samedi 18 juin 2011

Sept choses à ne pas répéter

On m'a refilé une chaîne étrange qui s'apparente à un petit problème de logique amusante, ou même à un paradoxe insoluble.  Nicolas, mon pourvoyeur, l'énonce de cette manière : « il s'agit de dévoiler sept secrets vous concernant »

Il vous aura immédiatement sauté à l'esprit que lorsque je tape sur mon clavier : dévoiler sept secrets vous concernant, je m'impose un défi intenable. Comment pourrais-je porter à la connaissance de la blogosphère sept de vos secrets —oui les vôtres, aimable visiteur que je ne connais ni d'Ève ni d'Adam ? Sans compter qu'il passe quelquefois du monde par ici… Il me faudrait obtenir la collaboration d'un sorcier du web capable de me concocter je ne sais quel abaque informatique produisant sept nouveaux secrets par visite.

Tout au plus suis-je à même de vous révéler deux petites choses mal connues dans la blogosphère :

1- dans un tutorial de mon cru mettant en scène une leçon de blogage sur iPhone par Nicolas, ce dernier m'a censuré. À sa demande, j'ai fait disparaître un paquet de cigarettes et le baril de bière qui figuraient au premier plan de la vidéo.

2- c'est Zette, contaminée par une certaine Vermicel, qui a contagionné Nicolas avec cette chaîne. L'incubation va de 48 h à 24 h dans mon cas.

D'un autre côté, il est possible de résoudre la difficulté en inversant carrément le sens de l'énoncé, au mépris de la logique. Ce qui donne : « dévoiler sept secrets me concernant »… On voit tout de suite que la difficulté s'estompe, mais que le paradoxe se confirme. Car enfin, comme l'a relevé Nicolas lui-même, si je dévoile mes secrets ce ne seront plus des secrets et je n'aurai pas résolu le problème posé par cette chaîne ! 

Je vais toutefois tenter l'impossible par amitié, en considérant que j'ai déjà livré deux réponses.

Mon troisième secret me paraît certains jours si pesant que je me demande s'il ne devrait pas figurer en premier.
Mon quatrième secret découle du cinquième, ce qui vous étonnera sans doute puisque vous n'êtes pas dans le secret.
J'ai longtemps caressé le rêve du cinquième qui ne pouvait se réaliser qu'à la condition de consentir aux termes du quatrième.
Mon sixième concrétisa un fameux engagement pris avec la personne impliquée dans le premier. Comme je ne vous ai rien dit de celui-ci, il est inutile d'en parler.
Mon septième, plus léger que les six autres réunis, est une promesse faite à moi-même. Il faudrait que je me retrouve avant de l'ébruiter…

Voilà, c'est fou ce que l'on respire mieux, une fois libéré de tous ces secrets ! Je vais conseiller à Dedalus, Dadavidov, Gaël, Constance, Le Faucon, et Gildan d'essayer le même traitement.

11 commentaires:

Gildan a dit…

Depuis le début du mois de Mai, je suis invité à répondre à cette chaîne...
Je n'ose pas, comme tu le fais, me dévoiler en public !
C'est très dur !
Bravo ! Quel courage !
:)

Nicolas a dit…

Je me sens très concerné par certains de tes secrets.

Le coucou a dit…

Gildan,
je vais t'aider en divulguant un de tes secrets : on croit que tu aimes le rock, mais en fait c'est l'opéra que tu préfères.

Nicolas,
tu peux !

Lolobobo a dit…

c'est incroyable je ne me remet pas de ce moment d'impudeur totale, et encore on est passé a coté du pire : que ce serait il passé si tu avais du nous confier ton huitième secret celui que tu n'aurais pu nous découvrir qu'en citant le neuvième ?

Le coucou a dit…

Le huitième ? Chut ! tu me fais rougir.

solveig a dit…

Excellent sujet pour TF1 !
tous ces secrets qui font rougir les pucelles ... ont de quoi faire frissonner la France entière ...

marsupilamima a dit…

finalement les charades, c'est beaucoup mieux que les chaînes....

Le coucou a dit…

Solveig,
d'ailleurs, je me demande si la chaîne n'a pas été lancée par une maquilleuse de TF1, au départ ?

Martine,
peut-être bien ! 99% des chaînes sont sans autre intérêt que de fournir un moyen de tirer à la ligne…

Gildan a dit…

@u coucou
Damned ! Je suis démasqué!
Comment je vais faire maintenant !
Je ne suis plus crédible !
:)

iboux a dit…

je te bénis jusqu'à la dixième génération de ne m'avoir pas taguée :-) je déteste me confesser, c'est trop long :-)

Le coucou a dit…

Gildan, Iboux, désolé: je vous ai oubliés!
Gildan, oui et en plus ton deuxième secret c'est que tu vas à l'opéra pour mater le galbe des vagues (tu n'aimes que les opéras marins).

Iboux,
c'est un oubli, je ne serais pas étonné que quelqu'un d'autre y ait pensé.