mercredi 8 décembre 2010

Nostradamus le savait


Jean-Charles de Fontbrune, éminent exégète de Nostradamus vient de mourir à 75 ans… J'aimerais bien savoir s'il avait prévu le coup ?

M. de Fontbrune avait en effet connu une certaine renommée en dégageant des écrits du célèbre astrologue de la Renaissance quelques prédictions fumantes. Ainsi à l'en croire, l'arrivée de la gauche au pouvoir en 81, la tentative d'assassinat de Jean-Paul II, l'irruption de Ben Laden sur la scène mondiale, étaient bel et bien annoncées dans l'œuvre de l'apothicaire épatant. Dire que l'on aurait pu économiser des tas de sondages, et même les frais d'une élection, en installant directement François Mitterrand à l'Élysée.

Quelque peu troublé par ce décès et par les perspectives que pourraient ouvrir à la blogosphère politique l'étude de Nostradamus, surtout en période pré-électorale, j'ai jeté un coup d'œil au hasard dans les textes du mage… Voici un extrait de ma pêche :

0204

Quand seront proches le defaut des lunaires,

De l’vn a l’autre ne distant grandement,

Ftoid, siccité, danger vers les frontieres, (froid)

Mesmes ou l’oracle a prins commencement.

0205

Pres,loing defaut de deux grand luminaires

Qui suruiendra entre l’Auril & Mars.

O quel cherté! mais deux grands debonaires

Par terre & mer secourront toutes pars.

0206

Dans temples clos le foudre y entrera,

Les citadins dedans leurs forts greués:

Cheuaux,beufs,hommes,l’onde mur touchera,

Par faim,soif sous les plus foibles arnés.

Le premier quatrain me semble annoncer péremptoirement la vague de froid actuelle. Le second, est une évidente allusion à Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin dans le contexte d'une rivalité de leadership (loing defaut de deux grand luminaires, etc.).

Cependant, il est néanmoins clairement dit que les marrons seront tirés du feu par «deux grands debonaires Par terre & mer»… L'allusion à DSK et Ségolène Royal est transparente, mais il faudrait toutefois explorer l'ensemble du Corpus Nostradamique pour en extraire le trait décisif. Allez savoir si, en définitive, messire de Nostredame n'a pas prédit l'élection d'Arnaud Montebourg ?

Je dois avouer que le temps m'a manqué pour tirer l'affaire au clair. En revanche, je peux vous dire que j'aurais mieux fait de lire le troisième quatrain avant d'aller chercher mon pain au village. Il m'aurait averti de rouler plus doucement sur le chemin. «Cheuaux, beufs hommes, l'onde mur touchera»… C'est ainsi qu'en plein virage, «le foudre» m'a fait rencontrer de face un autre quidam dans son char. «L'onde mur» a touché nos autos, la mienne est toute cassée !

Source image Source Centurie III de Nostradamus

17 commentaires:

isabelleB a dit…

désolée pour ta voiture, j'espère que papa noël t'en apportera une nouvelle...
tu compte reprendre le poste vacant pour traduire Nostradamus ? si t'as besoin d'une assistante ;-)

Le coucou a dit…

Isabelle,
ça m'étonnerait que le Père Noël fasse ça —enfin, on ne sait jamais. En attendant, je vais faire de la bicyclette, à moins que le carrossier (il y a encore un peu d'espoir pour la bagnole), nous prête un véhicule de courtoisie. Pour Nostradamus, si le poste te tente, fais un stock d'aspirine et courage… Moi, je ne supporte le grand homme qu'à dose homéopathique.

Epamin' a dit…

Tu n'as rien, au moins, le coucou?

Deux difficultés face à messire de Notre-Dame: déjà, il faut comprendre ce qu'il dit et ensuite, quand on a déchiffré son propos, il faut lire entre ses lignes...
Je retourne à mes cahiers d'élèves (qui pour certains ressemblent au galimatias de Michel...)

Le coucou a dit…

Epamin,
je n'ai rien, merci de ton intérêt. Le choc, à une vitesse qui devait osciller entre 25 et 30 km/h, n'était pas dangereux pour les conducteurs, même si c'était trop pour un chemin de campagne étroit et sinueux… En fait, même si j'avais lu Nostradamus avant de partir, je n'aurais sans doute pas su déterminer l'heure et la vitesse idéales, car elles doivent l'une et l'autre se cacher entre les lignes, justement…

Nicolas a dit…

Il faudrait faire un sondage sur la crédibilité des prévisions.

Didier Goux a dit…

La question la plus taraudante est tout de même la suivante : Nostradamus avait-il prévu le fabuleux destin national de Jean Lecanuet ?

Sinon, pour Fontbrune, je peux vous dire qu'il s'est fait des gonades en métal jaune, le bougre, avec son filon éditorial...

Le coucou a dit…

Nicolas, bonne idée, on pourrait proposer ça lors d'un Grenelle des Grenelle.

Didier,
aucun doute: il l'avait prévu, il suffit de chercher un peu.
J'étais au courant des gonades en or de Fontbrune, je trouve qu'il les méritait: passer une grande partie de sa vie plongé dans ce galimatias pour en tirer de la graine à pigeons, flirter avec la dinguerie tous les jours, c'est héroïque.

Captainhaka a dit…

Un garagiste courtois...connais pas!

Suzanne a dit…

Oh, Coucou, vous n'auriez pas du laisser ouverte la porte de votre voiture après l'accident...

Le coucou a dit…

Captainhaka, la courtoisie en question ne fait pas partie du tempérament de l'homme de l'art, c'est une option en tout petit dans le contrat d'assurance, si le véhicule est jugé "économiquement réparable"…

Suzanne,
je proteste ! Ce n'est pas mon auto ! Déjà, la mienne avait tout l'avant défoncé, mais les portes fermées (presque trop). Ensuite elle est moins ridicule, elle a vraiment l'air d'une voiture, pas d'un morpion albinos sur un gazon maudit !

Suzanne a dit…

Oui oui, on dit ça...
Mais si l'on feuillette les prophéties de Nostradamus...

10409

L’an deux mil dix douzième mois
« Du ciel viendra grande neige couvrante :
« déverser les bagnoles au fossé,
« Cuculus canorus en seraz chagriné.

Des chars cabossez sera fait un grand nombre,
Quand le sarko et la marine seront conciliez :
Mais l'un d'eux viendra si mal encombre,
Que guerre ensemble ne seront raliez.

Le coucou a dit…

Oui, on le dit. Et l'on a feuilleté aussi les prophéties…

Épître à Henri, 0346 :

«Apres cecy turdus merula suzana par le tiers cumulus de plus grande puissance
qu'icel d'avant verra le Sainct Esprit procédant du -17. degré transmigrasser en neige qui son beck de turdus merula suzana colleurera. Le givre frappera le miroir magique du pécé d'icelle T. M. S. et ses pattes li gel prendra sur clavier. De Bretagne à Normandie l'on cuidera que si la grive faut, l'on mansge du merula, et les troupes affamées chevalerons jusqu'au castel du turdus merula suzana raiyeur pour faire brochette de Noël.»

Résumé en Français moderne : gaffe aux merlettes, à Noël on fait des brochettes.

Suzanne a dit…

ha ha ha, excellent !

solveig a dit…

En pleine forme le Coucou ! ... on ne peut quand même pas lui souhaiter de casser son auto chaque fois qu'il traduit Nostradamus ...
Remarque, le Fontburnes-en-or, à force de se pencher sur les textes prémonitoires... c'est sa pipe qu'il a cassée ... triste destinée !

Le coucou a dit…

Aïe ! je vous ai oubliées ! Merci Suzanne et Solveig.

Monsieur Poireau a dit…

Nostradamus, il prévoyait toujours tout, il était très énervant !
:-)

Le coucou a dit…

Je commence la pile de commentaires par la fin… Nostradamus prévoyait même ce qu'il n'avait pas prévu, il était très fort ! (merci pour le RT) ;-)