jeudi 15 avril 2010

Humeurs, et communiqué de Fansolo

Aucune envie de faire un billet aujourd'hui, en tout cas un billet aimable. Les choses qui m'intéressent se passent sur mon blog principal qui n'a l'heur de plaire à personne. C'est l'inconvénient d'être installé ici, dans cette bonne vieille camionnette qui a fait du chemin. On la ficherait bien à la casse ou dans un ravin, mais on s'est habitué à son confort* rustique, le siège a pris la forme de vos fesses, et les cliquetis de son moteur vous tiennent lieu de berceuse. Bref, on s'y est attaché, et en l'occurrence on y va de son bout de billet…

Pour remplir la case jeudi avec quelques lignes désagréables, je ne vois guère que la pantalonnade programmée au PS, sur l'air de «la nouvelle frontière». À peine nous annonce-t-on par la voix d'Anaud Montebourd, que le non cumul des mandats est en route, et avec celui-ci l'ombre d'un soupçon de moralisation des mœurs politiques dans l'opposition, que des couacs s'élèvent. Gérard Collomb, dont le postérieur pèse à la fois sur un fauteuil sénatorial et sur celui de maire de Lyon, regrette de pas avoir son «mot à dire».

L'autre paire de fesses de protestataire appartient à François Rebsamen, sénateur maire de Dijon. Lui, d'après Le Monde, exige «une loi générale s'appliquant à tous». Moi, le Coucou, j'accepte d'ores et déjà que l'on m'interdise demain d'être conseiller général et député du Var: je suis vertueux par avance, puisque je n'ai aucun mandat. Monsieur Rebsamen nous prend pour des cons et voudrait sans doute nous refaire le coup de Sarkozy avec la taxe carbone: le non cumul des mandats, d'accord, mais quand il sera voté au niveau européen.

Ces deux plaisantins là, disent à voix haute ce que pense sans doute la très grosse centaine de cumulards du PS. La situation est donc la suivante: les militants, qui sont un peu ce qu'est le peuple par rapport aux élus divers, veulent la fin du cumul. Les gros et petits potentats politiques n'en veulent pas. S'ils l'emportent finalement, virons-les de force.

Ce qui m'amène à citer brièvement une lecture que m'a conseillé l'ami Poireau: devant le climat qui se dégrade dans le pays, certains conseilleraient à Nicolas Sarkozy de dissoudre l'Assemblée… C'est dans Le Temps helvétique. Ce serait un coup risqué, mais peut-être une tentation réelle pour notre autocrate numéro un. Ce quitte ou double lui permettrait de reconquérir au mieux une légitimité, au pire de rester à l'Élysée pendant que la gauche affronterait la crise, tout en étouffant provisoirement les risques d'embrasement du pays… Si cela se produisait, le P-S pourrait être pris de court: c'est là qu'il lui faudrait nous promettre la démocratie, sous peine de récolter notre colère dans les urnes.

* je voulais mettre en lien un texte d'Arf, sur sa veille bagnole, mais je n'ai pas réussi à le retrouver sur son blog… Peut-être aurez-vous plus de chance?

P-S je reproduis ci-dessous un communiqué du blogueur Fansolo, dont j'ai parlé plusieurs fois ici, tel que Gaël l'a déjà diffusé. On trouvera à cette adresse un résumé de l'affaire pour ceux qui ne la connaissent pas…
Communiqué de presse de Fansolo :

«Dans le litige qui m’oppose à M. Serge GROUARD depuis septembre 2008 (l'affaire du blog "les amis de Serge Grouard", créé en septembre 2007), perdu devant la cour d’appel d’Orléans le 22 mars 2010, j’ai décidé de me pourvoir en cassation.
Ce recours non suspensif m’oblige à verser à M. Serge GROUARD la somme provisoire de 9.776,29€ (4.103,60€ à titre personnel et 5.672,69€ es-qualité de Maire d’Orléans) pour l’avoir « dénigré ».
Au regard des graves atteintes à la liberté d’expression et aux droits fondamentaux qui se sont multipliés au cours de cette affaire, il apparaît désormais indispensable que la Cour de Cassation puisse enfin dire le droit.
La juridiction suprême se prononcera à l’aune des principes républicains qui fonde toute sa jurisprudence ; jurisprudence selon laquelle notamment « les abus de la liberté d’expression envers les personnes ne peuvent être poursuivis sur le fondement de l’article 1382 du code civil.»

16 commentaires:

αяf a dit…

Bon bon sang de bonsoir allez lire Poussegrain ! :)

Mon texte sur ma vieille guimbarde n'est pas sur mon blog car écrit dans le cadre des vases communicants d'Avril. Il est donc <a href="http://l-oeil-bande.blogspot.com/2010/04/et-voila-elle-est-partie.html>chez l'amie Murièle</a> !

αяf a dit…

Bon bon sang de bonsoir allez lire Poussegrain ! :)

Mon texte sur ma vieille guimbarde n'est pas sur mon blog car écrit dans le cadre des vases communicants d'Avril. Il est donc chez l'amie Murièle !

αяf a dit…

oui bon suis pas point avec les liens ce soir ! Donc, mon com compte double ! :-/

Esprit1789 a dit…

en guise de cumuls :
http://www.marcfievet.com/article-du-choix-cornelien-entre-mandats-riche-et-pauvre-48249253.html

et le fichier chiffré et nominatif des 920 parlementaires (cumulards ou non) :
http://www.marcfievet.com/article-le-fichier-de-la-denonciation-publique-et-nominative-des-cumuls-47521159.html


Kelly-Eric Guillon

Le coucou a dit…

Arf,merci pour la pub :-))
tu as loupé ton lien, mais je l'ai rajouté au billet, maintenant que tu m'as rafraîchi la mémoire. J'avais bien pensé à tes vases communicants, mais je n'ai pas trouvé tes archives et j'avais oublié le titre…

Ah non! finalement tu l'as réussi! ;-)

Esprit1789, merci de tes liens, j'ai lu en diagonale le premier billet, mais c'est un peu trop touffu pour une lecture rapide… J'y reviendrai demain…

Nicolas a dit…

Ah ! De mauvaise humeur, le Coucou !

colibri a dit…

Ah non, pas d'état d'âme, le Coucou, surtout avec l'actualité brûlante qui m'a accueillie à mon retour de vacances (dans ma campagne, je suis un peu coupée de ce monde infernal de l'actu à tout prix !). Allez, on sourit un peu dans cette morosité ambiante, car notre Haute juridiction a quand même du bon (surtout en ce moment, et je ne parle pas de la Haute assemblée, a intérêt à se méfier, le petit), elle a rendu un rapport tellement édifiant sur la réforme des juges d'instruction que, les bruits de chancellerie se confirmant, celle-ci sera sans doute finalement abandonnée en l'état... Et puis, et puis, je vais pouvoir plancher dans deux jours sur ton rébus du dimanche. S'te plé, pas un polygotte, hein, tout le monde n'a pas le réflexe latin ou allemand (j'ai fait un tour sur les précédents que j'ai ratés) !!! Bonne journée !
PS : un blog principal, tu dis ? faudra que j'aille y faire une visite...

colibri a dit…

... polygLotte, bien sûr !

Le coucou a dit…

Nicolas, sacrelotte de mordieu de jarnibleu, oui! Quand je pense à tous ces putains de beaux jurons qu'on laisse au rebut, ça m'énerve encore plus. ;-)

Colibri, merci déjà de revenir par ici en fanfare. Bien sûr que je souris encore au fond de ma campagne, où tombent les infos malgré tout. Par contre je n'avais pas fait attention au rapport dont tu parles de la Haute juridiction. S'il n'est pas jeté à la poubelle de l'Élysée, c'est une fichue bonne nouvelle.
Le rébus de dimanche me semble devoir être facile, mais je me suis trompé tellement souvent…

Epamin' a dit…

A quoi ça sert la blogosphère
si ceux qui ont des choses à dire
doivent se taire?
Desnos, en des temps bien plus périlleux, avait trouvé le truc...

romain blachier a dit…

quand es ce qu'ils vont lacher la grappe de fansolo?

Le coucou a dit…

Epamin' quel cadeau sympa, ton lien! Je vais siffler toute la nuit comme… heu… un rossignol!

Romain, là, c'est lui qui se pourvoit en cassation… :-)

Epamin' a dit…

De rien, le coucou... Et tu as vu, tu es à l'honneur!...

Le coucou a dit…

Epamin' oui, j'ai vu, justement, c'est bien pourquoi j'ai scrupule à rossignoler…

Monsieur Poireau a dit…

Il n'y a pas longtemps à réfléchir sur le cumul des mandats. C'est un poste par personne maximum, point barre. Est ce que je dis à mon patron que je ne serai pas au boulot ce mercredi parce que j'ai une permanence à assurer pour une autre mission ce jour là ?
:-))

(Le coup de la dissolution de l'Assemblée, si Sarkozy était joueur et sûr de lui serait un sacré coup de poker. Je juge à son manque de réaction qu'il est actuellement envahi de doutes ! :-)) ).

Le coucou a dit…

M.Poireau, tout à fait d'accord avec toi sur le cumul des mandats. Outre la dispersion et le manque de renouvellement du personnel politique, le cumul favorise la constitution de fiefs particulièrement antidémocratiques.
N.Sarkozy pourra toujours se servir de la dissolution comme moyen de pression sur sa majorité, en cas de gros besoin…