mardi 29 décembre 2009

Les journalistes couchés

L'année se termine sur le web par un feu nourri de rosseries festives. Il y a eu les Nicolas d'or et les Doigts d'honneur, dont j'ai déjà parlé ici. Voici venir le tour des Journalistes-couchés, sur une idée de Dagrouik, Mancioday, Hypos, Cyril, et Seb Musset… Il s'agit cette fois pour la blogosphère, lecteurs comme auteurs, de distinguer le pire et le meilleur du journalisme français en 2009.

Tout en m'associant avec plaisir à la démarche de mes amis blogueurs, je profite de ce sujet ouvert pour rappeler aux lecteurs, ou informer ceux qui l'ignoreraient encore, que le journalisme est un métier. Cela signifie que les journalistes ne trouvent pas forcément un emploi dans le canard de leurs rêves. Ils peuvent parfaitement avoir le cœur à gauche et travailler pour un titre plutôt à droite, ou l'inverse… Il n'y a guère que dans la presse étroitement associée à un parti, ou du moins située aux limites de l'éventail politique, que le métier puisse se confondre avec le militantisme.

Ceci dit, vous êtes donc invités à voter jusqu'au 21 janvier 2010. Vous trouverez des indications plus précises sur les contours de chaque catégorie chez Dagrouik, l'auteur du formulaire ci-après qu'il vous suffit de remplir pour participer à ces élections d'un nouveau genre…

Le logo d'illustration est de CC


Note : si vous voulez vous aussi utiliser ce Google doc pour cette opération, vous trouverez sur Intox2007, de Dagrouik, le code HTML à coller dans un billet de votre blog, ce qui vous permettra de faire la même chose que moi!



7 commentaires:

Monsieur Poireau a dit…

Ça me remet en mémoire une copine qui avait trouvé comme boulot de faire de la retouche de photos dans un magazine à caractère pornographique alors que son truc à elle, c'était plutôt le mariage pépère au coin du feu !
:-)))

Le coucou a dit…

M. Poireau,
c'est du journalisme spécialisé ça! Elle avait la carte de presse? :-))

Jeffanne a dit…

Ah, à l'horizontale...
Debout, couché, au pied !!!
amusant...
Bonne journée à vous

BA a dit…

Les journalistes couchés ... et les journalistes pistonnés par Marie Antoinette :

http://sarkofrance.blogspot.com/2009/12/carla-t-elle-place-un-pote-la-culture.html

Le coucou a dit…

Jeffanne,
reste à voir si on en trouvera beaucoup, pour compliquer le palmarès…

BA,
c'est la vie de la cour…

marsupilamima a dit…

Je vais m'abstenir, pas par corporatisme, mais parce que les journalistes ne sont pas des stars ni des politiques, ni des chanteurs ou des miss France. Mais je voudrais juste signaler le super reportage multimedia publié par le monde.fr en juin (le corps incarcéré) sur la vie en prison, collectif et remarquable.

Le coucou a dit…

Martine,
je vous comprends! Excusez mon retard à répondre, et de plus je viens de rentrer: plus la tête à bloguer…