vendredi 18 décembre 2009

Le palmares des Nicolas d'or


À tous seigneurs tous honneurs: l'idée d'établir un palmarès politique de l'année dans la blogosphère, est née chez Reversus et Vogelsong. Comme le remarque ce dernier dans l'introduction au palmarès, «l'année 2009 fut de toute évidence une année politique particulièrement chargée. Les polémiques ont succédé aux réformes et ont rythmé de manière quasi continue la vie médiatique de notre pays»… Il y avait de quoi donner l'envie de décerner une distinction aux principaux acteurs de la scène publique, et ce fut le maître à danser de celle-ci, Nicolas Sarkozy soi-même, à qui revint la gloire de prêter son nom à cette cérémonie virtuelle: la proclamation des Nicolas d'or.
Voici donc le palmarès élaboré par 35 blogueurs d'opinions diverses qui, en sept prix, couronne d'orties ou de lauriers des «hommes ou des femmes politiques plus ou moins vertueux, mais marquants.» Et pour ce faire, je rends la parole à Vogelson et Reversus:

Le "Nicolas" d'or de la phrase de l'année :
Jacques Séguéla : "Si à 50 ans on n'a pas une Rolex, on a raté sa vie" sur France 2, le 13 février 2009
Le "Nicolas" d'or du fantôme politique de l'année :
Fadela Amara
Le "Nicolas" d'or du coup d'éclat politique de l'année :
Le retour de Daniel Cohn Bendit et le score d'Europe Ecologie aux Européennes
Le "Nicolas"d'or de l'arnaque économique de l'année :
La moralisation du capitalisme
Le "Nicolas" d'or du bide politique de l'année :
Jean Sarkozy et l'EPAD
Le "Nicolas" d'or du Coup de pelle de l'année :
N. Sarkozy : «Les journalistes, ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits. Et encore les bandits eux ont une morale». (source : Slate )
Le site Internet de l'année :
Jean-Luc Mélenchon

Commentaires:
On avait cru la page du « bling-bling » définitivement tournée, Séguéla l’a remise au goût du jour avec maestria. C’est donc fort logiquement que les blogueurs ont retenu sa phrase devenue culte : « Si à 50 ans, on n’a pas de rolex, c’est qu’on a raté sa vie ».
De l'incandescence à l’obscurité des limbes, il n’y a parfois qu’un pas, allégrement franchi par la fantomatique Fadela Amara. La blogosphère dans sa grande générosité a tenu à saluer la vacuité de son action politique. Elle s'est enfermée dans un palais, et lambine sous les lambris dorés.

Le coup d’éclat politique revient à Dany le rouge pour avoir redonné vie à des Verts au bord de la crise de nerf. Il a sans nul doute réalisé le coup politique de l’année lors des élections européennes.
En matière de bides politiques, Jean Sarkozy s’est imposé à tous comme une évidence. Sa candidature à la tête de l’EPAD a défrayé la chronique et a même fait vaciller les plus convaincus à l’UMP. Sacrée performance.

Au menu des bluettes racontées aux tout grands, "La moralisation du capitalisme" martelée avec trémolo est un chef d'oeuvre du genre. À ce titre, elle a supplanté tous les autres thèmes.
En avril 2009, le Canard enchaîné relatait les propos fleuris que le chef de l'état destinait à nos cousins journalistes : "Les journalistes, ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits. Et encore les bandits eux ont une morale". Que pense-t-il des blogueurs ?

Il ne se contente plus d'haranguer les foules, d'emplâtrer les journalistes et ses débatteurs, J. L. Mélenchon déboule sur le web 2.0. Ergonomique, bien écrit, photos décalées, son site est plébiscité par les geeks de la politosphère.

Les participants

Laure Leforestier
Olympe
Le Monolecte

Mrs Clooney
Caréagit
Yann SavidanH16
Ruminances
Le Privilegie
Luc Mandret
Frednetick
AntidoteAbadinte
Jean-Paul Oury
Falcon Hill
Intox2007
Crise dans les médias
Les bonnes nouvelles de Slovar
Seb Musset
De tout et de rien
Horizons
Le Pavé
Eric Mulhouse

Pensez Bibi

Disparitus

Dedalus
Coucou
Sarkofrance
Rébus
Partageons Mon Avis
Peuples
Le volontaire
Marc Vasseur
Reversus
Piratage(s)

Le logo est de CC

La perle des Nicolas d'or: Blogs participants


5 commentaires:

mathRo7i a dit…

Et la palme du cancre climatique est attibuée à ?

Suzanne a dit…

C'est malin, moi je croyais que c'étaient les Nicolas comme notre petit Nicolas à nous... Vous auriez pu les appeler les Sarko d'or. Pensez à tous les Nicolas du monde !

Le coucou a dit…

MathRo,
personnellement je voterais pour Allègre, avec Jean-Louis Borloo en garçon d'honneur.

Suzanne,
bien sûr que c'est malin: ça me vaut l'honneur de votre visite! Mais vous avez raison, ce n'est pas très sympa pour tous les autres les bons petits Nicolas. :-D

Epamin' a dit…

J'approuve les propos de Suzanne surtout qu'ici, en Lorraine, on a notre bon Saint Nicolas, toujours associé aux qualités humaines... Il faudrait veiller à ne pas stigmatiser ce prénom par égard pour les bons Nicolas...

Bon billet tout de même!

Le coucou a dit…

Epamin',
il ne faut pas non plus s'amuser avec Adolf, alors, ni dire "gros jean comme devant", et quelques autres prénoms que je ne retrouve pas pour l'instant… Pas trop d'accord avec vous. :-)))