mercredi 2 juin 2010

La fable de Karachi, suite

C'est mal de tirer sur les ambulances, mais il arrive qu'on ait envie de le faire et même que cela paraisse juste. Vous souvenez-vous de cette conférence de presse de Nicolas Sarkozy à Bruxelles, et de la question que Philippe Alfroy, journaliste à l'AFP, lui posa?

«Selon les informations qui ont été rapportées hier à la suite d’une réunion entre les parties civiles dans l’attentat de Karachi et les juges d’instruction, il semblerait que l’origine de l’attentat ne soit pas due à un acte terroriste mais plutôt à des représailles de l’Etat pakistanais après le non versement de commissions. On parle même de rétro-commissions qui auraient pu alimenter la campagne d’Edouard Balladur en 1995. Est-ce que, en tant que ministre du Budget, vous avez été au courant de tels accords ?»

Vous souvenez-vous du rire embarrassé (le contraire d'un fou-rire), du président, et de sa réponse?

«[…] franchement. Enfin, écoutez c'est ridicule. Pas vous, hein, je me permettrais pas, je vous respecte, mais enfin écoutez. Soit il y a des éléments, donnez-les nous… C'est grotesque, voilà, c'est ma réponse. […] Qui peut croire à une fable pareille? Et puis si vous avez des éléments donnez-les à la justice et demandez à la justice qu'ils enquêtent. Mais enfin franchement, qu'est-ce que vous voulez que je réponde là-dessus. Mais, honnêtement, qu'est-ce que vous voulez que je réponde là-dessus?» On retrouvera la vidéo et le texte complet des propos de Nicolas Sarkozy sur le site du Nouvel-Obs

C'était le 19 juin 2009, et aujourd'hui, presque un an après, toute la presse reprend l'information donnée par Mediapart… Un rapport de police luxembourgeois attribue à Nicolas Sarkozy, ministre du budget d'Edouard Balladur, la mise en place dans ce pays de la société «Heine», destinée à faciliter l'échange de commissions et de rétro-commissions occultes dans les contrats d'armements. Parmi ces derniers: le fameux contrat des sous-marins vendus à perte au Pakistan, soupçonné d'être à l'origine de l'attentat de Karachi…

On attend avec curiosité d'apprendre de quelle espèce de rire M. Sarkozy saluera cette nouvelle charge —rire étranglé, constipé, jaune? Et quelle pirouette, quel mensonge il ajoutera à la longue liste de ses acrobaties précédentes pour distraire les braves Français?

P-S si vous voulez savoir à quel point les banques s'en foutent plus dans les poches à vos dépens, allez lire Dagrouik… Dimanche, Jean fêtait la deuxième année de son blog, bon anniversaire!
Lediazek rend un superbe hommage posthume à son voisin… Enfin, j'ai oublié de signaler hier un bel article de Dedalus, sur le conflit israelo-palestinien…

11 commentaires:

jeandelaxr a dit…

Merci pour le lien ! J'va r'monté au Miko ? ;O) ^^

Le coucou a dit…

J'espère bien, Jean!

Nouvel Hermes a dit…

Le plus grave c'est qu'il y a eu un mensonge d'Etat avéré.
La commission parlementaire n'a pas reçu ces documents qu'on disait inexistants. Il faudra désormais que l'exécutif s'explique sur ces mensonges au législatif.
Aux USA, c'eût été en quelques jours la démission et la condamnation judiciaire. Mais nous sommes dans notre devise: "Liberté, égalité, banane"!

Gildan a dit…

La suite ! La suite ! La suite....

mtislav a dit…

C'est sûr, là, Sarkozy, il va démissionner.

Le coucou a dit…

Hermes, oui, chez nous cela se termine le plus souvent par un "circulez, y a plus rien à voir!" adressé à la Justice… Il me semble que ces fins déshonorantes ne sont possibles que grâce à la mollesse complice d'une opposition. Non pas que la gauche soit déjà en cause dans le cas présent, c'est bien trop tôt pour dire une chose pareille. Mais dans le passé chiraquien, par exemple, une opposition volontariste aurait obligé le pouvoir à s'expliquer sans fard…

Gildan, ce n'est pas moi le scénariste… Patience!

Le coucou a dit…

Mtislav, tu n'as pas honte de te ficher de notre poire?

Homer a dit…

Voilà, il a mis les pieds dans le plat, il n'y a plus qu'à attendre que quelques intègres journalistes lèvent le voile...

Le coucou a dit…

Homer, mettre les pieds dans un plat de spaghetti, ça doit être plus grave que les pieds dans un plat de riz. Attendons ! ;-)

Nicolas a dit…

"rire étranglé, constipé, jaune?" : C'est exclusif ?

Le coucou a dit…

Nicolas, non, ce n'est pas exclusif, il doit en exister quelques autres…