dimanche 27 septembre 2009

Le rébus du dimanche




Dans ce rébus se cache le prénom et le nom d'une personnalité politique (d'une quelconque région du monde, et de n'importe quelle époque à partir du déluge)…
Solution dans la soirée, la modération des commentaires est activée.


C'est presque devenu une habitude : Poison-social a trouvé le rébus — peu après la publication, en plus… Alors bravo! Il me faut tout de même souligner la méritoire performance de Dedalus, passé tout près de la solution!

20 commentaires:

POISON-SOCIAL a dit…

Robert Badinter (roberts badins ter)

POISON-SOCIAL a dit…

Ou plutôt au singulier, je pense : robert (sein) badin (enjoué) ter (le troisième)

Fleche a dit…

Je suis d'une nullité crasse en matière de rébus.

Que peut-on trouver avec trois seins sur un drap blanc, le dernier ne serait-il pas une poire d'ailleurs ou est-il très avachi ?

Bon je sors :-)

On verra ce soir ...

dedalus a dit…

Rhôooo trop facile !

Alors voilà. Sont trois seins sur un drap blanc, voile et sans doute suaire. Le premier est en forme de poire, c'est évident. Le deuxième est gonflé de lait, fonctionnel pourrait-on dire. Quant au dernier, il est trop beau pour être vrai, tout en artifice, gonflé de silicone mais aussi de sa propre importance, la chair fardée et le téton couronné - comme une auréole en dentelle plutôt qu'une simple aréole. Ce qui nous donne... rien :-(

Robert serait le prénom ?

J'ai aussi ablation et mastectomie, mais bon...

mtislav a dit…

Martine Aubry (Titine)

J'ai cherché, j'ai pas trouvé...

Epamin' a dit…

Un illustre inconnu qui vient de naître de mon imagination : Monsieur Trissin SOURY...

Pas trop le temps de mettre des commentaires dans tes billets mais je ris (ou pleure) toujours autant! Follow, follow this way!

Bérénice a dit…

Il me tarde d'avoir la réponse !

Comme d'habitude je sèche complètement. Il y aurait bien une histoire de sein, mais il y en a un qui est plus foncé, et un qui souri. Il y a cet espèce de linceul sur lequel ils sont posés... et voilà c'est tout !

Alors j'arrête de réfléchir et j'attends ;-)

Bérénice a dit…

J'avais écrit un commentaire agrémenté de quelques explications confuses, commentaire qui n'a pas du passer... tant mieux !
Dans la foulée, j'ai eu soudainement un flash, alors je vais dire : un noël mammaire = Noël Mamère

Bérénice a dit…

Oups ! Les commentaires ont été validés pendant que j'écrivais mes commentaires... désolée !

Le coucou a dit…

Voici le détail de la solution:

—des roberts —expression populaire pour désigner des seins de femmes, d'après la marque de biberon Robert, qui lança en 1888 le premier biberon à tétine de caoutchouc…

—le troisième sein, est badin
(qui manifeste un naturel gai et enjoué, parfois un peu folâtre)

—il occupe la troisième position, soit : ter
(étant précédé de deux autres de la même catégorie)…

Bravo Poison, et un grand merci à vous tous d'avoir participé!

POISON-SOCIAL a dit…

Merci :)
Je trouve que Noël Mamère, ce n'était pas bête !

Le coucou a dit…

Bérénice: pas grave, voyons! Quand j'ouvre les commentaires, je clique sur tout publier… :-))

babelouest a dit…

Bravo à tous : les solutions ne manquaient pas de piquant ! Et bravo, bravissimo au Coucou pour ses énigmes, et pour la qualité des dessins qui les présentent.

Bérénice a dit…

Ah merci POISON-SOCIAL !

Nicolas a dit…

Encore raté pour moi...

Fleche a dit…

En tout cas, c'est drôle et on passe un bon moment d'une part à chercher une solution que je sais ne jamais trouver pour ma part, et à lire les commentaires ensuite.

Merci pour l'idée.

Le coucou a dit…

Babelouest,
tu nous as manqué, merci des compliments ;-)

Berenice,
ce matin, je me rends compte qu'il y aurait très peu de choses à changer pour que ce rébus puisse représenter Noël Mamère.

Nicolas,
je vais finir par en faire un spécial pour toi !

Fleche,
c'est ce que j'espère, après avoir eu de mon côté le plaisir de trouver l'idée (on la cherche en famille, c'est déjà un jeu en soi), puis de l'illustrer…

Olivier P a dit…

Quand on a la solution, ça devient limpide

Eric citoyen a dit…

Pas facile d'habiller les Roberts !

Le coucou a dit…

Olivier,
oui, mais j'espère que tu vas vite revenir jouer à mes petits rébus!

Eric,
tu mets le doigt sur le dur du tétin!