vendredi 4 juin 2010

Netvibes, Wikio, et puis…

Tout à l'heure, j'ai jeté un coup d'œil sur ce qui se passe aujourd'hui dans la blogosphère: pas de chance, rien de vraiment frais, juste de vieux billets d'hier. En fait, ce n'est pas exact, mais depuis quelque temps mon observatoire favori «l'agrégateur» Netvibes a évolué. En mal. Les widgets ne se mettent plus à jour, ou alors il faut adopter la présentation en lecteur de listes qui ne présente que le dernier billet de chaque blog. Des titres empilés les uns sur les autres, là où j'appréciais plutôt un panorama ouvert sur mes divers centres d'intérêts, politiques, littéraires, société, etc. Il me fallait déjà une certaine patience pour utiliser Netvibes, assez lent, mais je dois dire que cette transformation m'écœure. Du coup, je ne sais plus trop comment suivre mes blogs préférés, je patauge.

Tout à l'heure, je me demandais si je n'allais pas me fendre à mon tour d'un billet sur le classement Wikio. Il y en a beaucoup ces derniers jours, et surtout depuis que l'Hérétique a diffusé l'exclusivité du dernier classement des blogs politiques. Le Coucou y rétrograde de la 3e à la 7e place, apparemment. Eux aussi, chez Wikio, ils ont changé la mécanique, mais là, je ne vois rien à redire, vu que les subtils dosages qui en composent le carburant m'échappent. S'il me semble honnête de signaler au lecteur cette baisse, il me faut avouer qu'elle m'émeut fort peu. Je n'aurai cependant pas l'hypocrisie de prétendre que de figurer dans les trois ou quatre premiers blogs me laissait indifférent, pas du tout. Sans me bercer de la moindre illusion sur la portée et l'influence des propos tenus ici, j'avoue avoir éprouvé une certaine satisfaction à cette ascension passagère. Le lecteur jeune aura sans doute du mal à comprendre, mais il est réconfortant de débarquer à 62 ans dans un univers exotique et plutôt juvénile, la blogosphère, et d'y trouver sa place. Assimiler les lois de cette jungle ludique où l'on sympathise et s'étripe avec des mots, s'intégrer dans un tel territoire, quand on a fait métier des mots, c'est finalement rassurant.

Tout à l'heure, j'avais envie de faire partager mon dégoût de notre régime politique. Ce régime où le Parlement et à travers lui le peuple Français, sont régulièrement bafoués par l'homme qui tient tous les pouvoirs. Le sénat avait voté hier le maintien du Défenseur des droits des enfants. M. Sarkozy n'a pas apprécié cette offense faite à sa toute puissance. Il a donc commandé aux sénateurs de revoter… Ils se sont couchés. Ce n'est pas la première fois, hélas, où ce genre de scandale se produit. Jusqu'à quand cela durera-t-il.

Mais c'était tout à l'heure, et je n'ai plus le temps d'ajouter autre chose…

P-S. Chez Arf, aujourd'hui les vases communiquent: il reçoit Anne-Charlotte Chéron et va passer une Alliance chez elle… Mais ils communiquent aussi pour Jeanne dans un beau chassé-croisé avec Jean Prod'hom… Balmeyer prend du ventre, mais veut gagner un lecteur par jour, un bon… Vous? Enfin, il faudra bien un jour que je vous parle des textes de Xavier Fisselier mais n'attendez pas pour les découvrir, si ce n'est déjà fait!

20 commentaires:

Nicolas a dit…

Prem's !

Place aux jeunes...

Le coucou a dit…

Rapide, le petit jeune! Fais gaffe quand même: la cinquantaine te guette.

Nouvel Hermes a dit…

Pour ce que tu dis des sénateurs, je trouve épouvantable que ces gens qui ont leur vie derrière eux n'aient pas la force de dire non. Pitoyable. La jeunesse pourrait être le courage et la vieillese, la liberté. Il n'en est rien. Monde raffariné à la moulinette TF1 pour le bas peuple et ciselé aux dorures pour la haute. Pauvres sénateurs énurésiques!

αяf a dit…

Pour lire tes billets, google reader, il n'y a rien de mieux à ma connaissance, et j'en ai testé des machins !

αяf a dit…

Oh puis merci pour tous tes liens !

Le coucou a dit…

Hermes, alors là, tu mets dans le mille! «épouvantable que ces gens qui ont leur vie derrière eux n'aient pas la force de dire non»,
comment le dire mieux? Merci.

Arf, google reader, je l'ai aussi, quelque part, mais à l'état embryonnaire… Je ne sais plus combien j'ai de blogs dans Netvibes, classés… Et quand Netvibes fonctionnait bien, c'était tout de même confortable !

Gildan a dit…

Comme Arf, je te conseille Google Reader. Je l'ai découvert ICI . Et c'est parfait !
(En fin de billet tu as un lien pour la première partie)
;^)

Dieurdieuf a dit…

Bonsoir Le Coucou.

+1 pour Google Reader. Simple, rapide et efficace ! ;)

Bonne soirée. Dieurdieuf

Le coucou a dit…

Gildan,Dieurdieuf,
je vous réponds ensemble: je vais m'intéresser de plus près à G.R., je l'ai déjà, mais à priori il ne contient pas autant de blogs que j'en ai dans Netvibes. C'est cette espèce de mise à jour qui m'embête. Merci du tutorial Gildan! Et merci pour ta liste de partage Dieurdieuf!

mtislav a dit…

J'ai arrêté de me servir du netvibes, je me sers des liens sur mon blog...

Homer a dit…

+1 +1 Google Reader !

αяf a dit…

Tu peux exporter tes blogss de netvibes puis les importer sur greader en quelques clics.

Dieurdieuf a dit…

Petit Coucou rapide... :)

Pour exporter tes flux Netvibes, tu vas dans "Dashboards", "Gérer", puis "Sauvegarder les flux". Un dossier compressé ".zip" est créé sur ton disque, avec 2 fichiers ".opml" (1 pour le flux public et 1 pour le privé).

Après les avoir dé-zippés, rendez-vous dans Google Reader. Il te suffit d'aller dans "Gérer les abonnements" tout en bas à gauche, puis sur l'onglet "Importer/Exporter", de sélectionner le fichier ".opml" souhaité, et le tour est joué !

La manip inverse est apparemment possible, selon le blog d'aide de Netvibes.

M'en vais profiter du soleil... Bon week-end. Dieurdieuf

Juan a dit…

place aux jeunes. Comme nicolas.

balmeyer a dit…

Merci pour le lien, cher fidèle coucou ! :) Je disais plutôt gagner des lecteurs "un par un". Un par jour, c'est pas dans mes cordes ! :)

Le coucou a dit…

Mtislav, la blogroll, je l'utilise aussi, mais je lis (irrégulièrement) davantage de blogs que ça…

Homer, Arf, Dieurdieuf,
merci de vos encouragements. J'ai suivi la procédure de Dieurdieuf, ça marche très bien… Bon week-end à vous!

Juan, place aux jeunes, moi ça ne me dérange pas… Le truc c'est qu'il faut comprendre qu'on est vieux. Vous avez compris, toi et Nicolas?

Balmeyer, aïe ! la citation était inexacte, en effet. Le lien, c'est toujours un plaisir d'imaginer celui des lecteurs qui suivront le conseil…

Monsieur Poireau a dit…

J'ai le même soucis avec Netvibes mais le manque de temps du moment fait que je ne m'en plains pas trop !
Pour les sénateurs, il serait bon de les nommer, non ? Qu'on sache qui ils sont précisément.
:-))

Le coucou a dit…

M. Poireau, nommer les sénateurs qui ont retourné leur veste? Pourquoi pas, mais il faut éplucher les séances du sénat… Un peu lourd!

Xavier a dit…

Mille pardons, mille excuses...
Je suis désolé & ému à la fois. Je découvre aujourd'hui votre texte, et votre référence à mon blog. Je suis extrêment touché et ne sais comment vous remercier.
Alors tout simplement MERCI.
À très bientôt je l'espère.
Xavier

Le coucou a dit…

Xavier, je viens de vous répondre ailleurs, que cela n'a vraiment aucune importance. Les liens sont fait pour recommander des billets que l'on apprécie, pas pour recueillir des remerciements! Bonne soirée!