samedi 19 septembre 2009

Le soutien de G. Frêche: une corde pour se pendre?

J'ai de la sympathie pour Ségolène Royal —comprenez que ce qu'elle proposait de faire en politique, lors de la campagne présidentielle de 2007, me séduisait. Je n'ai pas le moins du monde envie de ricaner sur le flop magistral de son site, parce qu'il s'agit d'un incident de parcours subalterne. Et surtout, jusqu'à preuve du contraire, personne d'autre qu'elle, au PS, ne propose pour l'instant d'associer davantage les citoyens à la marche de la république. Mais ce n'est pas l'objet de ce billet… J'avais envie de dire qu'en revanche, ma sympathie pour Georges Frêche est nulle. L'actualité du déplacement de Ségolène Royal à Montpellier, où elle a été accueillie par G. Frêche, m'oblige à l'associer à regret à ce dernier, qui vient encore de se singulariser avec éclat.
George Frêche, en effet, vole au secours de Brice Hortefeux, en affirmant qu'il ne «trouve rien d'extraordinaire» aux fameux propos tenus par le ministre de l'intérieur. «Aujourd'hui, on demande à tous les hommes politiques de faire de la langue de bois», dit-il aussi, en concluant que Brice Hortefeux n'est pas raciste. Cette dernière affirmation n'est d'ailleurs pas impossible: il se pourrait que M. Hortefeux ne soit pas profondément raciste, mais là n'est pas la question. De même que les incontinences verbales qui ont valu à Georges Frêche l'exclusion du PS, les propos stigmatisants ou blessants pour une partie de la population, ne sont pas admissibles chez un homme public. Que l'on soit de droite ou de gauche, l'exercice du pouvoir exige d'afficher le même respect pour toutes les catégories de la population. C'est une faute grave de la part du ministre de l'intérieur de n'avoir pas su rester à la hauteur de ses fonctions.
Le soutien que lui apporte le roitelet de Montpellier montre, du reste, dans quel sac de rebuts il aurait fallu ranger ce dernier. En matière de d'insanités verbales, Georges Frêche est en effet un grand habitué; les propos racistes, les formules humiliantes, il connaît. C'est l'une des grandes incompréhensions et tristesses que l'on peut éprouver en étant de gauche, de voir un tel homme continuer à faire la pluie et le beau temps dans sa région. On aurait attendu sa mise à l'écart réelle par ses anciens camarades de parti, au lieu de quoi on découvre que ces derniers sont restés ses féaux…
Je ne me réjouis pas de le voir tendre à Ségolène Royal, la même main qu'en quelque sorte il offre à Brice Hortefeux.

P-S. À lire sur le blog d'Irène Delse: «À quoi sert le droit moral dans l'édition», et Falconhill a sacrifié de belle manière à «la chaîne du conjoint qui ne pense pas comme vous»


22 commentaires:

babelouest a dit…

J'ai serré la main une fois à une Ségolène, qui à l'époque était une toute jeune députée. La voir aujourd'hui tendre à nouveau la main, mais à un G.Frêche m'indispose assez.

Ceci dit, selon mes enfants qui habitent Poitiers, elle n'est pas commode, et ses options de politique régionale ne sont pas toujours très judicieuses.

marsupilamima a dit…

Frêche, berkh. C'est insupportable tout ça, en fait et ça n'a pas de sens. SR n'est pas commode, c'est certain (j'ai les mêmes échos depuis longtemps)mais ce n'est pas son moindre défaut, franchement.

David a dit…

Je ne crois pas un seul instant que Frêche soit raciste. Il a une grande gueule certes, mais ceci n'est pas suffisant pour en faire un raciste.

Que l'on trouve des faits valables et incontestables hormis cette vague discussion avec des harquis de sa région qu'il a insulté de sous hommes et encore il faut voir le contexte et qui lui a valu d'être taxé de raciste.

Peut être suis-je un peu naïf, mais les racistes ne sont pas forcément ceux que l'on croit "parfois". On trouve vraiment de tout dans ce PS Je sais de quoi je parle. Il est tant de faire le grand ménage au Karcher que voulait faire Ségolène Royal.

Monsieur Poireau a dit…

C'est ma réflexion du moment : on a des demis hommes politiques. Plus de modèles entiers, pleins dont on admire la force morale et la droiture (même à gauche) mais des petits élus de province dans la compromition et tout tachés d'arrangements moraux.
Triste époque...
:-)

Nicolas a dit…

Le problème de SR est qu'elle entasse les bourdes. Le site web pourri en est une mais, comme dit Dagrouik dans son dernier billet, il faut qu'elle en rajoute par des excuses, des explications, ... Elle dit ou fait un truc, il lui faut ensuite une semaine de communication pour s'en sortir. Elle n'est pas fiable.

Alors, avait-elle besoin d'être reçue par Frèche le jour où il soutient Hortefeux ?

C'est tout ça, Ségolène Royal. Bourde sur bourde. Alors stop !

Le coucou a dit…

Babelouest,
elle a la réputation d'être autoritaire dans sa région… Mais je n'ai pas l'impression qu'elle gère mal celle-ci pour autant?

Martine,
rien ne paraît avoir de sens , en effet. Ce type devrait être fichu politiquement, or il trouve le moyen d'être "utile"… Sur SR, je me demande s'il existe des personnes exerçant des responsabilités politique qui seraient souples et faibles… (bien entendu je ne dis pas ça pour l'excuser, l'autoritarisme est un énorme défaut)

David,
il n'est peut-être pas raciste au fond de lui (comme Hortefeux), mais alors, il n'est pas capable de se contrôler… C'est inadmissible.

M. Poireau,
il y a toujours eu de ces gens sans envergure, en politique. Mais aujourd'hui, la pénurie de fortes statures est en revanche bien réelle!
De même, les mœurs féodales qui maintiennent le pouvoir d'un Frêche dans sa région, ne sont pas nouvelles. C'est désespérant de ne pas voir approcher le moment où l'on en finira avec ça!

Nicolas,
ce n'est pas faux comme remarque: le côté laborieux de ses rétablissements…
Ceci dit, le choix de la rencontre avec `Frêche , et du jour, ne doivent pas dater d'hier. J'y vois plutôt de la guigne. Par contre, Frêche, lui, a fait le choix de lancer son soutien à Hortefeux ce jour là. Pour qui roule-t-il finalement?

judith a dit…

quelques "perles" de Georges Frêche, pour "rafrêchir" la mémoire...c'est peu de dire que ce gars m'indispose.. on peut trouver "marrant" sa façon de s'exprimer, moi je trouve ça lamentable, pour un Homme politique,mais finalement il n'a pas tort sur une chose, il faut croire que les cons sont majoritaires et élisent des types comme lui..ou Sarkozy..

http://www.perpignan-toutvabien.com/post/2009/02/19/Georges-Freche-%3A-Je-fais-campagne-aupres-des-cons-et-la-je-ramasse-des-voix-en-masse

et aussi
http://sdj30.over-blog.com/article-2039809.html

à côté Hortefeux joue petits bras...Hélas...

babelouest a dit…

Le Coucou :
Pour SR, disons qu'elle supporte mal d'être conseillée. Elle est intelligente, et a ses propres idées, qu'elle applique. Si elle était à la tête de l'État, il y aurait certainement moins de conseillers autour d'elle, et en même temps une bien plus grande cohérence dans la politique. Surtout, quand elle dit qu'elle va faire quelque chose, elle le fait. Cela se traduit par des économies, face à la lamentable gabegie à laquelle on assiste à la tête de l'Etat actuellement. Avec un budget bien mince, Poitou-Charentes a peu de dettes.

Ajoutons qu'elle sait aller au plus près des travailleurs, pêcheurs, petits paysans, ouvriers ou chômeurs. J'en connais un qui ne s'y frotte pas.

Maintenant, sur le libéralisme économique, son rose est certainement bien pâle. Ce n'est certainement pas elle qui oserait aller contre Bruxelles, et retirer la France de l'UE du traité de Lisbonne. Dans le contexte mondial actuel, c'est dommage. Une alliance avec le Mercosur serait sans doute une bonne idée.

αяf a dit…

N'aurait-elle pas du le remettre à sa place plutôt que de monter en épingle le livre polémique du moment ?

dedalus a dit…

Avant d'aller m'échouer lamentablement sur le rébus du jour, je profite de ce billet pour rapporter une chose que l'on entend de plus en plus : en Languedoc-Roussillon, trois fédérations socialistes, sur les cinq que comportent la région,s'apprêtent à se coucher afin de préparer la réélection de Frêche à la tête de la région, en ne lui opposant pas de candidat socialiste.

Je ne souhaite pas perdre mon temps à aller vérifier que ces trois fédérations sont détenues par le camp Royal... dans une région où il ne faudrait pas regarder de trop près la régularité des votes militants.

Comme dit Nicolas, STOP !

Fleche a dit…

Les amis politiques sont parfois les pires ennemis pour certaines personnalités. En l'occurrence, Ségolène Royal n'a pas choisi le meilleur ami en la personne de G. Frêche.

Maintenant par rapport au site de Désirs d'Avenir, une fois passée la page d'accueil il a le mérite d'être clair. Pourquoi comme le dit Nicolas passer du temps à s'excuser.

Ca commence à être lourd ces excuses répétées. Essayer de faire mieux serait peut-être plus bénéfique.

trickyboy a dit…

Le soutien de Frêche?
Vous allez un peu vite en besogne!!!

Il a livré une interview où il critique pas mal Ségolène Royal et où il laisse entendre que son candidat 2012 sera DSK...

Donc vous pouvez continuer à avoir vos sympathies pour Ségolène Royal! Elle combat sans relâche l'homme-Président qui disait "la France aimait là ou quittez là" (comme si le fait d'habiter la France interdisait d'avoir un esprit critique), "en France on n'excise pas les filles" (comme si les populations venues d'Afrique noire mutilait systématiquement leurs filles), "en France on n'égorge pas les moutons dans les baignoires" (comme si les musulmans élevaient des moutons dans leur salle de bain, "l'homme noir n'est pas assez entré dans l'histoire"...

Bref en stigmatisant une poignée de mains à la sortie d'un train vous faites du ségobashing sans même vous en rendre compte!

Concentrez vous plutôt sur le coeur du projet politique de Ségolène Royal, la fraternité, sur les discours qu'elle tient et les propositions qu'elle fait...

Que n'aurait on pas dit si elle n'avait pas serré la main du Président de Languedoc-Roussillon! Caractérielle, pas commode, soupe au lait...

Comme si un leader politique n'avait pas AUTOMATIQUEMENT son bon petit caractère!

Je n'ai d'ailleurs jamais entendu parler du bon caractère de Sarkozy, de Aubry, de Mitterrand, de Giscard, de Copé, de Bayrou...

Pour Poitou Charente, c'est hypocrite et manipulatoire de dire que les choix de Ségolène Royal ne sont pas toujours judicieux sans dire lesquels et pourquoi!!! C'est encore du ségobashing!!!

Le lycée 100% écologique, c'est pas judicieux peut être?
Donner une prime aux ménages qui achètent un appareil ménager économique (donc plus cher) en cette période de massacre du pouvoir d'achat, c'est pas judicieux?
Refuser d'augmenter les impôts dans cette période où les sarkozistes inventent des impôts, des taxes et des ponctions, c'est pas judicieux???

Ma foi, Ségolène Royal reste fidèle à ses engagements de campagne 2007 (qui eux mêmes étaient déjà en gestation dès son Heure de Vérité de 1993 et son livre La Vérité d'une Femme)!!!

Sur son site nouveau, il est encore faux de dire qu'elle a présenté des excuses, elle a juste expliqué ce qui s'était passé! Et il est mensonger de dire que ça a duré une semaine puisque elle a été tyrès réactive et c'est dès le lendemain qu'elle a régi!

Bref la page "Rétablir la vérité" du site est indispensable car il faut bien expliquer aux citoyens et à tous ceux qui vivent en France comment ils sont manipulés par les médias sarkozistes et les ségobashistes de tous bords!

En toute fraternité,
TB

David75 a dit…

Calomnier, calomnier, il en restera toujours quelque chose.

C'est fou quand même ces histoires, les images de ségo qui a été rçu par Frêche entant que président de la région ont été vu par le bout de la lorgnette.

Et ca continue les "anti ségo primaires tel que Ddalus" sont aux anges. Les autres certes sont moins primaires mais assez suivistes tout de même, comme nos journalistes moutonnier et font sans s'en rendre compte du Ségo bashing et ne font pas que du bien à la gauche.

C'est la direction du PS qui triche et c'est Ségolène Royal qui trinque. Elle est belle notre gauche la plus bête du monde.

Le coucou a dit…

Balbelouest, Arf, Dedalus, Fleche, Trickyboy, David: je n'ai pas le temps de répondre maintenant, je le ferai plus tard…
Les commentaires restent ouvert, mais la modération sera activée jusqu'à ce soir pour le jeu du rébus…

trickyboy a dit…

Tu comptes supprimer mon post???

Fais le, si la censure est ton mode de fonctionnement!

Je n'ai tenu aucun propos pédophile, aucun propos raciste, aucune propos diffamant ou infamant...

Et tu menaces de me censurer???

Et bien, tu renforceras tous les militants de la Fraternité dans leur lutte pour une démocratie participative respectueuse des différences et autorisant la prise de parole des citoyens!

Vous voulez tous être lus, vous voulez tous avoir plein de commentaires pour prouver votre importance, vous publier sur betapolitique.fr pour avoir le maximum de lecteurs mais vous n'acceptez pas la contradiction!

Je vous informe que les propos tenus par le Président Sarkozy ont été tenus à une heure de grande écoute, lors d'une émission de grande écoute (A vous de juger ou J'ai une question à vous poser, je ne sais plus laquelle) donc il est du devoir de chaque citoyen, vous y compris, de les raviver dans les mémoires comme de beaux échos aux propos tenus par Horetefux sur Fadela Amara et sur le jeune beur!!!

trickyboy a dit…

Un jour, c'est le gouvernement de l'UMPie qui activera la modération avant de donner aux bloggueurs l'autorisation de publier leurs articles!

Les bloggueurs appelleront le peuple à la rescousse...

Mais le peuple, maintes fois censurés par ces mêmes bloggueurs pour divergences d'opinion et contestations, ne sera plus là pour les défendre!

Attention bloggueurs de tous poils, vous serez un jour victimes, vous aussi, de la loi qui censure le net, loi LEN concoctée par les liberticides umpistes Raffarin et Sarkozy!!!

Le coucou a dit…

trickyboy et les autres, je répète avant de partir: il n'est question de censurer personne (sauf injures et diffamation). J'ai activé la modération jusqu'à ce soir en raison du jeu qui se déroule avec le rébus du dimanche, pour garder les réponses secrètes jusqu'à la fin. Vos commentaires seront publiés. Merci de votre compréhension.

babelouest a dit…

A tout hasard, merci de méditer ce post sur Dazibaoueb :
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=6470#6470

Impressionnant.

Le coucou a dit…

Trickyboy,
comme tu le dis, je n'ai aucune raison de supprimer ton post… C'était juste un problème technique, mais une prochaine fois, j'essaierai de faire mieux. M.Filaplomb m'a donné la combine… :-))

Babelouest,
merci, on va voir.

Le coucou a dit…

Judith,
j'ai failli vous oublier! Merci pour ces liens…

BiBi a dit…

Ségolène de plus en plus isolée va chercher de la Frêche pour reprendre sa respiration ( elle s'essouffle). Monsieur Frêche et Hortefeux: mêmes paroles insupportables, inadmissibles.
A côté de ça, BiBi s'etonne qu'on ne puisse répondre à sa question : Anne Méaux, Conseillère de Com qui a appartenu au Parti des Forces Nouvelles ( parti musclé de Droite extrême) est-elle la Conseillère en Com de Madame Royal ?
Alors BiBi veut bien qu'on s'interroge sur la proximité de Madame avec Frêche mais Royale /Méaux ?

Le coucou a dit…

Bibi,
j'avoue que je suis incapable de répondre à ta question sur la proximité entre S. Royal et A. Méaux… J'ai vu sur internet qu'Anne Méaux a en effet un passé chargé, anti-communiste, membre du GUD dans sa jeunesse, conseil d'Alain Madelin, ancien d'extrême droite lui aussi… Mais je n'ai pas trouvé de trace démontrant que Ségolène Royal aurait fait appel à ses services, en qualité de professionnelle du conseil en communication.