mardi 8 juin 2010

Mon compteur stupide et moi


«Compteur, mon vieux compteur, dis-moi: pourquoi es-tu si con
Ça n'a pas fait un pli, sa loupiote verte a cessé de clignoter pendant presque une minute. Je l'avais choqué, mon brave compteur électronique d'Edf. Cette chute de tension brutale passée, il a fini par me dire d'un ton peiné:
«Je ne comprends pas, ô mon maître ! Je ne suis pas si con. Vous me faite sl'honneur de me loger sous votre toit, et pour que vous ne soyez jamais dérangé par aucun agent d'Edf qui relève votre consommation, j'envoie des informations à la petite boite qui se trouve à plus de vingt pas d'ici, au bord du chemin…
—Attends, Sidicé (son vrai nom c'est S10C2, mais il aime bien que je l'appelle Sidicé), attends! que je lui réponds. Inutile de prendre la mouche, c'est une simple constatation, formulée un peu familièrement, je te l'accorde, mais néanmoins exacte. Tiens, pour ne prendre qu'un exemple: tu me parles des agents d'Edf qui viennent te relever… Or, il y a belle lurette que ce ne sont plus les gars d'Edf qui s'en chargent, mais des sous-traitants, des couillons qui changent sans arrêt et qui ne connaissent pas le quartier. Résultat, ils ne trouvent jamais le bidule pour relever et ils viennent me déranger!
—Excusez-moi de vous contredire, ô mon maître, mais votre défunt compteur Bleu était bien plus bête que moi! Vous appuyez sur mes petites touches pour programmer le chauffage de votre cumulus la nuit, interrompre la pompe à chaleur quand vous passez au plein tarif, et je vous tiens au courant de tout ce que je fais sur le répétiteur de la cuisine. Quand je vois la vie en bleu et à bon marché, vous le savez, si c'est en blanc, je vous le dis, et si je compte en rouge, je sonne pour vous avertir! Feu le Bleu n'aurait jamais fait ça, et ne parlons pas de votre premier compteur tout noir qui ne savait carrément rien faire… Il sautait pour un rien, vous me l'avez dit vous-même. Lui, il était franchement con!
—Fais attention à ce que tu racontes, on pourrait t'entendre et t'accuser de racisme. Je ne veux pas d'ennuis, moi. Tes arguments ne font pas le poids, je regrette de le constater, car je t'aime bien, au fond. T'as une jolie loupiote verte, tu sais?
—Merci, maître, je ne demande pas mieux que de vous plaire encore longtemps.
—Ça, par contre, j'ai bien peur que tes jours soient comptés, si j'ose dire Sidicé… Je viens de lire dans le journal que le Nouveau Compteur Intelligent arrive.
—Pff! J'en ai entendu parler, sa réputation est très surfaite! Oui, nous causons entre nous, les compteurs, par le biais de la basse tension… Uniquement pendant les heures creuses, quand vous dormez, bien sûr!
—N'empêche… À ce qu'on dit, il va me permettre de faire des économies, le Nouveau Compteur Intelligent. Grâce à lui, il n'y aura plus besoin de relevé tous les six mois et je ne serai plus dérangé par un ahuri perdu sur le chemin. Il causera de ma consommation chaque jour avec Edf. On suivra très finement ma dépense d'énergie.
—Encore un paquet de gens qui va se retrouver au chômage, quoi.
—Hum… Écoute plutôt: il paraît que je pourrai ajuster cette consommation à mes besoins réels…
—C'est déjà le cas, non? Et puis, je vous signale que moi, vous m'avez eu gratuitement, ou pour pas grand chose, en tout cas… Votre futur Nouveau con, il va vous coûter un max, moi je vous l'annonce: 230 euros, ou plus…
—Comment ça? Il ne manquerait plus qu'on me fasse payer le compteur, maintenant! Je suis peut-être ton maître dans les faits, mais pour la loi, je te rappelle que tu es la propriété d'Edf.
—En tout cas, il vous faudra payer pour avoir mon remplaçant, une sale pute, en qui vous ne pourrez placer aucune confiance.
—La jalousie t'égare!
—Savez-vous ce que sera l'une des plus notables améliorations de votre abonnement, grâce à lui? Si vous êtes en retard dans le paiement des factures, ils pourront vous couper le courant sans même se déranger. Comme pour le téléphone.
—Bon, je ferai attention, voilà tout.
—Il y a encore une petite chose… Savez-vous aussi qu'ils en ont installé 19.000 du côté de Tours, et qu'il n'y en a que 8 qui fonctionnent comme prévu? Pardonnez-moi, mon maître, mais je crois bien que c'est vous qui serez le con de l'histoire.»
source image

P-S Parmi les billets que je tiens à vous signaler ce soir, il y a celui de Martine: Musique ! On enterre… Arf ne veut pas y aller, mais moi je vous conseille le contraire: allez lire chez lui. Pareil chez Balmeyer, d'ailleurs, sa Directrice vous attend !

9 commentaires:

Gildan a dit…

Excellent !!!
Il est bien éduqué Sidicé !!
J'ai vu la fin d'un reportage à midi où une nana 'cobaye' disait que dans son quartier plusieurs voisins 'cobayes' avaient tous eu des problèmes avec cette nouvelle génération de compteurs. Elle, elle n'en a pas eu mais ne trouve aucunes différences avec son ancien qu'elle aimait bien.
:^)
(facile, le "conteur" Bleu ;^)
...
Bien, je vais aller découvrir 'cette directrice' chez Balmeyer ! Elle m'intrigue déjà !

des pas perdus a dit…

ça doit participer à la relance de l'éco, non ? Merci l'UE...

Le coucou a dit…

Gildan, le client ne verra pas de grosse différence dans la plupart des cas, sauf celui qui souhaitera gérer un tas de trucs par voie électronique. Mais en fait, c'est tout un contrôle de notre consommation d'énergie qui se met en place pour l'avenir. Toutes les possibilités de ce compteur seront à découvrir peu à peu…

Des pas perdus, voilà, comme les gens ont trop d'argent, on les pousse à soutenir l'industrie des compteurs… Cette histoire de faire payer l'appareil à l'utilisateur est énorme, je trouve!

Nicolas a dit…

Le progrès...

balmeyer a dit…

ouéé, la coupure de courant automatique, c'est formidouble ! :-/

Eric a dit…

Euh... tu pourrais résumer en 140 signes?

Le coucou a dit…

Nicolas, c'est beau!

Balmeyer, comme ça tout se passera en douceur!

Eric, non (3 signes, ça ira?)

Monsieur Poireau a dit…

Les clients étaient des vaches à lait et maintenant elle paient elles-mêmes le compteur de litre, belle idée capitaliste ça ! :-))

Le coucou a dit…

M. Poireau, superbe définition du Nouveau Compteur Intelligent! :-)