!