lundi 29 septembre 2008

M. Fillon la main dans le sac de la république.

Grâce à un infortuné petit avion passé trop près du Falcom de M. Fillon, nous saurons désormais que le premier ministre part en week-end privé en avion, aux frais de la nation. Pour sa défense, M. Fillon, pris la main dans le sac, argue qu'un voyage en TGV serait impraticable en raison des mesures de sécurité que sa présence à bord nécessiterait. Voire ! À quoi lui sert sa voiture personnelle ? Je ne parle pas d'un véhicule de fonction, non, non. Puisqu'il s'agissait d'un déplacement privé, je fais allusion à la Twingo du ménage Fillon, dont celui-ci doit forcément disposer pour ses besoins personnels.

8 commentaires:

Nicolas a dit…

Et le Vélib ?

N.B. : Dans blogger, enlevez la "vérification des mots" qui oblige à saisir des caractères idiots quand on tape un commentaire. Si Blogger était spammé, je serais au courant...

Le coucou a dit…

C'est vrai , le vélib, bien sûr ! Et quel exemple il donnerait !
Merci pour le conseil, Nicolas.

martine silber a dit…

la droite devrait aller à cheval, encadrée par la Garde Républicaine, cela aurait de la gueule!

Manuel a dit…

L'avion est il plus cher que l'hélico?

Le coucou a dit…

Aucune idée Manuel, il faut que je demande à mon pilote personnel. Il est en vacances pour le moment.

daudavendauth a dit…

Et encore, depuis le 'Grenelle Environnement', les dépenses somptuaires sont contrôlées ; d'ailleurs les caisses sont vides... à votre bon cœur chers contribuables c'est pour la sauvegarde des ânes - espèce menacée s'il en est.

Le coucou a dit…

Merci Daud, mais vous aviez triplé le commentaire ! :)

daudavendauth a dit…

Oups ! Promis, demain j'arrête le café. ;-)