mardi 22 décembre 2009

Bulletin météo politique

Les années de crise se suivent et se ressemblent dans le calamiteux. Pourtant, 2009 va s'achever sur une petite note d'espoir: l'impopularité de Nicolas Sarkozy semble consolidée, ce qui permet d'envisager l'avenir avec une relative sérénité. Le net redressement de sa cote d'impopularité pourrait en effet se traduire au cours du premier semestre 2010 par une vigoureuse reprise de sa chute.

Tous les indicateurs bloqués au rouge, il deviendrait pertinent de parler d'année charnière —pour la première fois dans l'histoire de cette expression stupide—, puisque débuterait alors la fermeture définitive de ce quinquennat.

Nous n'en sommes pas encore là, néanmoins, on peut constater que le retour à l'optimisme stimule la combativité de la blogosphère de gauche. J'en veux pour preuve l'éclosion sur le web français de jurys de la dérision ayant pris l'initiative de récompenser les plus grotesques acteurs de notre vie publique.

L'année se termine ainsi en fanfare, avec le palmarès des Nicolas d'or, il y a peu, suivi bientôt de la proclamation des Doigts d'honneur, dont je vous parlerai plus précisément dans quelques minutes… (à suivre)


P-S : pour les parisiens et les provinciaux de passage, Nicolas organise un Kremlin des blogs de Noël, les détails sont à lire chez lui… À lire chez Bibi, un billet sur Maurice Blanchot et René Char… Encore à lire: le compte rendu de Seb Musset du dernier numéro de «Vous aurez le dernier mot»

5 commentaires:

Nicolas a dit…

Tu nous fait combien de billets aujourd'hui, toi ? Bon je vais lire...

Nicolas a dit…

J'ai lu ! Une précision : la soirée du KdB n'est pas réservée aux Parisiens !

Le coucou a dit…

Nicolas, j'ai coupé le billet en deux, en fait… Pour le KdB: j'ai corrigé.

Monsieur Poireau a dit…

L'article chez Seb Musset est très bon, comme souvent, et démontre combien internet prend de l'importance. J'en veux pour preuve qu'on organise dans la petite lucarne, des débats pour en dire le plus grand mal, c'est bon signe !
Pour les doigts d'honneur, le choix est ardu mais la route est droite !
:-)))

Le coucou a dit…

M. Poireau,
j'ai particulièrement apprécié le paragraphe où Seb relève que la plupart des vidéos incriminées par les distingués critiques proviennent en réalité des chaînes de télévision…