samedi 5 mars 2011

Pour Jacques Chirac, c'est du billard !

Selon Le Monde, la défense de Jacques Chirac, prévenu de droit commun dans l'affaire des emplois fictifs à la mairie de Paris, vient de réussir un joli coup de billard. Un avocat de l'ex-président va déposer une question à propos de la constitutionnalité des poursuites, qui pourrait reporter celles-ci à la Saint Glin-glin, voire les annuler à terme dans trois volets de l'affaire…

Les avocats font leur boulot, difficile de leur reprocher cela. Néanmoins, une fois de plus l'écœurement me saisit devant la volonté de soustraire M. Chirac à la justice. Non pas qu'il me soit particulièrement antipathique, loin de là, mais parce que une telle issue serait la confirmation donnée au personnel politique qu'il peut tout se permettre.

C'est la première fois sous cette république que l'un de ses éminents serviteurs devrait répondre devant le peuple de ses actes passés. Que le puissant réseau de complicités et d'intérêts inavouables à l'œuvre dans l'ombre de M. Chirac parvienne à ses fins, et l'existence chez nous d'une caste politique deviendra flagrante. De gauche ou de droite, quel citoyen digne de ce nom pourrait accepter cela ?

P-S : Dadavidov et Melclalex nous rappellent que c'est jour de collecte des Restos du cœur. La vidéo qui réveille, c'est chez Isabelle que je l'ai trouvée ce matin… Et je voudrais encore vous recommander la lecture du dernier texte de Xavier «[la] #5»…

8 commentaires:

Nicolas a dit…

Chirac doit être jugé pour les conneries qu'il a faites. Mais c'est une affaire de droit commun (heu...). Ca ne doit pas étouffer le débat politique.

Ca n'est qu'une affaire politique pour rappeler aux gouvernants actuels qu'ils pourraient très bien passer par la case prison s'ils continuent leur connerie.

Pour le reste, je me fous de Chirac. Sauf qu'il boit de la bière.

isabelle B. a dit…

une caste qui vote ses propres règles, ses propres sanctions, le montant de ses émoluments, "plus belle la vie " ;-)

solveig a dit…

Oui, et tu nous rappelles à propos que pendant qu'on ergote sur le passage de la justice pour les "grands", les petits continuent de crever de faim.
La honte devrait changer de camp ...

le-gout-des-autres a dit…

Il n'avait pourtant pas besoin de ça puisque le parquet avait déjà demandé l'annulation des poursuites...

Gildan a dit…

"Abracadabrantesque"!
:)

Le coucou a dit…

Nicolas,
moi aussi, je me fous de Chirac. S'il doit être jugé, c'est parce qu'il est temps de montrer aux gens de pouvoir qu'ils ne sont plus intouchables.
Et c'est important.

Isabelle,
un caste, oui, ce qui est inacceptable.

Solveig,
"La honte devrait changer de camp" : ce serait bien, mais ce n'est pas pour tout de suite, hélas!

Le-goût-des-autres,
le parquet n'avait pas été suivi… Reste à savoir si les juges avaleront la couleuvre. Pas sûr !

Gildan,
en tout cas, ce n'est pas ithyphallique et pioupiesque !

Monsieur Poireau a dit…

Cette question de l'irresponsabilité présidentielle devrait un sujet majeure dans la campagne pour 2012 ! :-)

Le coucou a dit…

M. Poireau,
il faudra bien qu'ils y renoncent un jour !