lundi 14 juin 2010

Plutôt rire que désespérer

Il y a presque une dizaine de jours, Yann, qui ne doit pas manquer d'optimisme, s'est mis en quête de trois raisons de désespérer. Et comme il n'est certainement jamais à court de lucidité, il a trouvé en contrepoint trois raisons de se réjouir… Après quoi, il m'a demandé ma propre vision de l'avenir sur ces bases, ainsi qu'à l'Hérétique et quelques autres. L'Hérétique a traité la chose en six aphorismes, et me rappelle ce devoir en souffrance. Je vais donc vaticiner à mon tour en six tweets, ces modernes apophtegmes qui sont à la parole sentencieuse ce qu'une fanfare municipale est au chœur des anges.

Trois raisons de ne plus se lever:

Encore 28 jours de Coupe du Monde jusqu'au 11 Juillet, torture qui ne dispense ni du gavage aux matchs endogènes ni des tenailles cyclistes.
La France sera l'organisatrice de l'Euro en 2016. Avec un peu plus de malchance ce pourrait être Nicolas Sarkozy qui préside l'inauguration.
Notre société demeurera prise en étau entre la mondialisation et la finance reine. Tout ce que nos pères ont chèrement conquis disparaîtra.

Trois raisons de se réveiller de bonne heure:

Les Bleus seront éliminés de la Coupe du monde de foot, ce qui nous vaudra une baisse d'intérêt immédiate des sportifs de comptoir français.
La sortie des Bleus fait perdre trop d'argent aux télévisions, TF1 dépose son bilan. Nicolas Sarkozy accroche Domenech à un croc de boucher.
2012: Eva Joly est élue au second tour. Elle devient la première femme présidente, démocrate, à parler le Français avec un accent norvégien.

À qui passer le scalpel et la boule de cristal? Eh bien, à mes trois voisins: Céleste, Hermes, et Gwendal

13 commentaires:

choule[bnkr] a dit…

si les Bleus sont sortis dès le début, je ne donne pas cher de certains. Qqch me dit qu'on va lyncher du jojo à gros sourcils, du noir et du sportif milliardaire à tous les comptoirs de troquets.

Le coucou a dit…

Choule, du moment qu'on ne parle pas du lynchage à la radio et dans mes journaux, ça me va.

Nouvel Hermes a dit…

Va falloir que je me mette au travail...
Fatigué de ces bleus - pas même des bleus à l'âme...
Fatigué de cette Sarkorémoulade pas fraiche.
Fatigué de certains coups bas qui fleurissent sur certains blogs.
Fatigué de savoir que dans 3 ou 6 mois ce sera sans doute la même chose. Alors...
Bon, je reprendrai tout ça à tête reposée!

Nicolas a dit…

Nouvel Hermes,

Au boulot !

Monsieur Poireau a dit…

Le desespoir, c'est quand on n'a plus rien à espérer ? Pour l'équipe de foot comme pour celle qui nous gouverne, c'est fait ! :-))

celeste a dit…

Bonjour le Coucou et merci pour l'invitation.

Je m'attelle à la tâche dès que possible. Vu le temps qu'il fait :-( rester devant l'ordi sera facile.

Donc trois raisons de désespérer et trois raisons de se réjouir.

Bonne journée

Elda a dit…

@Monsieur Poireau : le désespoir c'est aussi quand on ne désespère pas mais qu'on le devrait (dixit Kierkegaard).

En clair : tous les français désespèrent (de Sarko).

Monsieur Poireau a dit…

Elda : je ne désespère pas de parvenir à lire tout Kirkegaard sur la plage cet été ! :-)) (merci !)

Le coucou a dit…

Hermes, tu fais un billet fleuve en 6 chapitres, ou bien un petit de 6 phrases, comme moi… Et quand tu reposeras ta tête, ne la poses pas n'importe où…

Nicolas, rien à te dire, puisque tu ne me parles pas.

M. Poireau, il reste toujours l'humour, qui est la politesse du désespoir, comme l'ont dit Vian, Desproges, ainsi qu'une flopée de faux joviaux…

Céleste, c'est un plaisir. Vous pouvez également faire ça sur un zodiac… Moi, dès que j'aurai répondu ici, j'éteins l'ordinateur et je retourne écoper la maison avant qu'elle ne sombre. :-)

Elda, vous devriez recopier le "Traité du désespoir" ici, fragmenté en commentaires pour Poireau…

l'hérétique a dit…

Ce qui est bien c'est que tu es au moins aussi optimiste que moi...

Gildan a dit…

Pensée,
D'ici, au sec, Juste un petit coucou au Coucou...
À très vite !

captainhaka a dit…

Que les pattes du Coucou restent au sec, en attendant les nouvelles.

Le coucou a dit…

l'Hérétique, je suis très optimiste, voyons.

Gildan, Captainhaka, je suis au sec, merci de vos messages. Claviers est perché et notre maison, en face, assez haute pour ne pas couler. Mais nous avons bien fait de ne pas aller à Draguignan hier soir! :-))