samedi 4 juin 2011

Contribution pour une énergie renouvelable

J'écoutais ce matin à la radio dans ma voiture, une émission à propos de l'énergie nucléaire —les conséquences de son abandon par l'Allemagne. Des grosses têtes d'économistes, capables de raisonner à 8 heures du matin sur l'atome, le démantèlement éventuel des centrales, le coût de l'énergie, tout ça…, c'est impressionnant. J'admire la performance, car si j'ai moi aussi une grosse tête entre 5 heures et 9 heures du matin environ, c'est une grosse tête d'un autre genre. Je peux boire mon café en silence, conduire à la rigueur, mais parler d'économie, non. 

Sauf peut-être économies d'énergie, c'est plus facile : pensez à débrancher le frigo avant de partir, il est inutile de le laisser fonctionner quand vous n'êtes pas là pour l'ouvrir. Déplacez-vous le plus possible dans le noir chaque fois que vous connaissez le chemin, n'allumez qu'une seule ampoule par pièce, de préférence de 25 watts, rechargez votre téléphone et vos diverses batteries chez le voisin. À la belle saison, privilégiez les repas de crudités : concombres, tomates, salades, steaks tartares, saumon fumé, caviar, ou alors allez au restaurant. Cela peut surprendre les esprits courts, cette suggestion du restaurant, mais qu'ils réfléchissent un instant : en cuisinant chez soi, on gaspille de l'énergie quand il est si facile d'aller manger en ville. Vous avez le choix de faire un geste pour la planète alors que le restaurateur, lui, ne l'a pas. Son métier exige d'allumer ses fourneaux et d'éclairer la salle chaque jour d'ouverture, l'électricité sera consommée de toute façon. C'est fou, ce que nous pourrions faire pour le bien de tous.

Tenez, ce matin je me disais que ces gens étaient irritants de nous servir encore et toujours l'impasse où seraient les énergies renouvelables pour justifier notre société atomique. Les énergies alternatives ne satisfont qu'une faible partie de notre consommation. À les croire, nous serions donc condamnés à la fuite en avant dans le nucléaire, puisque nous ne savons pas encore comment remplacer nos centrales. 

Ce serait pourtant très facile, il suffirait que chaque foyer français possède un vélo d'appartement par personne, équipé d'un alternateur (il paraît que le terme de dynamo pour désigner le bidule à électricité de nos vélos serait impropre). Un tel alternateur produit environ 3 watts. Donc, 65 millions de Français accomplissant leur devoir énergétique seraient susceptibles de fournir au réseau 195 000 000 de watts. Et encore ! il ne s'agit là que d'une évaluation fondée sur du matériel de base, avec des alternateurs fabriqués en Chine. Songez aux progrès qu'il doit être aisé de réaliser en matière de rendement : nos ingénieurs seraient bien capables de porter celui-ci à 6 watts en un rien de temps, soit 390 millions de watts produits. De quoi faire fonctionner 15 600 000 ampoules de 25 watts !

Ceci dit, n'allez pas croire que je me fiche de la gueule des écologistes. Je trouve leurs arguments souvent excellents, et comme eux, je suis en faveur d'un sortie progressive de la folie nucléaire. Mais quel gouvernement nous demandera notre avis ?

12 commentaires:

Thierry a dit…

Super, l'idée du vélo d'appartement !
Bon, c'est toi qui commence à pédaler... et après je m'y mettrai aussi (peut-être).

ZapPow a dit…

Il y a quelques années j'ai vu un reportage sur un trou perdu du Vietnam qui utilisait un vélo pour produire assez d'électricité pour avoir un accès Internet.

Le coucou a dit…

Thierry,
tu as vu le commentaire de ZapPow ? En fait c'est une idée ancienne parfaitement applicable. Allez hop, pédale !

ZapPow,
merci de ton témoignage, j'en ferai état dès que je serai convoqué par la ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Je ne doute pas qu'elle va être intéressé : ma suggestion concerne les quatre volets de ses attributions !
Bon, je retourne vite près du téléphone.

Gildan a dit…

De gagner de nouveau au rébus du dimanche, est ce renouvelable ?
:)

Le coucou a dit…

Gildan,
pourquoi pas… Mais cette fois, ne pas te contenter d'une réponse au pif : n'oublies pas de donner ta lecture ;-)

Nicolas a dit…

Tu as raison, il faut se moquer des écolos et manger au restaurant.

iboux a dit…

les français pédalent déjà dans la semoule :-) et puis ton idée va bien avec le slogan " mangez-bougez ! "

Le coucou a dit…

Nicolas,
je ne me moque pas des écolos, d'ailleurs je le précise en conclusion :-) et puis je ne doute pas qu'E. Joly et Hulot mangent au restaurant plus souvent que moi : ils ont le sens des responsabilités.

Iboux,
quand je pense à tous ces vélos d'appartement laissés à l'abandon après quelques semaines d'utilisation seulement, qui dorment dans des recoins alors qu'ils pourraient servir au bien du pays ! Rien que moi, j'en ai deux…

Jos a dit…

Pédalez, pédalez mes chers amis, pendant que je propose de produire de l'énergie de la façon la plus écologique qui soit et que personne ne m'entend. C'est peut-être parce-que ça ne coûte vraiment pas cher! Alors dans ce cas, vous pouvez vous procurer le groupe électrogène et comme la production d'énergie ne vous coûtera rien après, vous m'envoyez la somme que vous auriez estimé consommer chaque mois. Cela m'en ferait des sous.
Mon groupe électrogène fonctionne sans jamais consommer aucune autre énergie que celle produite par lui-même. Et il ne consomme aucune énergie fossile. Il est autonome et l'énergie produite est perpétuelle.
Que voulez-vous de plus, et qu'est-ce que vous allez chercher avec vos éoliennes, centrales nucléaires, à charbon, barrage et tout le reste?
J'ai la solution, vous ne la voulez pas tant-pis pour nous.

Nicolas a dit…

Ah ben voila la solution.

Romain / Variae a dit…

Jos, c'est le compte Google de Dieu ?

Le coucou a dit…

Jos,
je me suis précipité sur votre blog pour voir cette invention géniale… Et que dalle. Ça me rappelle l'histoire du moteur à eau. Remarquez, je ne mets pas totalement ce que vous dites en doute. La quête du mouvement perpétuel est presque aussi vieille que l'homme, pourquoi le problème ne serait-il pas résolu un jour, en même temps que la quadrature du cercle ?

Nicolas,
oui.

Romain,
qui sait ?