mardi 10 mars 2009

Aujourd'hui et demain

Aujourd'hui, les tibétains en exil commémoraient, autour du Dalaï Lama le 50e anniversaire de leur soulèvement impuissant contre l'oppression chinoise. Coïncidence, c'est le jour où comparaissait devant le tribunal de Cambridge, en audience préliminaire, un étudiant allemand qui, en février, avait balancé une chaussure sur le Premier ministre chinois, Wen Jiabao…
Il repassera devant le juge en juin, inculpé de «comportement menaçant, injurieux», etc. Souhaitons bonne chance à cet émule du journaliste irakien «tataniseur» de G. W. Bush… On devrait lancer une pétition mondiale pour que le droit de lancer une chaussure en direction d'un chef d'état soit rajouté à la déclaration des droits de l'homme…
Aujourd'hui, le gouvernement français a obtenu de l'Europe l'autorisation d'augmenter les revenus de la restauration, tout en réduisant un peu plus les recettes de l'état. Et l'état, ce n'est pas Nicolas Sarkozy, l'état c'est nous. On peut se demander dans quelle situation se trouvera la France quand le fond de la crise atteint, on pourra songer à remonter. Les impôts amputés d'une partie de la contribution des Français les plus aisés par le «paquet fiscal», et bientôt la réduction de TVA, les milliards d'emprunts en faveur du monde des affaires accumulés sur notre déficit chronique en une dette gigantesque, les gens ordinaires privés de travail ou appauvris: l'avenir se présente mal. D'autant qu'à la différence du passé où les gouvernements en place avaient favorisé la solidarité nationale à la sortie des sales périodes, construisant notre système de protection sociale, le pouvoir actuel n'a cessé de le dégrader.
S'il y a un dieu pour les autocrates, Nicolas Sarkozy aura été supporté jusqu'au bout de son mandat qui correspondra peut-être à l'embellie… Mais l'embellie pour qui?

PS. À lire d'urgence : «Ubu se cache au service étranger des préfectures», et le billet de Rimbus sur la loi Hadopi…

9 commentaires:

Homer a dit…

Avant Sarko, on ne savait pas vraiment où allait l'argent des Français. Maintenant, on le sait: il enrichit les classes aisées. Et puis? Il avait parlé de transparence...

le-gout-des-autres a dit…

S'il y a un dieu, il est sans doute pour les autocrates.
Voir le nombre impressionnant de ces exemplaires à la tête des ~180 pays que compte l'ONU.
Ils sont bien plus nombreux que les chefs d'état, fussent-ils monarques, qui tiennent un peu compte de l'avis de leur peuple...

comm and come a dit…

J'ai été sympa, je t'ai tagué ^^

Boudu a dit…

TIbet: certes, il faut résister à toute forme d'oppression — et la Chine n'est pas en reste de ce point de vue. Mais on a trop tendance à oublier, me semble-t-il, que le Dalaï Lama est un monarque de droit divin (ou, du moins, si l'adjectif "divin" ne convient pas bouddhisme, désigné autoritairement par un clergé). De même, pendant l'invasion soviétique en Afghanistan, on refusait de voir que la majorité des résistants (quoique la résistance à une occupation soit toujours justifiée) étaient des islamistes. Idem pour l'Iran : on s'est réjoui, à juste titre, que le Shah soit renversé, en fermant les yeux sur le fait que le chef de la révolution était un ayatollah. Dans les deux cas, on a pu constater les dégâts.
C'était juste un rappel.

Boudu a dit…

Pas de bol. Pour une fois que je me fends d'un commentaire, je tombe le jour où le coucou ne répond pas.

MACAO a dit…

J'ai chopé la crève juste petit coucou!

Le coucou a dit…

Bonsoir à tous, excusez-moi de répondre tard!

Homer, la transparence c'est ça: on sait désormais à peu près où passe l'argent des Français.

le-gout-des-autres, il est vrai que liste des pays et gouvernements représentés à l'ONU laisse rêveur…
Il suffit d'ailleurs de jeter un coup d'œil aux annexes qui précisent la vision des droits de l'homme des uns et des autres pour être édifié!

comm and come, merci! J'ai vu, je suis gâté! Je me demande encore comment je vais m'en sortir…

Boudu, je suis en grande partie d'accord avec toi. Le dalaï lama n'est pas l'idéal en matière de démocratie, mais son peuple est derrière lui. D'autre part, si tous les gens de pouvoir plus ou moins despotiques pouvaient partager son humanisme, ce ne serait pas plus mal!
Le fait est qu'en Afghanistan, avant l'époque de la domination soviétique, les musulmans reprochaient essentiellement au gouvernement communiste d'envoyer les filles à l'école et de moderniser la société…
Je suis désolé de t'avoir abandonné dans les eaux du silence depuis midi: je travaillais et je ne regarde pas les commentaires dans ce cas, merci de ton passage.

Macao, soigne-toi bien!

peuples a dit…

les méchants gagent toujours..c'est de ma femme

Le coucou a dit…

Peuples, j'espère qu'il arrive à ta femme de se tromper…