vendredi 10 décembre 2010

Le robinet était ouvert

Bizarrement, la tentative de M. Fillon d'attribuer la responsabilité du désordre neigeux en région parisienne à Météo-France, est restée la grosse affaire du jour. Nicolas Sarkozy demeure muet jusqu'à présent, mais il devrait selon toute logique annoncer prochainement la création d'une commission d'enquête. S'il ne le fait pas, ou pire: s'il va jusqu'à classer secret-défense les bulletins météo incriminés, je crois qu'il ne faudra pas hésiter à lancer une pétition.

Car que s'est-il passé entre Mardi et Mercredi dans cet établissement public si cher au cœur des Français ? Nous nous recueillons trois fois par jour, au moment des prophéties de nos officiants préférés —les miens ont noms Nicolas, Joël Collado et Jacques Kessler. Les veilles de weekends et pour les fêtes de grands départs, nous communions dans la même espérance fiévreuse d'un bout à l'autre du pays. Nous avons le droit de savoir !

S'agit-il d'une erreur humaine ? La rumeur prétend qu'une intérimaire aurait oublié de refermer le robinet de neige avant de quitter son service. Si c'est bien le cas, les économies budgétaires et le manque de personnel qualifié sont à pointer du doigt, une fois encore. La responsabilité du gouvernement de M. Sarkozy serait écrasante.

À part ça, le dernier rebondissement de l'affaire Karachi est passé presque inaperçu. Le Monde et Mediapart ont rendu public un procès-verbal qui confirme le versement de rétro-commissions dans le contrat d'armement avec le Pakistan. Un «contrat qui ne sert à rien», selon le Contrôleur général des armés sujet du procès-verbal, sinon à verser des rétro-commissions.

Et si le gouvernement avait fomenté les chutes de neige pour recouvrir cet épisode d'un manteau de silence, hein ?

P-S, une pétition de soutien à Wikileaks a été lancée par Avazz.org. Plus de 100 000 signatures en 36 heures. Et vous ?

13 commentaires:

Jeffanne a dit…

Je l'ai énoncé quelque part, cette question de Jean Richepin : "Qui donc, là-haut, plume la lune....
et maintenant si une intérimaire a oublié de fermer le robinet de neige avant de quitter son service...
Qui donc en porterait la responsabilité ????
Ce petit fait divers - de rien du tout - se veut de couvrir "des choses" que l'on préfère occulter ou - tout simplement - passer sous silence....
Amusants, étranges, et plus encore ....
surtout pour des gens ordinaires, comme moi, qui ne fréquente pas la "haute sphère des blogs"

Le coucou a dit…

Jeffanne,
peut-être que l'intérimaire a bon dos ? Encore une tête de turc jetée en proie par la rumeur à l'opinion publique. Alors que tout le mal vient en réalité de ce plumeur de lune, là-haut?
Bonne soirée, ou bonne journée :-)

toff de aix a dit…

je viens d'écouter le laïus de Notre Grand Commandeur à propos de cet "épisode neigeux" (appelez-le comme vous voulez) et une chose m'a sauté aux yeux : il était très convaincant! Cette emphase dans le ton, ces inflexions dans la voix : on s'y coryait, quel talent! Il a paru réellement affligé par ce qui était arrivé à ces malheureux parisiens (peuuuuchèèèère) et très désireux de remédier aux "dysfonctionnements des services de l'Etat" (en gros, je la fais courte.)

Non, franchement pour une fois il m'a convaincu : il faut immédiatement réclamer une commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Karachi, un référendum d'initiative populaire sur la destitution éventuelle de ce président et surtout surtout mettre immédiatement en examen tous les protagonistes de cette affaire (Balladur, Longuet, Millon, Léotard, et bien sûr, le plus concerné d'entre eux, Nicolas Sarkozy)

Nicolas a dit…

Le complot...

mike hammer papatam andropov a dit…

Coucou,
Dans les milieux autorisés, on parlerait de rétro-commissions suite à des livraisons de bonhommes de neige.
Information à confirmer.

solveig a dit…

La météo est-elle un service public ?
Si oui, elle est en pleine déconfiture comme tout le service public et l'étonnement m'étonne ...

Omnibus a dit…

Je parlais hier soir de ce cafouillage neigeux avec un ancien journaliste. Il me faisait remarquer que toutes les chaînes avaient rappelé que les bulletins de Météo France avaient été explicites, clairs, bien faits, quitte à vexer le gouvernement. Son explication : les émissions météo sont les plus regardées. Si Météo France piquait une colère et refusait l'accréditation aux journalistes spécialisés, ce serait catastrophique pour l'audience. Conséquence : mieux vaut se mettre le gouvernement à dos que Météo France. Et ainsi justice fut rendue aux météorologues, contre les allégations de Fillon.

marronnier a dit…

mais évidemment, la neige, c'est un coup monté...

After Work a dit…

Fillon preferre s'en prendre à Météo France plutot que de devoir expliquer aux francais qu'il est trop cher de s'équiper de nombreuses déneigeuses/saleuses qui vont servir 3 fois dans l'année - alors c'est plus rentable pour le moment d'avoir un pagaille que de s'équiper pour si peu de jour de neige - je dis pour l'instant ca rplus ca va plus l'investissement va être rentable - j'ai l'impression qu'il neige de plus en plus chaque année

Le coucou a dit…

Toff,
à mon avis, pour mettre en œuvre ton petit programme, il faudra attendre une 7e République. Même la 6e de Montebourg ne nous en rapprochera pas !

Nicolas,
oui.

Mike,
hélas, avec la fonte des bonshommes, il y aura non-lieu : plus de preuve !

Solveig,
bah, je trouve qu'elle ne s'en sort pas trop mal, la Météo. Quand on regarde le bulletin concerné, on voit que l'épisode neigeux fort était bien annoncé.

Omnibus,
c'est amusant comme explication, mais comme je viens de le dire à Solveig, il n'y a pas grand chose à reprocher à Météo France, je trouve… Quand aux présentateurs de la météo à la télé, ce ne serait pas une perte, ils sont plus que nuls, sans exception. Je préférais la lointaine époque où le bulletin était commenté par un météorologue, à l'écran aussi.

After,
le manque de matériel lourd est-il seul en cause? J'en doute.

Le coucou a dit…

Marronnier : comme Nicolas…

Monsieur Poireau a dit…

Merci pour l'info Karachi, je ne l'avais pas vu passer !
Pour la neige, on n'y peut rien, c'est l'hiver. Gouverner c'est prévoir, qu'ils disaient…
:-))

Le coucou a dit…

M Poireau,
aujourd'hui, le supplément d'instruction demandé par R. Van Ruymbeke a été confié à un autre magistrat… Une manœuvre de plus, apparemment.