vendredi 4 décembre 2009

Est-il macho?

Il y a pas mal de temps, inspiré par Stef et Juan, Elmone m'avait demandé de publier ici cinq (5) preuves de mon machisme. C'était le 14 novembre… Si j'ai mis si longtemps à répondre à son tag, c'est que j'ai fouillé en moi-même sans ménager mes efforts pour mettre en lumière toutes mes tares de mâle content de lui. En vain. Aucune trace de machisme. Tenez, je suis même si attentionné pour mon épouse, que je n'ai pas osé la perturber dans ses nombreuses activités en la priant de m'éclairer sur ce point. Alors comment satisfaire Elmone? Eh bien, j'ai finalement trouvé: je vais livrer aux méditations du pays cinq preuves de l'épouvantable machisme du président Sarkozy.

1— Il aime à s'entourer de jolies femmes, mais il ne supporte pas qu'elles le critiquent. La preuve: voyez le traitement qu'il a réservé à Rama Yade, parce qu'elle n'avait pas apprécié la défense de R. Polansky par F. Mitterrand, et commis d'autres petites insolences. Aussi sec, il a envoyé cette femme que l'on dit intelligente s'occuper des sportifs.

2 —Il n'hésite pas à être brutal et mauvais avec le sexe faible, pour se sentir un peu plus grand et fort. Vous vous souvenez comment il humilia Arlette Chabot en septembre, aux USA? C'est B. Kouchner qui l'avait énervé à cause de l'Iran, mais le président se garda bien de se laisser aller avec le ministre… Peut-être par crainte de ramasser un pain ou une démission. En tout cas, ce fut Mme Chabot qui paya pour le vase d'Ispahan…

3 —Nicolas Sarkozy aime éblouir les femmes, c'est pour cela qu'à l'image des machos latins, il se pare de trucs qui brillent pour étaler sa richesse: les chronomètres, les Ray-Ban… Tenez, je ne serais pas étonné qu'il porte une grosse chaîne d'or, cachée sous sa chemise et sa cravate. En tout cas, c'est par pur machisme qu'il a voulu devenir président, pour éblouir Cécilia. «T'as vu, eh? C'est moi le patron.»

4 —Nicolas Sarkozy déteste faire les courses et la cuisine. Vous pouvez chercher, il n'y a pas une seule photo de lui en train de pousser un caddie chez Carrefour, comme moi, et encore moins qui le montrent épluchant des carottes ou des patates.

5 —Il ne passe jamais l'aspirateur à l'Élysée. Vous savez pourquoi? Parce qu'il est trop colérique, il ne supporterait pas d'être sans arrêt contrarié par cette saloperie d'appareil qui se coince toujours dans les pieds de chaises, et qui accroche son flexible à chaque bec de cane qui se présente. Alors il laisse Carla faire le ménage.

J'espère avoir convaincu toutes les femmes de France que nous sommes gouvernés par un macho, et qu'elles ne voteront pas pour lui en 2012. Ni aux régionales de ce printemps, d'ailleurs. Parce que l'UMP est aussi machiste que son maître.

Et comme il n'est jamais trop tard pour mal faire, je passe le relais au Privilégié qui met sa chaîne en perle (il doit être macho), Le-goût-des-autres, Falconhill ainsi qu'Éric, qui ont peut-être déjà répondu…

P-S Homer s'est décidé à mettre en perle ses billets des Voisins, la voici: les voisins

17 commentaires:

mtislav a dit…

Le Privilégié va facilement trouver cinq nouvelles preuves de machisme mais je vote pour lui : il est honnête lui !

Le coucou a dit…

Mtislav,
je me demande si je peux laisser ton commentaire? Tu as l'air de sous-entendre que le président serait malhonnête…

Nicolas a dit…

Tu es sur que Carla passe souvent l'aspirateur ?

Le coucou a dit…

Tu es sûr qu'elle ne le passe pas ?

mtislav a dit…

Seulement quand il y a du talc partout sur la moquette.

Epamin' a dit…

Tout est à savourer dans ce blog (comme d'habitude!) mais j'aime un peu plus que le reste le paragraphe sur l'aspirateur!

Monsieur Poireau a dit…

Je suis aussi tagué sur le sujet mais à la réflexion, en macho véritable, je vais laisser ma compagne se charger de cette tâche ! :-))

[Je plaisante, je ne trouve pas les 5 raisons !!! :-)) ].

Mathieu L. a dit…

Le machisme de Sarkozy ???? Hum, je crois que je vais m'abstenir.

Pour Carla, tout dépend de ce qu'elle aspire...

Le coucou a dit…

Mtislav,
le reste du temps, c'est toi qui le passe, alors —pour être si bien renseigné…

Epamin'
merci… L'aspirateur, ses fabricants, ses ingénieurs, sont mes ennemis intimes. Je pourrais écrire un billet par jour d'imprécations contre cette bande malfaisante.
M. Poireau,
ce serait en effet plus logique. Je trouve que cette chaîne est mal ciblée.

Le coucou a dit…

Mathieu,
tu n'es pas obligé d'accabler ce pauvre N. Sarkozy, tu peux aussi évoquer ton propre machisme (s'il y a lieu, bien entendu)… :-)

choule[bnkr] a dit…

bien vu pour not' président. Enfin, marrant.
Ceci dit, je suis sûr que plus de 50% des femmes admirent les machos. L'UMP et le PS ont donc encore de beaux jours devant eux.

Le coucou a dit…

Choule,
merci…
Sur la préférence des femmes pour les machos, je ne sais trop qu'en penser? En politique, il se pourrait en tout cas que les choses changent à l'avenir.

Eric citoyen a dit…

Et hop ça m'apprendra !! mais j'ai répondu .

@ +

Bésitos

Le coucou a dit…

Eric,
je viens lire…

Raphaël Zacharie de Izarra a dit…

MACHO

Les eunuques ont pris place dans notre société émasculée. Toute une génération qui se sent à l'aise dans ce monde de caniches. Il ont leur leur roi -couronné de dentelles- et ce roi s'appelle Dupont, leur olympe -le poulailler-, leurs lois -le code des pédés-, leurs grands centres de féminisation aussi, nommés "médias", "république", "publicité".

Leur pire ennemi : la virilité. Leur credo : la castration. Leur pensée : celle de leur femme.

Poules d'eau vêtues de tutus mentaux, mauviettes mouillées dans les affaires de tata, héros du métro chaussés de pantoufles, ces roquets à la dent molle prônent le nivellement des sexes, l'édulcoration des genres, voire le total rabaissement phallique, confondant volontiers la morale du mâle avec le code du parfait châtré.

Ils ont une fierté de limace, des intentions de toutous, des revendications de soumis.

Persuadés de respecter la femme parce qu'ils la laissent démocratiquement piétiner leur épée de son talon-aiguille (ce fer-de-lance de la volaille en révolution), tordre leur marbre originel devenu bâton de guimauve, briser leur double vase solaire, ils sont devenus féministes, sodomites, avorteurs...

Et prennent leur dévirilisation pour de la galanterie.

Rasés de la tête aux pieds, annelés comme des bestiaux matés et adoptant les moeurs veules, plates, flasques des hôtes des potagers, ils ont fini par arborer la face placide des pantins poltrons, singer les allures ternes des mignons moineaux de mai...

Au nom de la parité Mars-Vénus ces jolis sont d'accord avec toute avancée de la cause pourvu que leur panache piteux de coquelets déplumés ne dépasse pas la permanente des porteuses de jupes qui les tiennent en laisse...

Après avoir lamentablement poussé les caddys de supermarchés, ces torcheurs de nourrissons s'attèlent aux landeaux... Ils donnent même le biberon ! A quand l'allaitement ?

Moi je suis un macho, un vrai. Sans chaîne.

Mâle immémorial, héritier sain de mes gamètes intacts, imperméable aux siècles, antipathique mais authentique, nulle femme ne saurait me dénaturer.

Je suis un dominant, un vainqueur, un lion.

Porteur du sceptre qui désigne l'astre masculin auquel je m'identifie, je sais où est la place de l'homme et où est celle de la femme.

J'ai avec moi l'autorité innée de ceux qui ont conscience d'être fils de Râ et s'en glorifient. Au lieu d'en rougir devant l'autel mensonger des féministes.

Un mâle est un seigneur, la femme son naturel laudateur.

C'est la loi.

La loi des sexes, non celle du siècle. Toute descendante d'Eve qui se révolte contre la souveraineté de son demi-dieu n'est pas digne de se faire ensemencer. La gloire de la femme est dans les germes d'humanité qu'elle porte en son sein, non dans le venin du féminisme qu'elle inocule à son maître.

Je suis un macho, un pur, un dur, sans artifice. Ma pensée est de fer, mon front est lumineux, mon flanc divin.

Mon regard choisit, ma main désigne, mon bras décide, la femme dit oui.

Borné, moi ?

Non, simplement burné.

Raphaël Zacharie de IZARRA
raphael.de-izarra@wanadoo.fr

Le coucou a dit…

Raphaël,
mazette, quelle tirade! J'en reste sans voix…

Monsieur Poireau a dit…

RZI fait du copier/coller partout, c'est un crétin !
:-))