lundi 21 décembre 2009

SOS prisons

Aujourd'hui débutait dans Le Monde une campagne de l'Observatoire International des Prisons destinée à recueillir des dons et à sensibiliser l'opinion publique sur le scandale des prisons en France. Comme vous sans doute, je ne connaissais rien, ou presque, de l'OIP, à part quelques échos entendus à la radio ou lus dans la presse. Et puis, j'ai appris un peu plus de choses sur cette organisation, dont la réputation de sérieux est telle, qu'elle a fini par apparaître comme une agence de presse spécialisée dans la prison…

L'Observatoire International des Prisons fonctionne selon trois principes:
1— une information précise, recoupée, factuelle.
2— tout ramener au droit.
3— combattre pour le droit au respect de la dignité des personnes détenues.

Au départ, l'OIP se proposait de mobiliser les gens afin d'inciter à la réforme des prisons… Si l'amélioration des conditions de détention n'était pas son but premier, au fil du temps, cette préoccupation a pris cependant de l'importance —il est à noter qu'au sein de l'association, ceux qui sont opposés à l'emprisonnement sont minoritaires. Dans la documentation que j'ai pu consulter, il est dit notamment que «l'OIP organise une permanence juridique pour que chaque prisonnier reçoive une réponse à toute question sur ses droits, ses conditions de détention, ses besoins concrets».

L'association regroupe 630 membres, juristes et psychologues pour la plupart, payant une cotisation de 50 euros.
Le calcul n'est pas compliqué: on comprend que le besoin d'argent est pressant !

C'est la raison de l'appel aux dons lancé aujourd'hui par l'OIP, provocateur sans doute, mais cependant remarquable de sobre efficacité.

«Si ça peut vous aider à donner, dites-vous que cet homme est un chien.»

source OIP, via Mickael
Faire un don sur oip.org


8 commentaires:

αяf a dit…

ça frappe comme slogan... Pas sûr que ça atteigne son but quand même. :)

Le coucou a dit…

αяf,
peut-être, mais que faire? Ils risquaient d'avoir du mal à lancer un "prisonthon"…

Epamin' a dit…

Autant le slogan genre SPA est percutant,
autant le "prisonthon " est hilarant! ;o)

Je vais de ce pas voir c'est quoi le OIP (wouap, wouap... d'où l'allusion aux chiens!)

Le coucou a dit…

Epamin,
en commentaire, j'espère que ce n'était pas trop déplacé, mon prisonthon… Bonne soirée!

Epamin' a dit…

Que nenni, cela mettait juste quelques points sur les i...

Le coucou a dit…

Epamin,
Tu repasses pendant que je te lisais, chez toi… Alors tant mieux!

mtislav a dit…

Merci pour ce billet qui attire notre attention sur cette cause à laquelle on a envie d'apporter son soutien...

Monsieur Poireau a dit…

Je connais depuis un bout de temps l'OIP et ils m'ont ouvert les yeux sur énormément de choses. La société se contente souvent de déverser dans les prisons tous les gens qui ont déconné, eux continuent de suivre ce qui leur arrive et dans quelles conditions sont appliquées ces peines d'enfermement.
On dit souvent que pour connaitre une démocratie, il faut regarder l'état de ses prisons, je trouve ça très vrai ! :-))

[Perso, je ne suis pas tellement pour la prison telle qu'elle existe mais les solutions alternatives n'existent pas encore, il reste à inventer la manière de réparer une faute, de réconcilier le coupable avec la communauté et de satisfaire les victimes quant à la réparation. Pas simple mais l'isolement me semble contreproductif ! :-)) ].