vendredi 26 mars 2010

Les godillots montent au front contre le N.S.D.*


Demain ce sera le No Sarkozy Day, partout où l'organisation en aura été possible en France. La plupart des premiers opposants à ce mouvement l'ayant en définitive rallié, dès lors que ses ambiguïtés furent dissipées, on croyait sa nature de protestation républicaine admise. Erreur! Voici que les zélateurs du sarkozisme primaire montent au créneau, à la rescousse de leur idole.

Dans l'espoir de doucher l'enthousiasme noniste à la veille des rassemblements, ils brandissent l'objection démocratique. On ne conspue pas un homme détenteur d'une légitimité remontant à l'an de grâce 2007. Tant pis si la gondole du bon droit se cogne à chaque urne qui passe et fait eau de toutes parts.

Le président est légitime, parce que c'est dans la pratique républicaine de lui laisser le bénéfice du doute entre les deux bornes de son mandat.
Cela ne correspond pas nécessairement à une réalité, ce dont on ne peut juger en l'absence de démocratie digne de ce nom.

Pour s'arroger des pouvoirs jamais égalés chez nous par la réforme constitutionnelle qu'il a imposée, M. Sarkozy avait fait miroiter au pays un troc. D'un côté un renforcement de l'autorité du président, de l'autre la définition de sa responsabilité enfin reconnue devant les représentants du peuple, et la possibilité pour eux de recourir au référendum d'initiative parlementaire.

L'autorité de Nicolas Sarkozy est acquise au-delà de tout ce que l'on pouvait imaginer. Son irresponsabilité arrogante demeure, et l'annonce de l'arlésienne, la promesse du référendum d'initiative est devenue la grosse blague des fins de banquets politiques.

Il y aurait largement de quoi se poser des questions sur la pétition de principe d'une légitimité que l'on refuse de mettre à l'épreuve. Les Français sont pourtant bons enfants, ils n'en demandent pas encore autant, mais simplement se saisir d'une occasion de manifester tout le mal qu'ils pensent d'un président pesant. C'est la raison d'être du No Sarkozy Day, un mouvement de défiance démocratique.
billet également publié sur Le Post

*titre du billet corrigé grâce à la participation de Didier Goux

23 commentaires:

Nicolas a dit…

Ah ! Le Coucou fait ses billets de bonne heure pour vérifier que je passe réellement rapidement !

Nicolas a dit…

Et aussi bon billet ! Qui rappelle que la question de la légitimité du président n'est pas essentielle : ce qui compte que les protestations sont légitimes !

Le coucou a dit…

Nicolas, eh, eh! Le test est concluant, alors! En fait, c'est un double du Post, pour voir comment ils vont réagir là-bas… :-))

Le coucou a dit…

Nicolas,
c'est exact, tu as raison, mais je répondais aux argument de Mathieu Soliveres sur le Post…

Aliciabx a dit…

Le NSD est un symbole en soi, il rejette les politiques, les méthodes dudit président et de son gouvernement qu'il a rendu autiste. Il persiste et signe dans ses réformes qui nous enverront droit dans le mur.
Nous sommes le 5ème pays de la zone euro à être sur la sellette après la grèce, le Portugal, l'Italie et l'Espagne.
Le pays regorge de gens compétents et lucides que l'on devrait écouter.
C'est maintenant qu'il faut remettre à plat sa politique.
Le NSD fera peut-être réveiller les abstentionnistes mais j'ai des doutes.
Beaucoup ont trop de problèmes et sont vraiment las.

FalconHill a dit…

Tiens ? j'étais sur que c'était dimanche dernier, avec les élections, le NSD. (mais alors il s'est passé quoi ces deux derniers weekends ?)

Je me moque, mais amusez vous bien quand même ^^

Le coucou a dit…

Falcon,
dimanche c'était des élections régionales (il faut écouter M. Fillon). Demain c'est une râlerie nationale: c'est différent!

b.mode a dit…

Excellent on ne peut avoir pour légitimité que les promesses de l'instant ! quand on les trahit...

dedalus a dit…

Rien à ajouter. Manquerait plus qu'on demande au peuple de fermer sa gueule. Le no sarkozy day, pour moi, c'est la mobilisation de la vigilance républicaine. non seulement c'est essentiel, mais c'est tellement essentiel qu'il n'y a pas d'échec possible, n'y aurait-il qu'un seul et dernier vigilant.

Oui, je sais, j'ai quand même "rajouter".

Yann a dit…

A St Brieuc dans les Côtes d'Armor, le No Sarkozy Day est toléré sous d'anciennes halles à la condition de ne pas perturber l'ordre public et de ne pas mettre la sono trop fort. Un début de démocratie tout de même...

Monsieur Poireau a dit…

Question de légitimité, il la tient du peuple et non des institutions. Il vient toujours un moment où le peuple reprend ce dont il a confié en garde et pour gestion !
:-))

Le coucou a dit…

b.mode, oui, mais le N.S.D. ne remet pas en cause cette légitimité chancelante. C'est pourquoi je trouve les condamnations du mouvement au nom d'une atteinte à la démocratie et à la légitimité, particulièrement gonflées.

Dedalus, tu as bien fait d'en rajouter, on n'est jamais assez clair.

Yann, vous avez de la chance: dans le Var, il n'y a rien d'organisé, il faut aller à Marseille ou à Nice… Un peu loin. J'irai à la ville, mais sans manif déclarée et autorisée, c'est vite vu…

M.Poireau, c'est aussi mon avis. Si nous étions en démocratie, les citoyens pourraient faire en sorte que sa légitimité soit réévaluée. Ceci dit, on applique les règles dont on dispose…

Le coucou a dit…

Aliciabx, je vous ai oubliée, excusez moi… Vous faites bien de douter des abstentionnistes, mais on verra bien…
Les gens sont fatigués de la politique et des déceptions qu'ils en récoltent…

Didier Goux a dit…

Et allez, tout le monde refait le monde, mais pas une de ces andouilles (smiley !) n'a vu qu'en titre, vous aviez écrit NSS pour NSD ! Et que, maintenant, vous allez vous ridiculiser dans toutes les blogrolls de France et de Navarre jusqu'à votre prochain billet...

Le coucou a dit…

Didier, je n'ai jamais douté que, dans le fond, vous étiez avec nous! Merci de cette collaboration au mouvement, j'ai corrigé (pour les blogrolls, je ne crois pas qu'il y en ait tant que ça)…

mtislav a dit…

Avec la participation de Didier Goux réconciliant NSS (Nossa Senhora da Salvação) et NSD (Nossa Senhora das Dores), cette opération est d'ores et déjà un succès.

Le coucou a dit…

Mtislav, joli! Mais j'aurais dû laisser la faute, c'était mieux Notre Dame du Salut que des Douleurs…

Gildan a dit…

Je le sens bien aussi, ce "Day"!
J'espère qu'il y aura plus de 110 personnes car 110 personnes c'est pas beaucoup.
Je pourrais le répéter 110 fois pour que plus de 110 personnes se mobilisent...
Allez une dernière fois : 110
;^)
...
Au fait, j'ai finalement fait un texte pour la dernière chaîne de "jeu d'écriture" ! J'ai osé!
J'suis un fou!! C'est Homer qui m'a poussé!
Méchant Homer!

poison-social a dit…

Comme pas mal de nos concitoyens, non seulement je le conspue, mais je le conchie, et aucune loi ne m'en empêchera.

Le rocrocodile a dit…

A Toulouse, ça va être sympathique :)


Haute-Garonne

Rendez-vous
10h Place du Capitole à Toulouse

Contact

* Groupe Facebook
http://www.facebook.com/group.php?gid=217244421402

Coordinateurs
Laurent COUGNOUX Contact 06 58 26 21 39

Le coucou a dit…

Gildan, tant mieux, que tu le sentes bien… Après avoir lu ton billet sur le jeu d'écriture, je comprends mieux ton obsession sur le 110! :-)
Bonne nuit!

Poison, non aucune loi ne t'en empêchera, mais aucune ne te fournira le pq ensuite! :-)

Rocroco, ça je n'en doute pas, et un rendez-vous au Capitole en plus! Si l'attrait des bistros de la vieille ville n'est pas trop fort…

Anonyme, j'ai bien aimé votre commentaire, mais il était anonyme… Ils ne sont pas acceptés ici…

colibri a dit…

Merci, Le Coucou pour le billet, et merci à Yann pour l'info : ça tombe bien, je pars dans les Côtes d'Armor pour une bonne semaine !

Le coucou a dit…

Colibri, bonne route!