vendredi 18 juin 2010

La pelle dans la politique


La pelle a joué un grand rôle dans l'histoire politique de l'Europe en général et la nôtre en particulier. En lisant le billet consacré par Nicolas à ce sujet, je me suis souvenu d'un petit dessin perdu dans les cartons, qui cataloguait quelques pelles remarquables du XXe siècle…
De gauche à droite et de haut en bas, on reconnaîtra: la pelle du 18 juin que l'on ne commente plus ; la pelle du grand Lénine ; la pelle ou écope de Conflans —qui se révéla insuffisante pour éviter le naufrage à Michel Rocard ; la pelle de Cochin, de Jacques Chirac, ce bien-aimé des ménages français ; et enfin la pelle jetable dont use et abuse Nicolas Sarkozy, si bien qu'elle ne se rattache à aucun lieu précis.

8 commentaires:

Didier Goux a dit…

Facile...

Le coucou a dit…

Pratique, Didier!

Nicolas a dit…

Et en plus, il fait froid. On se les pèle.

Pensez BiBi a dit…

Bonjour Coucou,
Ah, cet appel du 18 juin... Finalement, peu de bloggeurs pour en parler (de celui de 1940 et celui de Chouchou qui se l'accapare honteusement en Rassembleur-bis).
Peu de billets sérieux sur ces manoeuvres et beaucoup (trop) d'articles rigolos sur le sujet.
Quand on sait qu'hier, ceux qui criaient "Plutôt Hitler que le Front Populaire" étaient de la même caste que celle des Grands Patrons ( Les Forges, Les Houillères etc...) qui ont porté Pétain, de la même caste que celle qui aujourd'hui assassine le Programme du CNR....

Eric a dit…

Attention: après la pelle, on peut se prendre un râteau.

Le coucou a dit…

Nicolas, pour un bon mot tu sombrerais dans la trivialité? On se les épluche, voyons!

Bibi, eh oui! Tout le monde n'est pas doué de ta superbe alacrité alliée à un inébranlable sérieux. Je devrais sans doute avoir honte? En fait non, je suis content de parvenir à pondre trois phrases. ;)

Eric, le râteau je l'ai déjà dans la cabane, il me manque plutôt la faux.

Pensez BiBi a dit…

Cooolll, Man ! Ce n'est évidemment pas toi qui étais visé (grrr). C'était juste un constat général sur les billets de bloggeurs...

Le coucou a dit…

Bibi, ok, j'ai mal lu ton commentaire, trop vite, avant de filer à mes obligations… Et comme en ce moment je ne jette qu'un coup d'œil à la blogosphère, les vrais billets sur le sujet m'ont échappés. :-))