mardi 1 décembre 2009

Les Suisses et nous

Il est bien difficile de garder la tête froide face un choc d'importance, comme celui produit par le vote des citoyens Suisses contre leurs minarets. Sur le moment, j'ai surtout été frappé par le parti qu'allaient pouvoir en tirer tous les adversaires de la démocratie, c'est à dire, en gros et pour simplifier: la classe politique et sa séquelle.
Cela n'a pas manqué, c'est pourquoi je ne regrette pas d'avoir pris hier sommairement la défense du référendum populaire, estimant que la responsabilité d'un mauvais choix incombe aux autorités qui n'ont pas été capables de démontrer son inanité.

Sur le fond et le tort que ce genre de dérive peut faire subir à un pays et à la cause de la démocratie, j'ai trouvé aujourd'hui deux textes de Suissesses qui l'illustrent parfaitement. Il y a d'une part l'article de Nadine Haltimer, à lire sur Courrier International, qui envisage les conséquences probables du vote en matière économique, ses répercussions sur les exportations, l'emploi, le tourisme… D'autre part, il y a le très bel éditorial de Joëlle Kuntz, pour Le Temps: Protéger la démocratie

Enfin, puisque l'onde de choc de cette bombe nous atteint en plein débat truqué sur l'identité nationale initié, par un Nicolas Sarkozy jouant avec les allumettes pour réchauffer sa tambouille électorale, j'ai envie de clore le billet sur la France. Plus précisément un coin de France où tous les symboles architecturaux religieux épousent le paysage sans heurter la sensibilité de personne: La Réunion.

Il y a au moins une mosquée, là-bas, celle de Saint-Denis, que j'ai visitée un jour, et qui se trouve être la plus ancienne de France. Il y a des temples protestants, des temples tamouls particulièrement hauts en couleurs, des églises bien entendu. La population n'est pas exactement à l'image de ces édifices très caractérisés, elle est souvent métissée. J'ai presque envie d'ajouter: et par conséquent belle, mais ce serait un peu gratuit, quoique je n'ai jamais vu autant de filles superbes à la fois —pour les hommes, je n'ai pas fait attention: mon côté machiste.
En tout cas, ces Français là vivent en bonne intelligence, et les plus religieux d'entre eux trouvent le chemin des édifices dédiés à leurs croyances apparemment sans méditer de jeter à bas ceux des voisins. Je me demande à quoi ressembleront les discussions à propos de l'identité nationale à la Réunion?

P-S. À lire: Rimbus qui revient sur l'éviction de Julien Dray pour les Régionales…

16 commentaires:

Epamin' a dit…

Un coucou qui parle des Suisses, c'est rigolo!
Le thème du billet l'est moins, évidemment!

Nicolas a dit…

C'est rigolo : je n'arrive pas à me forger une opinion sur ces referendum d'initiative populaire (et le débat avec Julien en commentaire de son billet d'hier sur mon blog ne m'aide en rien).

Nicolas a dit…

P.S. : Ne pas confondre mosquée (en tant que lieu de culte) et minaret (en tant que machin visible donc significatif ostentatoire d'une revendication).

Rimbus a dit…

Moi j'ai vécu 1 an à la Réunion, et comme toi j'ai vu là bas les plus belles créatures qu'il m'ait été donné de voir, issues du métissage le plus complet, africain, asiatique et européen.

Rimbus a dit…

@Nicolas, quelle différence entre un clocher et un minaret ? Soit on aime l'architecture et on respecte les constructions, soit on est un militant chrétien et on veut réserver l'ostentation et le prosélytisme aux seuls catholiques, soit on est un croyant musulman aveuglé par son obscurantisme, soit on est suisse et con.

Tu es dans quelle catégorie ?

Nicolas a dit…

Rimbus,

La différence n'est pas très importante mais je n'aimerais pas voir proliférer les minarets dans nos campagnes ni même des églises moches avec des clochers en béton comme on en trouve beaucoup, dans nos banlieues qui ont connu une très forte croissance dans les années 60 à 70.

Par contre, que des lieux de cultes soient disponible pour tous me parait normal.

(j'aurais tendance à penser que c'est le culte lui-même qui me dérange).

Le coucou a dit…

Epamin'
et je fais le coucou Suisse periodiquement pour chanter les louanges de la démocratie… C'est bien compliqué, tout ça.

Nicolas,
il ne faut pas les considérer avec notre regard, qui ferait du référendum d'initiative p. une chatterie octroyée au peuple du bout des lèvres par les politiques, mais comme un élément incontournable de la démocratie.
D'accord aussi sur le fait qu'un minaret n'est qu'une adjonction sans rapport avec le culte (le clocher aussi, du reste).

Rimbus,
ah! je suis bien content que tu sois de cet avis. C'est un hymne au metissage, La Réunion.

Nicolas a dit…

Le Coucou,

Je le vois bien comme ça. Mais je m'étonne juste qu'un tel texte puisse passer.

Mais je suppose qu'un Suisse sera surpris devoir que le texte sur le Grand Paris, adopté hier par l'Assemblée ne l'ait été qu'avec les voix des députés UMP provinciaux ! Donc que des députés pas concernés, alors que nous autres, Parisiens et banlieusards aurions du être consultés !

Julien a dit…

Le Coucou, la Réunion semble effectivement un bon exemple de métissage.

Nicolas, en continuera la discussion avec une bière.

Rimbus, merci pour le suisse et con...

Nicolas, effectivement un projet comme ça serait passé en votation. C'est d'ailleurs ce qui c'est passé dimanche dernier à Genève avec un projet de RER.

Rimbus a dit…

@Julien : on peut être Suisse et con, ce n'est pas incompatible. On peut croire en Dieu et être con, c'est particulièrement compatible. On peut aussi être Suisse, athée, et voter contre la proposition de "la votation" mais c'est beaucoup plus rare et précieux.

Rimbus a dit…

@Nicolas : oui effectivement, c'est le culte qui pose problème, qu'il soit musulman, juif ou chrétien. ne s'en prendre qu'à une religion c'est implicitement renforcer les autres. Je suis contre ce qui renforce les religions.

Julien a dit…

Rimbus, je sais bien, je plaisantais.

Nicolas a dit…

Rimbus,

"ne s'en prendre qu'à une religion c'est implicitement renforcer les autres" : il se trouve qu'en ces temps-ci, je n'ai envie de m'en prendre qu'à une seule religion pour ce qu'il font ou pourraient faire dans nos vertes contrées...

Quand on se moque des cathos, ça fait rire tout le monde, quand on se moque des islamistes on passe pour des racistes et quand on se moque des juif pour des antisémites...

Donc je revendique le droit à critiquer l'Islam et à ne pas être scandalisé quand des types ne veulent pas d'un minaret dans leur jardin.

Désolé, Le Coucou, on squatte un peu...

Le coucou a dit…

Nicolas Julien Rimbus, vous ne me dérangez pas… Je participerai plus tard (enfin, j'espère que j'y arriverai). Juste un mot pour Rimbus: le canton de Genève a repoussé la proposition populiste… D'autre part, l'abstention a été assez forte, je crois…

Monsieur Poireau a dit…

Pas lu les commentaires.
On a une solutions évidente pour faire passer le dossier en toute quiétude : si on équipe les minarets d'une double paires de grandes ailes et qu'on dit que ce serait des éoliennes !
Non ?
Bon, je disais ça pour aller dans le sens du vent…
:-))

Le coucou a dit…

M. Poireau,
la voilà enfin, la solution pacificatrice! Envoie vite ta proposition à l'Élysée.