mardi 30 mars 2010

La lecture des jeunes en péril dans le 9-3

Parlons un peu du neuf-trois… Cette façon de désigner les départements de je ne sais plus quelle couronne parisienne, reflète bien l'appauvrissement de la langue engendré par le triomphe de la culture banlieusarde. Autrefois, le plouc avait le cul terreux, ou bien il se prenait pour un bourgeois et sentait la naphtaline, il était provincial. Aujourd'hui, qu'il porte ou non casquette à l'envers, il sait à peine lire, ou du moins frôle l'évanouissement s'il est obligé de déchiffrer plus de trois phrases enchaînées, sujet, verbe, complément. Il appelle l'endroit où il vit, mettons la Seine-Saint-Denis, le neuf-trois. Seine-Saint-Denis, ça a pourtant une autre gueule!

J'ai commencé ce billet par ces considérations certainement oiseuses aux yeux de beaucoup, parce que je veux parler de culture et de thune. Deux choses qui occupent de la place sur internet, mais chacune dans son ghetto, le plus souvent. Et pourtant, n'en déplaise aux internautes, du neuf-trois jusqu'au neuf-sept-quatre, sans argent pas, ou peu, de culture —même en Seine-Saint-Denis où le Conseil général va sabrer dans les subventions à la lecture publique.

D'habitude, quand la culture a des ennuis c'est plutôt du fait de la droite; aussi ai-je eu un doute sur le positionnement de cette assemblée que je ne connaissais pas. Une visite de son site officiel a dissipé mes incertitudes: le Conseil de Seine-Saint-Denis est à gauche… Président: Claude Bartolone, figure importante du PS, et député de la 6e circonscription. Une tomate d'or mou au passage, pour son cumul des mandats. L'assemblée compte 13 communistes, 17 socialistes, et 10 UMP…

Tout ce beau monde, en proie sans doute aux mêmes affres budgétaires que tous les conseils généraux de France par ces temps de crise, a décidé de mettre au régime son soutien à la lecture, dont tant de ses jeunes administrés ont pourtant besoin (voir au début). L'Association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis a rendu public un communiqué qui expose l'étendue des dégâts projetés par un budget dont le vote aura lieu le 8 avril.

Le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil, une des manifestations littéraires pour la jeunesse les plus importantes en Europe, subirait une amputation mettant en péril toutes les actions auprès de l'enfance associées à cet événement.
Livres au trésor, un centre de ressources sur le livre de jeunesse qui anime le réseau des bibliothèques, perdrait la totalité de sa subvention. Ce qui entraînerait la disparition d'un acteur présent dans le département depuis 20 ans.
L'Association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis enregistrerait une baisse de 20% des subventions…

Vous pouvez soutenir «l'Appel: le pouvoir des livres» en le faisant connaître, ou en signant la lettre ouverte au Président du Conseil Général, ou encore, si vous habitez ce département, en signant le Manifeste 93…

P-S: je n'avais pas encore fait de pub pour le concours de billets d'amour organisé par See Mee, mais puisqu'il est question aujourd'hui de lecture, c'est l'occasion de vous inviter à lire les finalistes…
Le blog de Rimbus a fêté ses trois ans, bon anniversaire! Hermes a été au SarkoCircus… Arf ajoute une quatrième page à ses Caractères… Je ne sais plus sur quelle lettre planche encore l'Académie, mais Epamin' en est au R…

25 commentaires:

Epamin' a dit…

On s'échine, entre les murs de nos classes à faire avec ce que l'on a (souvent c'est seulement avec le système D et notre enthousiasme d'enseignant ) pour promouvoir lecture, culture, ouverture d'esprit, tolérance, respect des autres et des biens, partage, solidarité...Des trucs qui font grandir l'homme et le citoyen de demain, en fait!

Et on apprend, brutalement, que notre CG ne participera plus au financement de nos sorties pédagogiques et de nos affiliations sportives, que l'enveloppe mairie pour les projets scolaires baissera de 7% par obligation, que les déplacements en bus offerts par la mairie dans la commune devront sans doute être revus à la baisse, et que...
Si tu savais comme c'est lassant!
Je crois que cette année, je vais envisager le retour du collier de nouilles...

Merci pour le chouette lien!

Le coucou a dit…

Epamin' je sais que votre boulot est difficile, j'ai souvent pu mesurer combien l'enthousiasme des profs peut tout changer dans la découverte du plaisir de lire par les enfants.
J'ai bien aimé ton R…

αяf a dit…

mouais dans le 3-4 tu sais, Georges n'est pas très cultureux non plus ! :)

Le coucou a dit…

αяf, ça ne m'étonne pas… Dans le 3-4, j'ai connu un patelin où, il y a une dizaine d'années, la subvention municipale pour la fête locale (10jours) dépassait de beaucoup les… zut j'ai oublié la somme en francs, disons dans les 200 000 frs. La subvention pour la bibliothèque: 500frs (je me souviens bien de ce chiffre, par contre).

Didier Goux a dit…

Culture = gauche, donc.

Culture = argent, re-donc.

Hé bé...

Là-dessus, je lis votre premier commentateur, épamin, professeur, visiblement. Ou "prof" comme il doit se désigner lui-même. (Ah non, pardon : "enseignant"...) Et que veut-il, ce brave Epamin ? Ceci :

« promouvoir lecture, culture, ouverture d'esprit, tolérance, respect des autres et des biens, partage, solidarité...Des trucs qui font grandir l'homme et le citoyen de demain, en fait!
»

Un superbe blougi-boulga moderne, un "pot-bouille" à la Zola, c'est-à-dire rien. Il veut des sorties pédagogiques et des affiliations sportives : qu'est-ce que c'est ? Il parle d'une "enveloppe mairie" : d'où sort-il cette langue de merde ?

Je ne crois pas être un garçon méchant, mais franchement, je suis bien content d'avoir gardé mes enfants à l'intérieur de mes couilles plutôt que de les confier (de force) à ce genre de personnage...

Epamin' a dit…

Que vous êtes amusant, monsieur Goux!...
Toute cette méchanceté gratuite à mon égard... Un commentaire si long juste pour moi, que vous ne connaissez pas!... C'est trop d'honneur que vous me faites!

Ceux qui ont compris quel genre de personne je suis apprécieront, à leur juste et triste valeur, vos erreurs de jugement, votre propension à tout critiquer en termes vulgaires et votre totale incapacité à apprécier ce qui ne vient pas de vous.

Je vous plains de tout mon cœur de n'avoir pas d'enfant! C'est cela, sans doute, qui vous rend si méchant!

Gildan a dit…

Triste tout cela...
Je fais suivre ces liens.
...
@Epamin'
M.Goux est méchant ce soir, pourtant la musique...
;^)

Le coucou a dit…

Je recommence, mes réponses se sont évaporées…

Didier, vos visites du matin ou de la journée, sont moins déplaisantes que celles du soir. Bien sûr que vous avez été odieusement méchant, à l'égard de mon amie Epamin'! Elle ne peut pas comprendre ce qui vous a pris, moi si, mais c'est la première fois que vous me donnez envie de vous traiter de con.

Epamin', c'est l'image de marque de Didier d'essayer de se montrer vachard sur les blogs de gauche. Il ne faut pas forcément chercher plus loin, ou alors y voir juste une question d'heure: il y a trois heures, il parlait musique chez lui avec talent, un peu plus tard, il devient infect. Je suis désolé de cette agression gratuite à ton égard, et je te redis toute mon estime.

Gildan
merci de faire suivre! bonne soirée

Ferocias a dit…

Retrouvons l'erreur qui se glisse dans le dernier paragraphe de cette page du site de l'Elysée. Didier Goux est invité à jouer bien sûr.

http://www.elysee.fr/president/la-presidence/le-budget-de-la-presidence-de-la-republique/le-budget-de-la-presidence-de-la-republique.7112.html

Epamin' a dit…

Pas grave du tout, le Coucou!
On ne peut être blessé que par les gens qu'on apprécie...et qu'on estime (merci!)

Le coucou a dit…

Ferocias, j'ai trouvé, je gagne quoi? En fait, il y a presque une erreur par ligne… C'est étonnant que l'Élysée se lance dans la fiction et le gros humour.

Epamin', bonne journée…

Monsieur Poireau a dit…

Ça me rend triste aussi mais peut-être est-ce un changement de culture, une articulation de l'humanité. Après tout le livre est une invention relativement récente, qui dit qu'elle devrait être éternelle ?
Je m'interroge sur ce point, je n'ai pas de certitude…

[Méchanceté : si avoir de la culture livresque ça fait devenir gratuitement méchant comme Didier Goux, je préfère m'adonner au jeu video ! Et toc ! :-)) ].

Nicolas a dit…

Ben quoi ? Didier Goux a été con comme d'habitude, ni plus ni moins.

Mnee a dit…

"Salutation belle compagnie, vous m'attendiez??", comme dirait le voleur du dongeon de Naheulbeuck...Bref.

Le billet de monsieur coucou est en soi un merveilleux point de départ pour un débat, mais en commentaire ce n'est pas très plaisant. Je vais donc m'abstenir... Je lui signale juste en passant que bien qu'hermétique à la chose politique, je trouve tous ses billets passionnants...^^

MAIS, je ne peux laisser passer l'occasion de me taire quand je lit les inepties de Monsieur Goux au sujet de notre Epamin' nationale.
Je sais qu'elle sera sûrement fachée que je prenne le clavier pour pourfendre les tristes sires, mais tant pis.

@ Monsieur Goux:

Bonjour! J'espère que votre journée a bien commencé. La mienne a , je vous l'avoue, été un peu gachée par la lecture de votre propos pitoyable au sujet d'une personne dont vous ignorez absolument tout, jusqu'au sexe, d'ailleurs. Cette lacune aurait pu être comblée en cliquant simplement sur le pseudo de la personne que vous agressez. Cette démarche vous aurait ainsi permis de voir dans quel univers rêve et vit Epamin'.
Et, ne vous déplaise et hélas pour vos persifflages , ELLE fait partager ce rêve depuis bientôt 30 ans a des enfants.
Enfants qui devenus parents, lui sautent encore au cou au rayon lait du supermarché du coin, des larmes dans les yeux, en lui chuchotant " si vous n'aviez pas été là, je ne sais pas ce que serait ma vie...".

J'aurais tellement de choses à vous dire sur cette "instit'" (comme elle se nomme elle même) exceptionnelle... Mais vous n'en valez visiblement pas la peine. Je vais finir en vous disant simplement que vos enfants "qui sont restés dans vos couilles" sont effectivement chanceux, non pas d'avoir échappé aux tortionnaires trop payés et incapables de l'éducation nationale, mais d'avoir frôlé de justesse d'avoir un père aussi aveuglé par le mépris et aussi pathétique.

Excellente fin de journée à tous, et pardon pour le dérangement... ^^

Enjoy!

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Lucie a dit…

Pourquoi en réponse à des commentaires brutaux et provocateurs et certainement infondés, se permet-on une réponse d'une cruauté bien supérieure à l'intervention de départ? (Mnee)

La cruauté du Bien est-ce encore le Bien?
Sortez vos copies doubles. Vous avez deux heures.

Mnee a dit…

Bof...

Ferocias a dit…

Je parlais de l'erreur dans l'utilisation de la langue française, pas du fond.
Bonne journée tout le monde! (mon côté Bisounours qui resurgit de temps en temps (-: )

Le coucou a dit…

Nicolas, si un aussi bon connaisseur que toi du phénomène le dit…

Mmee, votre réponse est parfaite, je ne pouvais rien souhaiter de mieux que l'intervention de quelqu'un connaissant bien Epamin' dans ses œuvres comme dans la vie… Merci.

Anonyme, votre commentaire va disparaître… parce qu'il est anonyme, comme des dizaines d'autres avant lui. Il y a un avertissement associé à la fenêtre de saisie des commentaires. Sinon, je n'avais rien contre vos propos.

Lucie, Mnee témoigne surtout qu'Epamin' fait partie de ces "instits" que parents et enfants se réjouissent de fréquenter. Pour le reste, vous avez raison, il ne sert à rien d'ajouter une couche de cruauté sur les précédentes. Restons en là.

Ferocias, j'ai vu deux erreurs en effet:: "(…) les personnes (…) ont été auditées".…pour entendues (auditionnées, néologisme, à la rigeur)…
Ensuite ; "un budget sincère (…) qui recouvre (…) ses dépenses", signifie qu'il cache ses dépenses.

Monsieur Poireau a dit…

Le Coucou : bah, moi non plus je ne te parle plus, na ! :-)))

[je plaisante, évidemment…].

Le coucou a dit…

M. Poireau, je t'ai oublié, pardon!
Changement de culture, oui, peut-être, il est difficile d'être sûr de soi dans ce domaine. Mais je suis certain par contre que l'inculture galope, c'est un appauvrissement.

Monsieur Poireau a dit…

Bon, c'est bon pour cette fois, je te reparle !
:-))

Le coucou a dit…

M. Poireau, ouf! Bonne journée ;-)

Epamin' a dit…

Merci et restons-en là.

Ferocias a dit…

Il y a aussi le mauvais "après qu'il ait" (il faut l'indicatif après après que ;)